3
min

Panique dans la forêt de cours mieux

Image de Mariolga

Mariolga

166 lectures

116

Cette histoire est celle de Yorick, le petit facteur. Attention, ce n'est pas marqué La Poste sur sa sacoche, tout simplement parce que dans le monde de Yorick, ce mot-là n'existe pas. Yorick, ce n'est pas un homme, c'est un poulpiquet. Bon je vois à vos yeux ronds que vous ne savez pas ce qu'est un poulpiquet. Un korrigan, un gnome, un lutin, ça vous dit quelque chose ? Et bien ce sont tous les noms utilisés pour désigner les mêmes petits êtres discrets qui vivent dans les forêts du pays de Hargouet....c'est en Bretagne, dans l'ouest, pas très loin de Brocéliande...ah, là je vois que vous savez de quoi et de qui je veux parler... Merlin, Arthur....Mais ne comptez pas sur Yorick pour vous dire exactement où se trouvent ces forêts car les poulpiquets sont très pointilleux pour ce qui concerne le secret professionnel.
Yorick, donc, est facteur. Il distribue le courrier. Des lettres d'amour surtout, mais il y malheureusement aussi des lettres de rupture. C'est triste. Des lettres d'injures parfois et c'est alors l'occasion de franches rigolades, car chez les poulpiquets, on aime beaucoup rire. Il arrive même à Yorick d'écrire lui-même des lettres à quelques poulpiquettes qui n'en reçoivent jamais, parce que c'est un facteur sentimenthe à l'eau grand cœur.
Sur la tournée de Yorick, il y a beaucoup de forêts. C'est normal vous direz parce que les poulpiquets habitent justement dans des forêts. Il y a la forêt de Font Froide, celle de Courzi, celle de Breiz Part, celle de l’Ame au nez Courante où tout se passe bien. Mais la forêt de Cours Mieux est un véritable enfer pour Yorick dès que l'automne revient. Elle est plantée de magnifiques châtaigniers qui font la joie de tout le petit peuple des poulpiquets et cela pour différentes raisons. Les parents les récoltent car les châtaignes sont la base de leur nourriture, grillées, bouillies, en soupes, en beignets, en gâteaux...Yorick est le premier à s'en régaler. Mais si les châtaignes de la forêt de Cours Mieux rendent infernale la tournée de Yorick, c'est parce que les petits poulpiquets et poulpiquettes de cette forêt-là, et pas des autres, les utilisent comme projectiles pour canarder Yorick d'une orée à l'autre. Tout l'automne il est couvert de bleus et de blessures qui deviennent purulentes surtout si les enfants le canardent avec les châtaignes dans leurs bogues ! Yorick a bien pensé n'y venir qu'un jour sur 2, mais ce n'est pas possible car Michka, une vieille poulpiquette émigrée des pays de l'est, là-bas on dit gnome, est abonnée à la gazette des forêts unies, qui, comme vous l'ignorez pas est un quotidien.
Et si encore il n’y avait que les petits poulpiquets ! Mais les jours de brume, c’est-à-dire presque tous les jours de la saison des châtaignes, il y a autre chose de bien plus terrifiant. Tellement terrifiant que même les petits poulpiquets et poulpiquettes ne sortent pas dans la forêt de Cours Mieux ces jours-là. C’est quelque chose de... comment dire, tellement... tellement... énorme et affreux, facétieux mais cruel, gluant et protéiforme, en un mot inimaginable. Yorick ne l’a d’ailleurs jamais vu car la Chose ne se déplace que dans son épais manteau de brume, mais il a souvent été victime de ses méchantes blagues : tomber dans un trou d’eau croupie, se retrouver suspendu à une branche passée dans les bretelles de sa sacoche, mettre le pied sur une bouchàboue dissimulée sous les feuilles et être obligé d’y laisser sa chaussure, glisser dans une descente et tomber le nez directement sur une bogue de châtaigne ou une bouse de putafard puant.
Il a bien demandé de l'aide à la fée Morgane. Dans cette famille, elles s'appellent Morgane de mère en fille depuis 17 générations. Ah oui, je ne vous ai pas dit, mais là où il y a des poulpiquets, il y a aussi des fées. Morgane a jeté un sort de gentillesse aux enfants pour qu'ils ne canardent plus Yorick et elle a envoyé un souffle de vent pour dissiper la brume où se cache la Chose, mais les sorts ont dû tomber à côté parce que tout a continué. C'est Cardabelle, la sorcière... Ah oui j'ai encore oublié de vous dire que là où il y a des poulpiquets et des fées, il y a aussi des sorcières. Donc, c'est Cardabelle qui a eu l'idée de vider une châtaigne pour en faire un casque à Yorick. Au début, elle lui en avait fait un avec une bogue, pour piquer les poulpiquets qui le canardaient, mais Yorick ne leur voulait aucun mal, il voulait juste que eux ne lui en fassent pas...et puis il faut avouer que même lui se piquait en le mettant, alors je ne vous dis même pas dans quel état il était quand il tombait !
Alors maintenant, avec son casque d'un beau brun brillant, il ne craint plus de traverser la forêt de Cours Mieux. Et d'ailleurs tous les petits poulpiquets portent comme lui des casques pour pouvoir se canarder entre eux sans danger. Toutefois, ça n’a aucun effet sur la Chose dans la brume, sauf si Yorick porte ses lunettes à soleil jaunes. Là, il est tellement illuminé et enchanté qu’il ne voit plus du tout la brume ni à fortiori ce qu’elle cache.

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très Très Court
116

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un régal de lecture que ce joli conte breton où les poulpiquets mènent la belle vie ! Bravo, Mariolga ! Je clique sur j'aime.
Vous avez soutenu ma chienne Ianna et je vous en remercie. Elle est en finale automne. La soutiendrez-vous à nouveau ? https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/me-chienne-ianna-dans-les-dunes Bonne journée à vous.

·
Image de Marie
Marie · il y a
Je découvre votre texte un peu tard, dommage, mais fort bien écrit.
Si vous avez un peu de temps pour la lecture, viendrez vous soutenir mon TTC ?. D'avance merci de votre passage
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/loin-des-yeux-loin-du-coeur

·
Image de Topscher Nelly
Topscher Nelly · il y a
Je découvre votre texte avec enchantement.
·
Image de Mariolga
Mariolga · il y a
merci à vous.
·
Image de Richard Laurence
Richard Laurence · il y a
Encore un grand bravo pour ce texte !

Il y a, dans cette finale, des textes de moins bonne qualité, mais le système de votes est ce qu'il est et cela fait partie du jeu... Ce système est un bon système parce qu'il récompense les gens qui votent et font des commentaires sur les textes mais il a aussi un effet pervers : il ne reflète pas réellement les goûts du public.

Je vous invite donc à venir prolonger le plaisir en participant à la "sélection du public" du Festival Off, sur le forum : http://short-edition.com/fr/forum/la-fabrique/imaginarius-2017-le-festival-off

Que la fête continue et longue vie au prix Imaginarius !

·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
De l’humour et de la fantaisie dans la brume avec Yorick le facteur sentimenthe à l’eau ! Je découvre le poulpiquet, mot que je ne connaissais pas, et la Chose protéiforme, mot que j’aime bien.
Une histoire réjouissante, emballante !
5 feuilles de salsepareille pour Yorick !

·
Image de Mariolga
Mariolga · il y a
merci, Yorick va se régaler... et moi aussi !
·
Image de Volsi
Volsi · il y a
Un petit peu d'enchantement ne fait pas de mal :)
·
Image de Christine Fontaine
Christine Fontaine · il y a
Très beau
·
Image de Jarrié
Jarrié · il y a
Ma curiosité de découvrir un ''Grand Coeur'' a été satisfaite au-delà de toute espérance. Merci à tant de titres !
·
Image de Yasmina Sénane
Yasmina Sénane · il y a
Bravo pour votre récit et je vous invite à rejoindre les korrigans de la lande bretonne dans "Un scoop", mon TTC pour ce prix.
·
Image de Manita
Manita · il y a
Bravo et mon vote. Je vous invite à me lire. Faut-il que je vous fasse un dessein ?
·