1
min

P.E.C.D.A.A.L.C

Image de K57

K57

11 lectures

2

P.E.C.D.A.A.L.C

Etant entendu qu’il n’est pas facile de cacher un train, on peut se demander si le train qui en cache un autre peut nous cacher autre chose de plus grave y compris qu’il soit lui-même caché par un autre train, nous avions donc conclu dans une rubrique précédente que :
a) Ce n’est pas aux êtres humains que doit s’adresser cet avertissement mais bien aux trains eux-mêmes !
b) Devant une telle dangerosité nous prônons l’abstention ferroviaire totale.

Etant entendu qu’on ne console pas les borgnes en leur parlant des aveugles (pas plus, du reste, qu’on ne console les aveugles en leur parlant des borgnes) ni les sourds (qui ne nous entendent pas le faire) en leur parlant des aveugles, nous nous poserons aujourd’hui la question de savoir pourquoi et à qui faut-il parler des aveugles ?
Pourquoi ? :
Il semble que, tout comme le tabou de l’inceste, le besoin de parler des aveugles est universel et que chaque être humain, à l’instar de Jésus Christ et sa parabole, doit au moins une fois dans sa vie, parler des aveugles.
A preuves :
Nous nous sommes procuré le véritable début du dialogue de la fable de La Fontaine Le Laboureur et ses enfants :
-Vous êtes là mes enfants ?...
-Oui père, nous sommes tous là...
-Au seuil de mon trépas j’aimerai vous parler de quelque chose qui m’est cher...
-Nous t’écoutons père...
-Je voudrai vous parler des aveugles...
-Ha non, çà recommence comme tous les dimanches !...Ce n’est vraiment pas le moment !
En appui, cet autre témoignage de César poignardé par son fils : tu quoque fili, toi à qui il m’aurait tant été tendre de parler des aveugles.
Pour qui ?:
Nous avons en préambule éliminer les borgnes et les sourds, notre étude effectuée en double aveugle contre placebo, comportait une cohorte de 132 culs de jatte contre 127 anencéphales asiatiques pré pubères, elle portait sur des critères objectifs (fréquence cardiaque, électroencéphalogramme, recueil de la sueur aux mains etc.) de l’abaissement d’une tension (leurs pieds étaient maintenus dans une nasse contenant des mygales mâles et femelles en rut) engendrée par l’expérimentateur en charge de leur parler des aveugles, les résultats démontrent de façon significative que les culs de jattes se sentent apaisés par un entretien sur les aveugles.

Nous avons organisé dans notre unité un service, le P.E.C.D.A.A.L.C, (Prise En Charge Des Adages A la Con), permanent et riche de sept culs de jatte à temps plein, ouvert à tous ceux éprouvant le besoin de parler des aveugles.

Nb Pour tous ceux qui se passionnent sur ces sujets, relire l’essai de Diderot, Lettres sur les aveugles à l’usage de ceux qui voient.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ray dit Kourgarou
Ray dit Kourgarou · il y a
Il ne faudrait plus dire aveugle de nos jours, ça les vexe, mais non voyant.
De même pour les sourds on devrait dire non entendant, mais comme ils sont sourds ils ne se vexent pas.
En ce qui concerne les culs-de-jatte je ne sais pas trop. Non marchant ? Fesses-au-sol ? Pied d'anus ? Rase bitume est parfois suggéré.
Ce dont je suis certain néanmoins c'est qu'en parlant du Roi des oiseaux on ne doit pas dire un aigle, mais un oiseau de couleur.
Sympa à lire ce texte, merci à RAC de me l'avoir signalé.

·
Image de RAC
RAC · il y a
EXCELLENT ! Je suis ravie d'avoir découvert ce texte et vais en parler à quelques autres lecteurs SE... A+
·
Image de anonyme
anonyme · il y a
Ouaaahhhh très bien écrit avec un beau style de plume! Bravo! Une invitation à lire ma TTC en concour. Merci d'avance et bonne journée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/les-inventions-naissent-mais-les-hommes-meurent-1

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Le grognard Jean-Baptiste Caussimont quitta son régiment pour assister au sacre de Napoléon. Il marcha jours et nuits jusqu’à atteindre Paris le matin du 2 décembre 1804. En fait il ...