Oxymore

il y a
1 min
41
lectures
8

La page que vous cherchez est en reconstruction  [+]

Cet inespéré désastre qui se couche sur le papier blanc s’active paresseusement au fur et à mesure que mon esprit ordonné et chaotique explose. Le vide emplit la feuille, le stylo s’épuise et la main s’active.
L’avenir passe, le passé avance. Je cours sans bouger, j’évolue en stagnant. Mes neurones s’entremêlent, les idées se bousculent. Je voudrais être claire et je jubile de cette confusion. Les mots courent, volent, plongent aujourd’hui, demain, hier, maintenant, intérieurement, extérieurement, pourquoi pas, pourquoi oui.
Grandiose frustration que celle d’écrire ; les idées fusent, freinées par le style, Quel bonheur que ce malheur !
Comme un marathonien qui ne saurait pas encore marcher, une nageuse qui ne connaitrait pas encore l’eau, je me lance et me retient.
Se lâcher est plus malaisé qu’il n’y parait : les phrases que l’on voudrait correctes, stoppent les pensées qui virevoltent.
Le temps impartit est presque passé, ne restent plus que des lettres accolées et séparées, un texte à réviser peut-être bien ou sûrement pas, demain quand aujourd’hui sera hier.
8

Un petit mot pour l'auteur ? 8 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Colson
Joëlle Colson · il y a
Pour la petite histoire ce texte fût rédigé lors d'un atelier d'écriture. Un jet d'encre sur une feuille blanche, des cris peut être vains qui donnent le temps d'une relecture l'impression d'être une sorte d'écrivain.
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Un jet et après on met en forme. Surtout pas corseter au départ
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
Les mots sonnent et résonnent uniquement quand on les prononcent, ils prennent une apparence particulière grâce à leurs vibrations toutes personnelles - on doit les monter et les dompter - c'est peut-être pour cela que les étriers et lee selles se trouvent dans nos or eilles - enfin peut-être...
Image de Tnomreg Germont
Tnomreg Germont · il y a
les selles...
Image de Flore Anna
Flore Anna · il y a
"Se lâcher est plus malaisé qu'il n'y parait" ...comme c'est difficile de laisser un peu de soi sur le papier...Ne dit-on pas que les écrits restent. Et pourtant, l'écriture, en même temps, une évasion.
Image de Joëlle Colson
Joëlle Colson · il y a
De plus (c'est mon avis et le partage !) les mots sont souvent fades par rapport aux émotions.
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Bien vu...
Image de Alain de La Roche
Alain de La Roche · il y a
Je broyais du noir lors d'une nuit blanche, stagnant dans une ardente torpeur quand soudain, j'ai lentement lu votre texte.
😁