2
min

Overdrive

Image de RvCharles

RvCharles

122 lectures

47

- On avait des voitures infernales. Des machines bourrées de chevaux mais qui ne tenaient pas la route. Des Jaguar ou des américaines. On roulait vite sans savoir piloter. On s'amusait. Il fallait jouir vite et de tout. Quand j'ai vu la fille il était déjà trop tard. J'avais bu, il faisait nuit. Elle a été soulevée par le capot et propulsée vers le pare-brise. J'ai aperçu l'éclair de ses cuisses et le pare-brise a éclaté. Je me suis arrêté, elle était au milieu de la route, derrière la voiture, morte. J'ai paniqué. Elle était belle, désirable. Offerte, tu comprends ?
Plus tard quand j'ai démarré, j'ai jeté un coup d'oeil dans le rétro. Au fond du fossé il m'a semblé apercevoir une main dépassant du tas de feuilles sous lequel je l'avais enfouie.

- Tu as fait quoi, après ?

- J'étais à trois kilomètres de la villa. Je suis rentré, j'ai rangé la voiture dans le garage. Elle était salement amochée. Ca m'a filé un vilain coup de cafard. J'ai tout verrouillé et suis monté dans ma chambre. Il y avait une fille dans le lit. Elle devait être là depuis la veille. Je ne me rappelais plus très bien.
Je l'ai regardée, j'ai eu envie de l'étrangler puis cela m'est passé.
Je me suis couché, elle s'est réveillée et je crois qu'elle a essayé de me faire l'amour.

- Tu veux un glaçon dans ton scotch ?

- Non merci. Le lendemain je l'ai prise avant même qu'elle se réveille. Il fallait que je fasse l'amour avec une morte. J'ai joui très vite. Elle a souri puis s'est endormie à nouveau. J'ai pensé à l'étal d'un boucher, à un gigot ou peut-être à une poupée très blonde.
Je suis descendu à la cuisine. J'ai bu un grand bol de café noir. Je me suis souvenu de la fille sous les feuilles et de la voiture abîmée au fond du garage. Je me suis demandé s'il était plus intéressant de la faire réparer ou d'en acheter une neuve.

- Tu as pensé aux recherches qu'allait entreprendre la police ?

- Avant d'aller à la clinique je suis passé chez Franck. Un type discret. Il m'a prêté un roadster Mercedes en attendant que la Jaguar redevienne présentable. Les médecins ont été surpris de me voir arriver avec une allemande, moi qui ne jurais que par les anglaises. J'ai poussé la porte de mon bureau. Mon assistante me tournait le dos, penchée au dessus d'un tiroir rempli de dossiers suspendus. Le bas de sa blouse est monté le long de ses cuisses alors qu'elle se penchait un peu plus. J'ai eu très envie de lui faire l'amour puis cela m'est passé.
J'ai dû émettre une vague plaisanterie au sujet des dossiers suspendus et on est allé faire le tour des malades avec un interne. Les neuroleptiques faisaient leur boulot. Les cinglés sont des types faciles à soigner. Des gens sans problème.

- Tu avais déjà oublié ce qui s'était passé cette nuit-là ?

- Vers midi je suis sorti de la clinique pour déjeuner avec un ami psychiatre venu me rendre visite. Il y avait des flics sur le lieu de l'accident. J'ai pensé à ma femme qui s'était tuée en Jaguar l'année précédente. Le sort s'acharne sur mes anglaises, j'ai songé.
Quand nous sommes revenus, il n'y avait plus rien. La vie continuait. J'ai croisé les doigts et souri.

- Le lendemain, tu as acheté le journal ?

- Oui. J'ai lu que la fille était vivante. J'ai annoncé qu'un décès venait de se produire dans ma famille et me suis mis au vert en attendant la suite des événements.
J'ai attendu. Et cela m'a fait rire de voir qu'il ne se passait rien, que je n'étais pas encore en tôle ou recherché par Interpol.

- Et à ton retour, lorsque tu m'as vue dans la salle d'attente, mon chéri, tu as eu peur ?

- Non, j'ai compris que j'allais perdre la clinique. C'était le jeu. Pour une fois j'allais tout offrir à une femme.

- Tu es devenu mon mari. Tu en hériteras peut-être, qui sait. Qu'as-tu regretté le plus durant toutes ces années, mon chou ? Avoir perdu ta fortune ou être à la merci d'une femme ?

- De n'avoir jamais fait l'amour avec une morte.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très courts
47

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Christopher Olivier
Christopher Olivier · il y a
Etrange votre nouvelle est intrigante
Belle écriture avec du suspense
Si vous voulez aller vitez https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/speed-pizza

·
Image de Christopher Olivier
Christopher Olivier · il y a
Très étrange votre nouvelle est intrigante
Bien écrit avec du suspense
Mes voix si vous voulez rouler vite https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/speed-pizza

·
Image de RvCharles
RvCharles · il y a
Merci, j'ai effectivement essayé d'écrire un qui, tout en étant le plus court possible, raconte une histoire ayant un début, une fin, une intrigue, du style... C'est ce qui est passionnant dans cet exercice !
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
3 voix même si je suis juste (ou étais) juste au dessus de vous avec mon V12... ;) Un texte qui me parle par son style direct.
·
Image de RvCharles
RvCharles · il y a
Merci pour vos voix. Au delà du classement, ce qui est intéressant c'est de connaître le ressenti des lecteurs...
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bon, alors nous sommes sur la même longueur d'onde. J'ai l'impression de m'écouter. C'est très intéressant de rencontrer un auteur ayant des fibres semblables. je vais aller lire ce que vous écrivez. Sur ma page, "Sister Morphine" ou (beaucoup plus trash) "Sels de bains et Angel dust" peuvent vous intéresser; A voir. Bonne continuation en tout cas.
·
Image de RvCharles
RvCharles · il y a
Merci. Je vais lire vos textes ! Par ailleurs, vous pouvez lire mon roman "Retour au calme" publié par les éditions Le Manuscrit...
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Très bien c'est noté. En attendant je vais voir si vous avez d'œuvres sur Short. Bon W.E.
·
Image de RvCharles
RvCharles · il y a
Merci. Je n'ai qu'un autre texte : "Dix-huit trous" écrit dans le cadre du concours consacré aux textes noirs.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Oh mais je l'ai lu votre Dix huit trous. J'avais en lice "sister morphine" je vais le relire.
·
Image de MadMarcel
MadMarcel · il y a
Très bien écrit. Les mots sont au service de l'histoire. On se laisse embarquer par le récit, intense malgré l'obligation de faire court. Excellent !
·
Image de RvCharles
RvCharles · il y a
Merci !!! Belle analyse...
·
Image de Fabien Leroy
Fabien Leroy · il y a
J'adore ! On a vraiment envie de savoir la suite. On lit de plus en plus vite ! Felicitation !
·
Image de RvCharles
RvCharles · il y a
Merci beaucoup !
·
Image de Kiki51
Kiki51 · il y a
Bravo Hervé, j'aime beaucoup,ce que tu fais,continue comme cela.
·
Image de RvCharles
RvCharles · il y a
Merc pour ces encouragements !
·
Image de Walerie
Walerie · il y a
J'adore ! Un style pur et incisif. Rien de superflu, juste le strict nécessaire. Et bien sûr, la fin tellement cynique... Bravo !!!
·
Image de RvCharles
RvCharles · il y a
Merci, merci... Un commentaire qui me touche particulièrement parce qu'il correspond exactement à ce que je tente de faire passer dans ma façon d'écrire...
·
Image de Walfroy
Walfroy · il y a
Sans mauvais jeu de mot (j'espère), j'adore la chute !
·
Image de RvCharles
RvCharles · il y a
Avec cette chute, on revient au début, la boucle est bouclée...
·
Image de RvCharles
RvCharles · il y a
Déjanté… Le mot est pertinent quand on parle de voiture ! ;-)
Merci pour le compliment, cela fait plaisir de constater qu'un lecteur est sensible à ce que j'essaie de faire passer…
Pervers ? Juste un peu...

·
Image de Alain Lonzela
Alain Lonzela · il y a
Totalement déjanté
J'adore ;-)
Un peu pervers sur la fin ;-)

·