Oui je suis un Roi

il y a
1 min
164
lectures
114
Qualifié

Scribouiller les idées qui me passent par la tête m'amuse, et si elles plaisent ou font sourire, c'est tant mieux ! Je vous lis aussi. J'aime les mots depuis toujours (= phrases d'une banalité  [+]

Image de 2018
Image de Très très court
Je suis beau et intelligent, brillant même dois-je dire.

Ma mère m’adore, elle m’a toujours adoré. Je suis son Roi. Mon père, oui j’en ai un évidemment, n’a eu que le mérite d’être mon géniteur. Son insipidité n’a jamais nui à mon aura.

Je viens d’avoir 30 ans. J’ai monté les échelons rapidement dans cette société pétrolière internationale. C’est si simple. La séduction est mon arme, subtile toujours, ne pas trop en faire, passer pour quelqu’un de fiable, irréprochable, qui présente très bien, et qui laisse penser aux personnes de sa hiérarchie qu’ils ont le Pouvoir. C’est très important ça, il faut toujours leur laisser croire que ce sont eux qui prennent les décisions. Ils sont tellement sûrs d’eux. Je ne sous-estime jamais leur orgueil. C’est lui qui me guide.
Et ça marche toujours.

Et les femmes, ah les femmes. Je leur plais beaucoup. Je les écoute, je mémorise toutes les vacuités de leur conversation, je les flatte, sans en faire trop non plus, c’est là où les amateurs se font repérer. Je me comporte en Prince charmant. Il n’existe pas, j’espère vous faire affront à vous le préciser, mais il sommeille en chaque femme l’ombre de cet espoir pathétique.

Mon grand plaisir est d’inviter la reine du moment, enfin elle croit l’être mais je me suffis à moi-même, dans un sublime restaurant le jour de la Saint Valentin.
C’est mon prénom.

Elles se gaussent toutes, les idiotes, de cette coïncidence festive, qui ne fait d’ailleurs que m’honorer.
Et puis elles disparaissent.

Il y a plein de gens qui disparaissent tous les jours, qu’on ne retrouve jamais, plus qu’on ne pense.

Je ne vous donnerai pas ma méthode, mais vous vous doutez bien qu’elle est très efficace, et me fait accéder au sérail de la perfection meurtrière. Mon heure de prédilection est l’aube, ce moment noble où le silence a la couleur de la fin d’un monde et de la naissance d’un nouveau. Ma naissance.
Oui je suis un Roi.

Il est possible que vous me croisiez un jour. Vous ne me reconnaîtrez pas. Je vous apparaîtrais sympathique et je vous inspirerais confiance. Je sais voir votre âme.


Seule la parfaite adéquation à vos désirs et à vos souhaits les plus profonds peut vous laisser penser à moi.

Et si un Valentin vous invite à la Saint Valentin dans un restaurant sublime.
114

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,