2
min

Où sont passées les blouses

Image de Florent Valley

Florent Valley

10 lectures

3

Où sont passées les blouses de Paul et Cameron ? Qu’a-t-il bien pu se passer. Ils jouent comme tous les soirs dans le parc, après la classe en attendant le bus qui doit les ramener chez eux. Mais en reprenant leurs affaires du tas qu’ils ont fait avec leurs cartables, les deux amis se retrouvent sans blouse.
Le bus arrive.
Les cinq élèves cherchent partout alentour. Il faut faire vite ! Ils scrutent en tous sens tous les buissons, observent tous les occupants du parc. Ils voient alors un écolier habillé d’une blouse qui part avec son sac au bout du bras. Et de son sac dépasse un morceau de tissu couleur blouse.
Déjà des élèves commencent à monter dans le bus qui vient de stationner. Lucie fait partie du groupe. Mais elle avance lentement, très lentement, si elle peut ainsi ralentir le départ du bus. Pendant ce temps les quatre autres enfants courent après l’écolier. Ils l’encerclent. Il ne comprend pas ce qu’on lui veut. Il s’accroche à son cartable que veut lui prendre le groupe d’amis, pour récupérer la blouse. Il proteste « Mais laissez-moi ! C’est ma blouse ! Je l’avais oubliée hier à l’école ! Elle m’appartient ! D’ailleurs il y a mon nom dessus ! » et en disant ces mots, il ouvre un pan de son sac, y sort la blouse et exhibe le nom brodé dessus. Son nom ! « Alors vous voyez ! laissez-moi passer, je vais être en retard !!» Et sans attendre de réponse, il bouscule l’un des amis pour sortir du cercle dont il était le centre pour regagner sa maison.
Lucie et le bus viennent de partir du premier arrêt. Encore deux arrêts et le bus quittera la ville pour rejoindre le village des enfants. Le groupe n’a d’autre choix que de se séparer en deux. Chaque groupe va se projeter vers l’un des arrêts du bus. En regardant, en scrutant buissons, passants, chiens, chats, pies qu’ils vont croiser. En élaborant mille hypothèses sur la disparition des blouses.
Comment leurs blouses ont pu disparaître ? Ils sont restés à côté de leurs affaires. A jouer, à courir, à sauter en criant, sans trop crier même pour ne pas déranger les autres passants. Ils ont aussi profité du banc libre pour la pause goûter. Pour une fois qu’ils ne mangeaient pas assis sur l’herbe. Paul qui court pour rejoindre le deuxième arrêt de bus, accompagné de Gabriel, se souvient avoir retiré sa blouse après l’avoir tâchée de pâte de chocolat avant de la plier soigneusement en boule et la mettre dans son cartable. Et la mettre dans son cartable. Il s’arrête brusquement, ouvre son cartable et y découvre sa blouse perdue. Quel soulagement ! il n’aura pas à expliquer à ses parents la disparition de la blouse. Cependant il va se faire chambrer par ses camarades. En commençant par Gabriel qui l’appelle gentiment « sans cervelle » tout en l’encourageant à reprendre la course s’il ne veut pas louper le bus.
Quant à la blouse de Cameron, aucune trace. Avec Johanne, ils en dévisagent des passant. Ils en reluquent des sacs ouverts ou entrouverts. Des coups d’œil derrières des poubelles, sous les porches sombres, dans des caddys abandonnés ou servant de valises aux gens de la rue. « Mais qui pourrait bien voler une blouse ? et pour en faire quoi ? de plus, la mienne est identifiée. » « Et vue sa taille, seul un enfant peut s’en faire un sac de couchage » rétorque Johanne.
« Un sac de couchage » sourit Cameron. Il vient de s’arrêter. Un sac de couchage contre le froid. « Mais oui, quel imbécile » cri-t-il à son encontre. Il sourit tristement en regardant son amie, tout en remontant son pull. Après le goûter, il a eu froid. Il a donc mis son pull sans enlever sa blouse.
« Mais c’est pas vrai ! tu n’en loupes pas une toi !! On réglera ça dans le bus, pour l’instant cours ! Sinon on va le louper ! Et si tu as trop chaud maintenant tu n’enlèves pas ta blouse. Tu risquerais de la perdre !!»
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une histoire bien contée, attachante et humoristique, Florent ! Mon soutien ! Je vous invite à confirmer votre soutien pour “Odeur de Mort” si vous l’aimez toujours. Merci d’avance ! https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/odeur-de-mort
·
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Ah ces gosses ! Une histoire marrante.
·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème