2
min

Où sont elles

Image de Morgane

Morgane

12 lectures

2

Des cris. C’est mon père qui se remet à nouveau à crier.
Mon frère, un enfant de 5 ans, qui me demande tous les jours : «Où est maman et Lola ? ». Moi une ado trop adulte ? Je ne sais pas, « Parties » dis-je tous les jours.
Cacher : Mon petit frère ne doit pas le voir, il est trop fragile.
Frapper : La passion de père quand il a bu «L’eau maudite» comme dit mon frère.
Pleurer : La dernière chose qu’a fait ma mère avant de partir avec Lola.
Soigner : Ce que je fais à mon corps après la violence de mon père.
Malade : C’est ce qu’est le coeur de mon frère.

Mon petit frère me pose toujours beaucoup de questions mais sa préférée est : «Où est maman et Lola, Sasha ? »
-Parties.
-Elles reviennent quand ?
-Bientôt. Elles vont revenir nous chercher bientôt, ne t’inquiète pas.»
Mensonge : Je déteste ça mais je ne veux pas voir mon frère pleurer.
Obligation : Mentir pour garder la lueur d’espoir dans les yeux vides de Tim, et pour moi aussi.
Rêve : Disparu
Espoir : Disparu
Dieu : Disparu
Brisé : Le cadre avec la photo de ma mère, mon père,Lola, Tim et moi.

Je me trouve au collège, au milieu de la cour étrangement vide, les arbres dépourvus de feuilles m’entourent, et j’entends les rires lointain de mes camarades lorsque mon téléphone sonne: «-Allô?
- Sasha? La voix du médecin. Je m’inquiète.
- Oui ?
- Votre frère a fait une crise... Il vous demande.
Mon frère : Dernière personne qui doit garder espoir et pour qui j’ai mal.
- J’arrive.»

Courir : seule pensée dans mon esprit pour l’instant.
Je sors par le seul portail ouvert de l’établissement. «Sasha !» mon nom est hurlé de manière menaçante. Mon coeur bat à la chamade et j’ai l’impression que mes jambes vont se décrocher du reste de mon corps. Je bouscule tellement de personnes que j’en ai mal à l’épaule, mon corps n’en peut plus, je manque plusieurs fois de tomber mais je ne m’arrête pas, il en est hors de question. Il faut que je puisse le voir une dernière fois au moins.
A la fin de ma course, je me retrouve devant l’hôpital. Un grand bâtiment blanc qui me fait peur. J’y entre puis me dirige vers l’accueil. « Bonjour ». Pourquoi me parle-t-elle sur un ton si léger? « Mon frère », autant aller au vif du sujet. Elle m’indique la chambre 365. J’ouvre la porte et remarque mon frère dans une salle vide à côté d’une machine qui émet des bips toutes les quatre secondes qui me rassure et m’insupporte. Je m’assois sur son lit, à côté de lui. Des perfusions, un masque pour l’aider à respirer. C’est la fin.
- « Je suis fatigué, tu sais ? me dit-il avec une beaucoup de mal.
-Attends, encore un peu, je t’en supplie...
- Où est maman et Lola ?
-Elles sont en route..» Les larmes montent aux yeux.
La discussion se coupe. Une pause qui me paraît interminable mais qui ne dure pourtant que quelques secondes à l’échelle du temps. Mon frère à le regard vide, c’est ce regard que je voulais éviter. Celui qui me prouve que l’histoire se termine.
- « Pourquoi tu pleures? Sa voix fatiguée et si innocente...elle me brise le coeur.
-Car je suis jalouse. Je souris.
-Pourquoi ?
-Tu vas les voir maman et Lola avant moi...
-Ne t’inquiète pas je demanderais au monsieur de te prévenir quand elles seront là.
-C’est gentil» Je prend ces petites mains froide dans les miennes. Il se remet à fixer le vide.
-J’ai....sommeil Sasha...A ces mots mes larmes se multiplient. Je suis fatiguée. Dieu si vous existez vraiment pourquoi me le prenez vous?! Dis, tu peux me réveiller quand elles seront là ?
-....Oui,compte sur moi.» Je le prends dans mes bras et il ferme petit à petit ses yeux qui désormais ne reverrons plus jamais la lumière du jours. Deux minutes plus tard la machine manifeste le départ de mon frère.
- «Elles sont là Tim...Maman et Lola sont arrivées...
Tim : Disparu.

2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Morgane
Morgane · il y a
J'aime beaucoup ton style et j'ai adoré ton histoire qui est très émouvante mais réelle. J'ai hâte de lire une autre de tes nouvelles!
·
Image de Prinon
Prinon · il y a
Excellente nouvelle ! Belle et triste à la fois !
·