1
min
Image de Caroline Kipik

Caroline Kipik

16 lectures

2

Likke li- possibility

Nous partageons les mêmes étoiles mon amour...
Il y a cette béance dans ma poitrine,
Somme de tout tes abandons.

Âme écorchée,
Tu me manques.
Et si je crie ça fait quoi hein?
Les heures passent sur des jours,
Des jours sur des mois,

La dernière fois que j’ai été chez moi,
Dans tes bras,
Mon cœur aurait du s’arrêter.

Pourquoi continuer sans toi à mes côtés?
Comment?

Je tourne en rond...
Tes mots mon amour,
Tu n’aurais jamais dû les dire.
Ils me hantent,
Me réveillent en pleine nuit,
Me font devenir somnambule.

À la fenêtre je regarde encore et encore,
Mon âme cherche la tienne.
Comment tu as pu?
Combien de fois devrais-je te dire de ne pas faire ça?
Tout le mal que tu nous fais...

Tu entends battre mon cœur?
Il n’y a que toi qui puisse l’entendre.
Je ne suis plus là.

Je n’entends pas le tien...
Je ne vois pas ton âme.
Ton absence laisse place au néant.
Où es-tu?
Ou es-tu?
Nos étoiles... tu les vois?
Chéri, ton ciel est le mien...
A deux pas d’ici tu vis,
A deux pas d’ici tu respire,
Ça me suffit à esquisser sur mon visage le sourire que tu aimes tant.
Je t’aime.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Albane Charieau
Albane Charieau · il y a
J'aime beaucoup votre écriture, légère et en même temps profonde. De beaux moments de lecture
Image de Caroline Kipik
Caroline Kipik · il y a
Merci beaucoup😊
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Au lecteur d'inventer le contexte de ce joli poème...

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

L’aube d’hiver est toute poisseuse de brouillard. La femme s’est garée sur le parking désert de la zone artisanale. Le pas traînant, les yeux qui piquent, elle se dirige vers la salle de ...