4
min

One shot

Image de Thierry Schultz

Thierry Schultz

221 lectures

89

L'impact des gouttes sur le métal de la bordure du balcon ne gênait pas Primo, bien au contraire. Comme tous les tireurs d'élite, il avait besoin d'atteindre le calme absolu et cette petite musique lui donnait un bon tempo.Il déplia son arme, un fusil autrichien un peu lourd mais d'une fiabilité à toute épreuve. Même s'il profitait parfois de son don exceptionnel pour abattre des gens sur commande, Primo se considérait avant tout comme un artiste pour qui seul comptait la beauté du geste. Il parcourait le monde pour s'améliorer encore. Et avec le temps, il progressait peu à peu vers son idéal : le tir parfait. Le One shot.
Aujourd'hui, il était là pour le plaisir et il s'était choisi une cible qui en valait la peine, avec la visite de ce politicien. Pas pour l'abattre mais pour la difficulté apportée par son équipe de sécurité. Choisissant une des découpes effectuées dans le mur extérieur de son poste de tir, il recula de plusieurs mètres dans la pièce. Cette technique limitait les angles de tir mais en contrepartie il était presque indécelable. Surtout à 650 mètres. Il en soupira d'aise. Quelle belle journée en perspective !
Sa cible fendait lentement la foule en direction de la tribune et Primo le suivait dans sa lunette. Au moment idéal pour la beauté du geste il caressa juste la détente ; le type aurait été mort. Satisfait, il modifia sa visée vers son véritable choix, le logo d'une caméra TV sur l'épaule d'un cameraman. Le tir fut presque parfait, à peine trop à gauche. Mais il n'eut pas le temps de doubler car une fusillade éclata. Comment avait-il été repéré aussi vite ? Puis il vit des silhouettes chuter et la foule s'éparpiller, paniquée. La sécurité ripostait à des adversaires inconnus. Zoomant sur eux, il reconnut le même logo qu'il avait pris pour cible au départ ! Il avait dérangé sans le vouloir une attaque terroriste, fabuleux... Face à l'opportunité de pouvoir s'entraîner en conditions réelles de combat, il se décida sur le champ et remit l’œil dans le viseur. Il commença par l'attaquant le plus dangereux, qui venant d'achever le dernier garde du corps se précipitait vers le politicien. Un joli tir en pleine tête. Il poursuivit avec un autre qui se retournait, cherchant l'origine de la trajectoire. Un coup dans la poitrine, bien exécuté. Il enchaîna sur deux assaillants contournant la tribune. Deux autres belles touches. Dans la foulée, il réussit à repérer le cameraman au logo et l'abattit alors qu'il allait lancer une grenade. Le type tomba sur lui-même sans la lâcher – un pur hasard – et l'explosion ne tua que lui. Par sécurité, Primo lâcha deux balles dans la cabine du faux camion TV et une ombre s'effondra côté chauffeur. Bien ! Six shots réussis dont un doublé, de la belle ouvrage... C'est quand il regarda vers le bas qu'il s'aperçut un peu tard qu'il s'était laissé griser par cette belle série et que trop de gens affluaient vers l'immeuble. Pas le temps de remballer et de filer par la sortie envisagée. Pas vraiment professionnel. Il réfléchit à toute allure pour se sortir de ce pétrin. Il n'y avait pas des masses de solution ; il posa calmement son arme et s'accroupit à côté, les mains soigneusement posées sur les genoux.
Wells visionnait pour la seconde fois le condensé des bandes vidéos. La reconnaissance faciale avait rapidement livré le profil de l'inconnu. Un sniper bien sûr, de chez eux, passé par l'Afghanistan et l'Irak mais disparu des écrans depuis 2009 après son départ des forces spéciales. S'ajoutait à çà une attaque terroriste non revendiquée qui avait liquidé - trop facilement – l'équipe officielle de sécurité. Il fallait que çà tombe sur lui... Il soupira et se dirigea vers la glace sans tain.
- Alors ?
- Y demande toujours à parler au responsable de la sécurité. L'est de chez nous, chef ?
- J'en sais rien. Ce gars vient de sauver le secrétaire d’État, j'ai pas envie de faire une connerie !
L'autre sourit avec toute la sympathie due à celui qui doit gérer les emmerdes et lui ouvrit la porte. Primo jaugea d'un coup d’œil son interlocuteur. Un vétéran ayant du métier mais avec sa carrière derrière lui. Il allait pouvoir lui donner sans problème les réponses qu'il voulait entendre.
-... êtes un vrai héros c'est clair et tous mes gars sont sur le cul. Mais il faut quand même que j'en sache plus, vous devez comprendre çà, non ?
Primo marqua une nouvelle pause comme s'il pesait sa décision.
- Je peux juste vous dire que mon unité est totalement autonome et dépend directement du président. Mais appelez-moi Jack, ce sera plus pratique pour travailler, M.Wells.
- Vous voulez dire que vous ne travaillez pas avec le FBI ou la NSA ?
- Pas même avec la CIA. Nous avons accès à tous leurs fichiers mais nous n'intervenons que dans des cas extrêmes comme celui-là. La sécurité était compromise, vous l'avez constaté et je...
Le combiné en main, Wells hochait la tête, ennuyé par cette affaire hors norme. Il pesa ses mots avec soin avant de reprendre en ligne le conseiller spécial à la Sécurité.
- Oui monsieur, c'est bien un ancien de nos forces spéciales, avec des séjours en Irak et... Oui, monsieur, bien compris...
Face au pupitre, la foule des journalistes était si excitée qu'on s'entendait à peine.
- Venez Jack, lança le président en descendant du point presse improvisé. J'avoue que j'étais un peu sceptique quand Douglas m'a parlé de cette histoire, mais vous avez été vraiment formidable.
- Merci monsieur le président. Mais vous savez, être ici dans votre résidence d'été à vos côtés, tout çà est incroyable pour un vétéran comme moi.
- Ah Jack, vous me plaisez, notre pays a besoin de plus de garçons comme vous, croyez-moi. Mais il va falloir que vous me parliez de ce fameux service dont vous faites partie. Il dépendrait de moi d'après Douglas, j'avoue que je n'ai pas très bien compris...
- Bien entendu monsieur, mais peut-être une autre fois, vous avez un timing serré dit Primo en indiquant le chargé de communication qui trépignait aussi élégamment que possible.
- Oui bien sûr, mais je tiens à savoir le fin mot de cette affaire Jack, dit le président en s'éloignant.
Serrant les mains de beaucoup trop de curieux admiratifs, Primo essayait de s'éclipser. Maintenant que le show médiatique était terminé, il allait falloir filer de cette souricière. Il salua de la main les snipers enthousiastes postés sur les toits et s'avança vers le grand parking à proximité.
Le peloton de marines avec Wells à leur tête lui fit l'effet d'une douche froide. Se glissant entre deux voitures, il aperçut des membres du Secret Service qui avançaient d'un pas rapide de l'autre côté. C'était trop beau... Personne ne l'ayant encore vu, il opta pour la seule solution restante et revint vers le bâtiment tout proche pour prendre l'escalier qui montait sur le toit.
- Ça fait plaisir de vous voir là Jack dit le chef des snipers, les gars ont tous vu les vidéos et...
Il s'écroula sans un cri, le coup lui ayant broyé la trachée. Primo le réceptionna doucement. Désolé. Il ramassa l'arme à terre et s'avança vers les deux autres à leur poste près du parapet du toit. Il les assomma proprement. Pas besoin de tuer, il ne lui restait plus que quelques minutes, au mieux. Un des fusils attira son regard. Une belle arme, qu'il connaissait bien. Il se coucha à plat ventre, comme au bon vieux temps et lorgna à travers la lunette. Tout allait donc finir ici. Pourquoi pas...
La voiture présidentielle était à plus d'un kilomètre mais roulait lentement vitres ouvertes. Trop relâchée la sécurité, les enfants. Il entendait maintenant distinctement les appels en bas et il sourit en ajustant la célèbre tête dans son viseur, les paramètres chiffrés défilant à toute allure. Il n'aurait droit qu'à un coup et la cible était presque hors de portée et pourtant il le sentait. 1 200 mètres, un vent de 3m/seconde avec une cible mouvante de profil. A sa connaissance personne n'avait jamais tenté un coup pareil. Il pressa la détente comme dans un rêve. One shot.

PRIX

Image de 2017

Thèmes

Image de Très très court
89

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Chtitebulle
Chtitebulle · il y a
Il vaut mieux être son amie que son ennemie .... car même à distance !! Mais j'ai adoré
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Il est parti comme il a vécu et il a choisi comment le faire, c'est déjà beaucoup... Merci Chitbulle
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle œuvre bien écrite et bien menée ! Mon vote ! Une invitation à visiter “Mon Amour”! Merci d’avance et bonne soirée!
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/mon-amour-36

·
Image de Argo44
Argo44 · il y a
belle histoire bien racontée qui peut se situer dans la trame historique du fameux attentat qu'on a connu ou bien out droit extrait d'une série US type 24h Chrono.. style fluide précis et imagé car on voit l'histoire à l'écran !!!!
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Super commentaire !!! Pour tout dire j'ai été contacté par l'agent de Clint Eastwood pour un projet de film... Ça serait cool, non ?
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Il est fort ce texte, cela ne manque pas de suspens ni d'audace assumée
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Merci pour mon sniper préféré Elena ! J'ai écouté avec bcp de plaisir "les sirènes du RER C" qui ira loin je crois. A bientôt
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
A L'AIR DU TEMPS d' Arlo est en finale du grand prix été poésie. Je vous invite à voyager à travers sa lecture et à le soutenir si vous l'appréciez. Merci à vous et bon après-midi.
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Court et noir, efficace et très bien mené, je ne peux que voter ! Très tard il est vrai mais il y avait tant à lire . . .
De mon côté je vous propose des " Vacances en short", qui réservent quelques surprises !

·
Image de Philshycat
Image de Gecko Bleu
Gecko Bleu · il y a
J'avoue une certaine affection pour les jusqu'au-boutistes... belle idée!
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Moi aussi je dois dire... Merci d'être passé !
·
Image de Gecko Bleu
Gecko Bleu · il y a
du coup vous me talonnez :-)
quel suspens...

·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est un noir bien serré chez vous ! Bien écrit et bien ficelé aussi. + 5 avec plaisir. Je vous souhaite bonne chance.
En course dans la même compétition, j'inscris le lien pour me lire si vous voulez :
http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/maudit-roman

·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Merci pour la visite dans le champs de tir. Après la lecture de 'Maudit roman' on comprend que la littérature mène à tout apparemment ! Bravo pour ce suspense bien dosé, où la chute n'est pas celle que l'on croit au départ. Bonne chance à vous !
·
Image de Raphaël Huet
Raphaël Huet · il y a
Bonne histoire bien snipé.
·
Image de Thierry Schultz
Thierry Schultz · il y a
Merci pour ce shot. Vous ne voulez pas voter pour mon sniper ?
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur