1
min

On tourne en rond

Image de Alain Rougé

Alain Rougé

18 lectures

2

On dit souvent : "cet homme marche droit" ;
mais si toujours il marche droit
c'est bien qu'il tourne mal !
- On peut donc à la fois être honnête et mal tourner...?

2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Joliment tourné :-) Joyeux réveillon !
·
Image de Jeanne
Jeanne · il y a
Et vice versa mal tourner au Net. On peut tourner la page, tourner la tête et faire tourner les tables, et tournez manège. On peut tourner de l’œil, se tourner les pouces, on peut tourner autour du pot, tourner le dos et retourner sa veste. On peut faire le tour du pâté de maisons ou du monde en quatre-vingt jours, le tour de la Tour Eiffel ou celle de Babel, on peut tourner en rond longtemps, on peut aussi tourner le problème autrement, on peut tourner cent fois sa langue avant de se prononcer sur l’énoncé du problème. On peut aller loin dans l’humour, la dérision, la démonstration jusqu’au raisonnement par l’absurde. :-)

On peut tout faire dire, faire faire aux mots, aux lettres et aux chiffres, on peut chiffrer une lettre, on peut prendre le mot au pied de la lettre, on peut faire un numéro, un one man show à la Devos. On peut aller dans tous les sens, emprunter des chemins de traverse, une voie sans issue, une impasse impair et manque, tourner autour d’un rond point, rond comme un coing, écouter la voix mélodieuse du GPS embarqué : Aller tout droit, tourner à gauche, puis à droite, au troisième rond point tourner à… erreur, faire demi-tour, retourner sur vos pas :-( et couper le son, le sifflet au navigateur débordé par l'environnement et les événements.

On peut faire un non sens, emprunter une contre-allée, aller à contresens, au lieu dit, découvrir un lieu nul et non avenu, on peut parcourir les avenues en long en large et en travers, on peut rester dans les rangs, entre les lignes, ou franchir la ligne blanche, on peut passer le mur du son, défier les lois de l’apesanteur, l’essentiel est de retomber sur ses pieds comme dirait le vers, l’alexandrin fort de ses douze pieds. Si tout est dans le tour de main, on ne peut être au tour et au moulin comme dirait le meunier. On peut faire le tour de la question… C’était quoi la question ? :-)

·