1
min

On regardait la mer

Image de Claire Le Coz

Claire Le Coz

408 lectures

226

Qualifié

On regardait la mer. On se tenait au-dessus. On prenait des vertiges depuis un coin de rocaille.
On pensait...
« La mer a l'odeur d'un ventre chaud. L'odeur de quelque chose qui tempête et cingle.
Aussi une odeur d'égout, quelque chose d'avarié pareil à ces eaux usées que rejettent les villes grises. »

On regardait la mer. On descendait les dunes, certains se roulaient dedans, le sable nous brûlait la corne des pieds.
On pensait...
« La mer a une odeur de sucre et de pin. Une odeur de peau, de né nouveau.
Elle sent les vents venus d'Inde et les vapeurs d'encens.
La mer est une sorcière assurément ! »

On regardait la mer, on se tenait juste devant.
On pensait...
« La mer a une odeur de sel et de rouille. Combien de bateaux coulés en son sein ?
Elle porte l'odeur des grands oiseaux blancs qu'elle avale et recrache.
Elle sent la fiente, les plumes desséchées, les squelettes inertes et les entrailles des poissons. »

On regardait la mer, on mettait un pied dedans.
On pensait...
« La mer a une odeur trouble. Gare aux anguilles qui se faufilent !
On dirait que s'en échappe quelque chose qui suinte et transpire comme la mort.
Elle sent le chagrin. On dirait qu'elle pleure quand elle écume.
Elle a une odeur de pâtes au bouillon. »

On regardait la mer, l'eau nous montait jusqu'au cou et la houle nous léchait le menton.
On pensait...
« La mer a une odeur de désir. Un parfum d'ambre et de tabac brun.
Elle sent l'homme et la femme, et inversement.
Sûr qu'elle égare, sûr qu'elle vous prend. »

On ne regardait plus la mer, on était plongés entiers dedans.
Nos cheveux s'éployaient comme des algues. Des bulles remontaient vers le levant.
On ne pensait plus à rien
On ne sentait plus rien.
On ressentait tout.
Vivants, comme la mer.

PRIX

Image de Hiver 2018
226

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Laurence Delsaux
Laurence Delsaux · il y a
Je suis heureuse de vous découvrir !
·
Image de Maryse
Maryse · il y a
J'adore la mer... si mystérieuse...
·
Image de Leméditant
Leméditant · il y a
La mer clémente et dangereuse, enchanteresse ou sorcière...
·
Image de Viviane-Claire Wynen
Viviane-Claire Wynen · il y a
Un bel instant de vie au bord de la mer * * * Voté 3*** mérités ! Bonne chance * Passez sur mes textes (poèmes, très très courts, nouvelles,...) Merci ! ! !
·
Image de Claire Le Coz
Claire Le Coz · il y a
Merci à vous
·
Image de Bernard Boutin
Bernard Boutin · il y a
On allait au bord de la mer le long des golfes clairs, pas si clairs !
·
Image de Claire Le Coz
Claire Le Coz · il y a
Oh Gaby ! ;)
Merci d'être passé lire :)

·
Image de Jean-Claude Renault
Jean-Claude Renault · il y a
J'ai regardé la mer mais j'ai quand même pensé à voter.
·
Image de Claire Le Coz
Claire Le Coz · il y a
^^ merci
·
Image de Chantane
Chantane · il y a
Bon moment de lecture
·
Image de Nualmel
Nualmel · il y a
Entre poésie et prose, j'aime beaucoup. J'ai ressenti en lisant.
·
Image de Claire Le Coz
Claire Le Coz · il y a
Qu'on puisse ressentir, c'est le plus chouette des compliments, c'est tout ce que j'attends quand je lis, et que j'espère donner un peu quand j'écris, alors merci.
·
Image de Klelia
Klelia · il y a
Quel bel hommage à milieu marin qui nous apporte tant !
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une belle poésie aux délicieuses senteurs marines ! Bravo ! Mes votes !
Une invitation à lire et soutenir “Gros père Noël” si le cœur vous en dit !
Merci d’avance et bonne journée !

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Nous avons parcouru les montagnes dans le silence de la nuit. Retiré nos souliers pour ne pas faire craquer les brindilles. Mes pieds saignaient et je mordais mes lèvres en serrant la main de ma ...

Du même thème