On Ne Fera Jamais Du Passé Un Animal En Peluche

il y a
1 min
120
lectures
31
Le Passé est un bon gros chat qu'illusoirement, on voudrait bien caresser à loisir. Néanmoins, il est moins docile qu'il n'y paraît et n'a de cesse de se frotter au mobilier, à tous les murs du foyer ainsi qu'aux mécanismes complexes de notre mémoire. Et tout cela, bien entendu, sans qu'on l'y ait pour autant invité. C'est un fait avéré, non une théorie : le Passé aime à laisser ses phéromones un peu partout... ! Particulièrement là, où il y a du sentiment et du nerf en pelote !

Le Passé se cache, puis bondit ! Court d'un bout à l'autre de la pièce, fugue parfois des jours entiers mais nous revient toujours... Propre ou sale ! C'est aussi parce qu'il aime la hauteur que le Passé est un chasseur dans l'âme. A tort bien souvent, nous pensons être son maître lors que nous en sommes avant tout la proie, le simple jouet...

Le Passé sait nous désorienter, nous fatiguer, nous étourdir avant de nous infliger sa morsure fatale ! Mais parfois aussi, dans un mouvement doux, lent et câlin, il s'ingéniera à nous lécher la main, nous laissant de temps à autres de petits cadeaux sur le seuil de l'émotion... ! Et nous de le singer en ronronnant de satisfaction...

Oui, tantôt le Passé nous offrira son ventre, tantôt il nous fera le dos rond. Tantôt il s'endormira sur nos genoux ou bien alors, en pleine nuit, nous réveillera à grands renforts de ronrons ! En un mot, nous sommes prisonniers de son caractère et de son irréversibilité. Ainsi, comme sur un arbre à chat, le Passé aime à faire ses griffes sur notre cœur ; prend plaisir à nous rappeler qu'il est le matou, le grand « Manie-Tout » lors que nous sommes de simples menteurs jamais las de refaire l'histoire ; qu'à le mignoter à rebrousse-poil, inévitablement, il se rebiffera, laissant de droite et de gauche comme un message, l'odeur puissante de son passage...

Il est manifeste qu'on ne fera jamais du Passé un animal en peluche ! En conséquence de quoi, il est parfaitement inutile de chercher à le domestiquer à tout prix. On peut s'endormir avec mais surtout pas dessus. Et pour cause ! Toujours, celui-ci demeurera un rien sauvage, actif, indépendant... de notre seule volonté !

A tout dire, le Passé ressent un grand besoin de se dégourdir les pattes, de s'extirper de son territoire pour éprouver en toute occasion son insatiable curiosité, de raser nos murs de brume et inlassablement, de vadrouiller au fil des toi et des moi,...

...Histoire peut-être d'appréhender notre Avenir !
31

Un petit mot pour l'auteur ? 58 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
bien vu comme rétrospective en perspective pour un futur qui aurait du chien?
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Cela me fait bien plaisir de te revoir, Patrick ! Un grand merci à toi d'être passé me faire un coucou via ce texte ! ^^
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Vivre au présent, n'est-ce pas déjà vivre au passé ?
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Vivre pleinement au présent peut sembler parfois compliqué tant le passé demeure présent. Merci de votre venue et lecture, Viktor ! ^^
Image de Elisabeth Mondoloni
Elisabeth Mondoloni · il y a
Bien vu,bien pensé, parallèle original avec le chat, et réflexion exacte sur la notion de notre rapport avec le passé. Bon texte.
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Merci beaucoup à vous d'être venue découvrir ce texte, Élisabeth ! ^^
Image de Pierre Luninet
Pierre Luninet · il y a
très juste , j’interprète les rêves et ce que vous dite est exact ... d'ailleurs ... le passé ? c'est dans le présent ...
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Un grand merci pour votre venue et lecture, Pierre ! ^^
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Excellent!
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Merci beaucoup, Fleur ! ^^
Image de Virginie Denise
Virginie Denise · il y a
Pour être tranquille, faut l'empailler! C'est radical pour avoir les avantages sans les inconvénients!
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Empailler le passé, j'avoue que je ne saurais par quel bout m'y prendre, Virginie ! ^^
Image de Virginie Denise
Virginie Denise · il y a
Pour le faire je me suis fait aider, les psy peuvent être de très bons taxidermistes 😉.
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Je n'y avais pas pensé, Virginie ^^
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Et oui, c'est tout cela le passé , un chat qui peut vous caresser ou vous griffer....
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Merci beaucoup de votre lecture, Lange ! ^^
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Demande à J-Y Duchemin. Les peluches ça le connait.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Une métaphore aux yeux phosphorescents qui a plus d'un fil à la patte mais plus d'un tour dans son sac pour appréhender l'avenir surtout quand la métaphore est "bottée" et se frise les moustaches.
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Merci beaucoup à toi, Gaby ! Le chat m'ayant laissé une plume, j'ai saisi l'occasion d'écrire un poil ^^
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
et c'est reparti de plus belle pour des réparties de plumes au poil :)
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Belle réflexion. Comparer le passé avec un chat est une excellente image. Une douceur qui parfois peut faire mal. Qu'on le veuille ou non, on ne peut pas l'oublier.
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Merci beaucoup à vous d'être venue découvrir ce texte, Atoutva ! ^^

Vous aimerez aussi !