ON A PAS TOUJOURS L'EMBARRAS DU CHOIX

il y a
2 min
30
lectures
7

Je ne sais pas pourquoi j'écris, mais j'écris, régulièrement, souvent quand le jour commence à s'effondrer. Mes auteurs préférés, dont le classement varie, selon les saisons : Emmanuel Bove  [+]

- Parce que tu vois, Gilbert, s'il n'y avait que cette grande sotte d'Amandine avec son minois délabré, à me conter ses désastres conjugaux de la veille au soir, ça irait, mais il y a aussi Amélie ; c'est quelque chose, Amélie ; l'autre jour, elle m'a dit que son fils se sentait moins bête depuis qu'il avait eu son baccalauréat. Et pourtant, je le sais de source sure, puisque Sophie me l'a rapporté, il n'a obtenu aucune mention, alors tu vois, se renvoyer des plumes multicolores parfumées à la fraise des bois en pleine poire dans un bureau occupé par dix filles n'ayant pas dépassé le brevet des collèges, moi je dis "non" ; ou alors hélas ; oui, plutôt hélas. Bref, s'il n'y avait qu'Amélie, Amandine et Sophie dans le bureau, ce serait à peu près supportable, mais Marie-Madeleine existe aussi... ah, celle-là ! la dactylo en chef, se prétend-t-elle, parce qu'elle possède un diplôme de frappes de trente mots/minute. La semaine dernière, Murielle lui a lancé : "pour ton diplôme de frappes, Marie-Madeleine, c'était fautes comprises ?"... De rage, Marie-Madeleine a soulevé le clavier de son ordinateur, puis l'a laissé tomber pour montrer qu'un objet pouvait provoquer plus de bruit qu'un cri de fureur du genre : "va t'faire voir, connasse, et occupe-toi de tes chevreaux qui passent le plus clair de leur temps à bêler, rendant fous les De Préville !" Évidemment, toutes nous nous sommes tournées vers Marie-Madeleine ; il y a eu un moment de silence total juste après le bruit sec, puis elle a osé dire : "excusez les filles, c'est mon clavier !" Et puis tu sais ce qu'elle a fait ? Elle a jeté un trombone dans la corbeille. Enfin, elle a essayé, car l'ustensile métallique a rebondi sur le rebord de la poubelle, et a lamentablement chuté sur la moquette sans faire de bruit, comme un pétard gorgé d'eau. "Si ton mari vise aussi mal, ma cocotte, tu risques de finir en sainte, mais sûrement pas enceinte, crois-moi", a dit Lydie. Là j'ai fait un clin d’œil à Marguerite, qui a placé la paume de sa main droite contre sa bouche pour éviter d'éclater de rire ouvertement. Mais Marguerite n'est pas mal non plus dans son genre ; elle a la chef à sa botte ; tout le monde sait bien qu'elles échangent régulièrement leur vernis à ongles, à se demander si elles ne font pas de même avec des bâtons de rouge à lèvres, sans prendre la peine de désinfecter le bout avec de l'eau oxygénée dix volumes. Enfin, tu vois, Gilbert, à force de vivre quotidiennement ce genre de situation, je suis portée à penser aujourd'hui que j'aimerais mieux bosser avec des hommes, rien qu'avec des mecs tatoués ou non, même exagérément gonflés comme le bonhomme Michelin, ou bâtis façon chasse d'eau, plutôt qu'avec une ribambelle de femmes totalement désaxées s'échinant à envoyer par le fond un bateau ensablé sur la grève.
- Moi aussi !
7

Un petit mot pour l'auteur ? 7 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Elena Moretto
Elena Moretto · il y a
un texte drôle et savoureux, un vrai plaisir à lire
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Les hommes restent des hommes et ont beaucoup de mal à changer ! Et en l'occurrence, les femmes aussi....!
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Une tranche de vie pleine d'humour.
Mon pantoum (Rêve d'ailleurs) est en cavale de la Matinale. je vous invite à aller le lire et le soutenir s'il vous a plu. Merci.
http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/reve-dailleurs-pantoum

Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Le "Moi aussi " final est jubilatoire !!
Image de prijgany prijgany
prijgany prijgany · il y a
Merci de ton pas sage Patricia ; presque du vécu ; presque...
Image de Didier Poussin
Didier Poussin · il y a
Au pays des commères
Image de prijgany prijgany
prijgany prijgany · il y a
aussi, d'une certaine forme de la réalité de tous les jours,
Didier.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Le trou

prijgany prijgany

Lorsqu’il pleut des cordes, ça n’est vraiment pas simple.
Quand il fait très chaud, et que je sue à grosses gouttes, je vis des moments pas faciles non plus.
Mais le temps a ses humeurs, il... [+]

Très très courts

Le doute de Léa

Aurélien LENOTREC

L'équipe de France féminine de handball joue en finale contre la Norvège. La France mène 27-26. Il reste une minute à jouer.
Léa est dans les buts. L'arrière gauche norvégienne lance le... [+]