2
min

OD

Image de Jon Ho

Jon Ho

57 lectures

11

Au dernier parachute tout s'est brusquement interrompu. Il y a d'abord eu cet acouphène, martelé en ultrason aussi strident que les hurlements de la mort puis, le plus angoissant des plus rien. Mon corps et mon esprit se sont donné la main pour sauter dans le vide absolu. Les traits de marelle se sont effacés sous les larmes des alentours mais j'étais trop fasciné par la proximité de l'entreprise létale pour envisager de pleurer. Les quelques amis réunis pour cette soirée m'ont fait ingurgiter des verres d'eaux saturées en sel et en cendres de cigarette dans l'espoir de me faire vomir le dernier colis, celui qui ne passait pas, celui de trop.

La plus belle des lumières a grignoté l'espace. Le projecteur du tout puissant était braqué sur ma gueule de camé pour me secouer les neurones avant de me balancer son QCM du purgatoire. J'étais sûr de plonger pour les enfers, mon aphasie authentique passerait pour une attitude hautaine et les hautes instances célestes ne jurent que par la modestie d'une joue que l'on tend quand l'autre a été molestée.

Le temps s'est arrêté alors j'ai eu tout le loisir de penser à cette ribambelle de conneries. J'avais les dernières 72 heures qui défilaient en boucle et tournaient en vrille dans ma tête comme une toupie cinglée. Les bouteilles de Vodka aidaient les parachutes à atterrir sur le sol meuble de mon appétit pour la défonce. Chaque gramme de speed, en bon petit soldat de l'apocalypse, parcourait en hurlant les liaisons synaptiques pour déclarer la guerre aux forces de l'abstinence. Il finissait sa course aux portes de ma matière grise et déchargeait l'intégralité de son FA MAS avant de mourir en héros.

J'ai vomi, un cendrier d'eau de mer, j'ai échoué ma baleine d'impotence sur une plage de sable défunt. J'ai renvoyé les litres d'alcool, les kilos de chips, toute la merde avalée depuis 3 jours sans nuits. Pas une minute de sommeil au compteur de Morphée, pas un soupçon de rêve. J'ai dégurgité jusqu'à la cerise confite de mon gâteau d'anniversaire mais pas de petit colis, déjà digéré, un combattant de l'au delà en route pour me faire partir encore plus loin, jusqu'au point final de non retour.

La lumière est devenue aveuglante, l'acouphène a absorbé tous les sons de la pièce pour me laisser dans ce calme total, celui qui annonce la tempête, celui qui précède celui qui décède, chut, la mort surveille.

Mes muscles ont fondu, les mouvements sont devenus chaotiques, chaque vertèbre obéissait à un désir d'imprimer une direction mais mon corps, pantin désarticulé, ne répondait plus à aucun ordre. Le spectacle était fascinant, je me voyais dans le reflet des pupilles de la mort, plantée devant ma conscience depuis le début de ce mauvais trip. Dégage connasse, je ne suis pas de ceux qui s'en vont si jeunes ! J'ai commencé à agiter mes bras mous pour chasser les démons et tenter de dissocier le délire onirique du réel. J'ai foutu au passage une claque à un mec qui ressemblait vaguement à Paul, mon pote d'enfance.
- On aurait pas dû charger autant la mule. J'ai la citrouille qui chauffe...

Je ne voyais pas bien ce qu'une mule venait foutre là dedans moi je voulais juste me dépêtrer de ces sables mouvants infestés de mauvaises intentions. J'ai trouvé le déguisement de la mort totalement ringard, une faucheuse, comme dans les mauvais films d'horreur, ou comme dans mon imagination frelatée. Elle m'a sourit cette salope.
- T'es sûr que tu ne veux pas venir ?

J'ai fais non de la tête et je suis allé m'échouer sur une autre plage en forme de canapé. J'ai remonté les manches de mon agonie pour éviter les morsures des vagues. L'assise m'a digérée comme un vieux morceau de viande, je me suis enfoncé jusqu'au centre de la terre. J'ai croisé des monstres fantastiques, des anges aux parfums délicats, des souvenirs bons ou mauvais. J'ai creusé bien au delà des 6 pieds sous terre, en dessous de cette excavation dans laquelle ma dépouille aurait dû pourrir à partir de cette soirée. J'ai fermé ce qui me restait d'inconscience et je me suis endormi...

...jusqu'à aujourd'hui.

Thèmes

Image de Très très courts
11

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Kieran Wall
Kieran Wall · il y a
Rien à dire. Texte fort.
·
Image de Oriel
Oriel · il y a
Qd on a essayé, ça calme!
·
Image de Claire Arnaud
Claire Arnaud · il y a
A faire lire à tous ceux qui voudraient tester toutes ces merdes .. votre récit fout les jetons et ne donnent pas envie de s'y mettre ..
·
Image de Jon Ho
Jon Ho · il y a
C'est une expérience, je pense qu'il faut la faire, avec prudence et sous contrôle.
·
Image de Claire Arnaud
Claire Arnaud · il y a
expérience que je laisse à d'autres .. j'aime (peut être trop) avoir justement le contrôle de mon corps et de mes pensées. Certes, en agissant ainsi, je passe certainement à côté de quelque chose .... tant pis pour moi ;)
·
Image de Fantomette LA
Fantomette LA · il y a
Essaie ketamine et opium
·
Image de Jon Ho
Jon Ho · il y a
Déjà fait. J'ai traversé la moitié de Paris sous Kétamine avec des potes. J'avais la colonne vertébrale en caoutchouc c'était drôle.
L'héroïne c'est moins drôle, un peu trop puissant. Genial mais dangereux

·
Image de Fantomette LA
Fantomette LA · il y a
Tu as choisi quoi au Qcm?
·
Image de Jon Ho
Jon Ho · il y a
Un questionnaire sur Nirvana
·
Image de Ludmila Constant
Ludmila Constant · il y a
Je suis déçue.Tout est glauque , sans intérêt, et , en plus, les ultrasons ne peuvent pas être stridents .
·
Image de Jon Ho
Jon Ho · il y a
Excusez-moi de ne pas trouver autre chose qu'une ambiance glauque pour décrire une overdose
·
Image de Jon Ho
Jon Ho · il y a
Prenez du speed, une fois, et vous comprendrez que les ultrasons peuvent être stridents...
·
Image de Oriel
Oriel · il y a
les lumières bruyantes aussi
·
Image de Jon Ho
Jon Ho · il y a
Øui et des sons aveuglants. Sous certaines drogues les sens se mélangent complètement. Une couleur peut être assourdissante...
·
Image de Ludmila Constant
Ludmila Constant · il y a
J'ai essayé avec l'alcool, j'ai pas aimé.
·
Image de Ludmila Constant
Ludmila Constant · il y a
Ultrasons sont les sons qui sont en dehors (coté haute fréquence) de la bande passante pour nos oreilles, comme les ultraviolets pour nos yeux, par exemple. Pour les basses- c'est infra.
·