Obsession

il y a
1 min
2
lectures
0

Après avoir été testeuse de matelas, dévoreuse de sorbets à la rhubarbe et chasseuse d'étoiles filantes, Angie est maintenant une accoucheuse de bonnes nouvelles  [+]

Des yeux noirs pétillants de malice.
Un corps de dieu grec parsemé ici et là de tatouages.
Un sourire à faire damner un saint.
Mon fantasme a un prénom. Un prénom qui m’obsède, qui me rend folle et qui hante mes nuits. Six petites lettres qui m’obnubilent.
Cela fait déjà quatre mois qu’il s’est inscrit dans la même salle de sport que moi. Quand je croise son regard, je me liquéfie sur place. Je n’ai jamais pu lui adresser la parole. À chaque fois que je le vois, je me dis qu’il est temps que je lui parle. Mais aucun son ne peut sortir de ma bouche quand il est en face de moi.

Mon rêve le plus fou : être confinée avec lui dans ma chambre, dans l’ascenseur de la salle de sport, dans mon bureau, dans ma voiture, n’importe où... Pourvu que j’exulte sous le poids de ses baisers, de ses mains expertes. Tous mes sens sont en alerte à l’idée de sentir l’odeur de sa peau, de le mordiller, de le caresser. Je rêve qu’il me dévore, qu’il fasse de mon corps une oasis de plaisir.
Je veux ployer et succomber à tous ses désirs et caprices. Je veux osciller avec lui aussi bien dans des eaux chaudes et limpides que dans des eaux agitées.
Je le veux.
Lui.
Seulement lui.
Menottée, les yeux bandés, il fera ce que bon lui semble de moi.
Alanguie, je ne songe qu’à sa langue qui me titillera.
Mon fantasme a un prénom. Le prénom le plus envoûtant et le plus électrisant.
PIETRO.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,