Ô POSTURE, HEIN MON CAMARADE... Ou PANPAN SUR L'ICONE!

il y a
1 min
4
lectures
0

Les mots jalonnent mon existence depuis un paquet de décennies déjà. Ceux des autres comme les miens... Ma devise est fort simple, vivons heureux en attendant la mort. Et peu m'importe les ratures  [+]

Cher ONFRAY, il fait pas chaud, hein ?
Ça fait longtemps que j'écoute de loin en loin tes élucubrations avec une moue dubitative, je ne te le cache pas. Tu as l'art et la manière oratoires faciles de ne rien dire de passionnant mais avec une telle emphase et un "ampoulage" de mouches si saisissant que cela force le respect. Cumulant de fieffées fadaises et des tonnes de clichés poussifs qui indisposent ma méfiance à ton égard. À force de te draper dans un suaire qui me fait franchement suer à grosses gouttes, tu glisses ostensiblement vers des oraisons convenues, sans saveur ni sincérité aucune. Je te trouve d'une aigreur de crécelle qui a loupé son envol. Je n'ai pas confiance en tes paroles trop enrobées de principes moraux et dégoulinants de fausse modestie pour être honnêtes. Tu me fais penser au sirop que l'on est obligé d'ingurgiter avec une grimace aux commissures des lèvres. Mais là où tu vas te réjouir, c'est lorsque je vais t'avouer que tu rejoins mon Panthéon personnel des illustres faiseurs où trône en chef suprême l'immense BHL alias Bernard Haut (o) Laudateur.
C'est peu dire tout le bien que je pense de ta bouche en cul de poule sous tes airs de gauche droit dans ses bottes...
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !