Nous et nous...

il y a
1 min
8
lectures
1
On entend les gazouillements des serins,le bruit des pas des moutons. Les chevreaux courent devant le troupeau des agneaux. Ils regagnent les plaines vertes.
Il court devant les autres, jusqu' il puisse monter au métro plus tôt que les autres... L’enfant ,assis immobile sur un banc, tue des Zombies dans le téléphone portable.
Le coucher du soleil derrière les montagnes- gratte-ciel désinge un cadre delectable. Les enfants courent à perdre haleine jusqu’à leur maisons. Les fermiers placides se refugient sous leurs abris. Les enfants dorment sous le ciel étoilé .
La femme, austère, ouvre la porte de l’appartement avec les mains pleines des courses. Onze heures du soir , le père, la mère et l’enfant assis devant la télé, mangent leur repas. À minuit, grands cris de l’enfant réveillent toute la famille. L’enfant essaye de tuer quelqu'un dans son sommeil!
Une belle matinée commence . Quelques écoliers vont à l’école; dans leurs mains, ils ont des livres et des mangers. Et cela, comme d’habitude... Le père éveille son enfant avec difficulté. Ils mangent le petit-déjeuner un peu en désordre, tellement pressés...
La mère se retire de la foule des voyageurs, c’est celle-même qui sort du bus...

Je pense que la civilisation, non seulement nous fait oublier de jouir de la bonne mère- nature,mais qu' elle nous éloigne de notre propre nature également...
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,