2
min

Notre mère me regardait étrangement

Image de Léna Bernacez

Léna Bernacez

242 lectures

176

Notre mère me regardait étrangement.
Il faut dire que depuis longtemps je l'aimais comme on aime sans doute une seule fois ; la première fois.
Souvent je chantonnais, je dessinais, je parlais de lui. Un peu comme dans les années 60, il était grand, il était beau, il sentait bon le sable chaud. J'imaginais le parfum de son oreiller, le parfum de ses cheveux dans ses nuits. J’imaginais ce qu’il pouvait regarder, aimer, partager. Il partageait tant.
Le regard de notre mère avait tout de suite était suspicieux et admiratif. Depuis elle était aux petits soins pour moi. Je voyais le voisinage changer de trottoir, soit pour me croiser soit pour m’éviter. Les choses n’étaient pas simples.
Il faut dire aussi que si petite déjà développer autant d’amour, d’oblation, parler autant d’un homme, il y avait de quoi choquer le quartier.
Parfois je le voyais entre les pages des livres, j’en entendais parler sans le savoir. Mon amour se développait dans le silence, dans les gestes pour les autres, dans le chant des oiseaux, dans les vagues en bord de mer. Tout allait autour de lui.
Et je grandissais.
Les garçons tournaient autour de moi comme les éperviers. Mon rêve était ailleurs. A cette époque, je lisais beaucoup les livres d’histoire. Il me fallait des preuves de mon amour. Il me fallait des preuves à mon amour. Je voulais qu’il existe, qu’il persiste, que ma vie soit son but et qu’il soit le but de ma vie.
Lorsque l'on me disait que d'autres que moi, étaient également amoureuses de cet homme, je m'offusquais et partais de longs temps marcher dans le vallon, jusqu'à la mer. Je m’essoufflais dans cet amour. J’avais cru une fois être prête à lui dire, à être plus claire. Qu’il prenne ma main, qu’il touche ma peau, que son regard croise le mien. Je n’étais qu’espérance. Mes amies me parlaient d’amants, de bal, de baisers, de courrier. Je n’avais rien de tout cela. Je n’avais que mon amour.
Tôt le matin je vaquais aux occupations d’une jeune fille. Tôt le matin je soignais ce mal qui venait de l’amour. Si seulement je pouvais ne serait-ce qu’être dans son aura, dans son énergie. Tout prendrait sens. Mais non. Rien.Un amour invincible naissait en moi, torturait mes pensées.
J’écrivais, j’écrivais, j’écrivais tant. Je sortais de ma torpeur pour aimer. Je deviendrai papillon.
Un jour d’orage, j’ai franchi la grande porte, sentis ce parfum animal et sensuel. Je savais que j’étais enfin proche. Des bancs vides face à une croix. C’était donc là mon amour ? Toute ma vie pour une image, pour une souffrance ?
Les livres n’étaient donc qu’un cercueil pour l’image d’une statue. Pourquoi ?
Notre mère avait alerté tant de monde pour une apparition morbide alors que je cherchais l’amour.
Ne me faites plus rien croire. Ni Belle au bois dormant, ni dieux, ni maîtres.
Laissez moi à mon amour. L’amour naturel, l’absolu. Le premier. Celui pour le premier rayon de soleil.

PRIX

Image de 6ème édition

Thèmes

Image de Très très court
176

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Intéressant même si le style "décousu" m'a un peu perdue pour finalement comprendre un certain mysticisme sur les 15 dernières lignes... A bientôt...
·
Image de Ilyass Hamdane
Ilyass Hamdane · il y a
Mes voix
Je vous invite lire mon poeme: https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/confidence-13

·
Image de Maud
Maud · il y a
D'abord on crois à un amour imaginaire, magnifié, idéalisé... puis il semble s'agir d'un amour christique impossible à obtenir... parfois l'amour rêvé devient réalité... Je serais contente si vous vouliez bien lire mon texte pour la matinale "les fantaisies oniriques de la destinée" ☺ je vous donne mes 5 votes 😊
·
Image de Lyriciste Nwar
Lyriciste Nwar · il y a
Joli texte
Prière de lire mon texte pour la finale du Prix Rfi jeunes écritures
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/plus-quune-vie?all-comments=1&update_notif=1546656533#fos_comment_3201198

·
Image de Cristo
Cristo · il y a
Votre texte est très beau mais laisse planer un doute sur la détermination finale de la jeune fille entre amour christique et amour humain.
Dans le poème que j'ai écrit Amour Amor ce choix est clair et n'est pas antinomique avec la croyance. mes voix

·
Image de Gandjinnangan
Gandjinnangan · il y a
au fait , je n'ai pas compris de quoi il s'agit vraiment
·
Image de Léna Bernacez
Léna Bernacez · il y a
Bonjour Gandjinnangan
Ici nous avons des jeunes gens qui ont des visions religieuses. C'est donc l'histoire d'une jeune fille dans ce cas.
Je vous copie ce qu'a décrit Fred Penassac
"... vous prenez plaisir à nous emmener sur une fausse piste, on croit à une jeune fille qui se consume d’un grand amour passionné pour un garçon, puis se dessine la vie d’une petite fille d’une piété fervente et sensuelle à la fois (et dans la foi) , qui se consume en réalité d’un amour mystique, christique, et dont l’évolution la conduit à perdre ensuite cette foi. Enfin elle secoue ses chaînes et éprouve un profond sentiment de liberté. "
J'espère que c'est plus clair pour vous.
Mais je vous remercie de votre sincérité dans l'incompréhension ;-)
Léna

·
Image de Philly
Philly · il y a
Un très beau texte. :-) je vous laisse mes trois voix. Passez lire ma nouvelle si vous avez un peu de temps.
·
Image de AKM
AKM · il y a
Un beau texte qui mérite toute mon admiration quant à la qualité de votre expression !
Je vous invite à lire ma nouvelle et à apporter vos critiques :
« ...- Il m’a embrassé par surprise, je me suis laissée faire comme pour voir jusqu’où il voulait aller, il m’a déshabillé mais avant que le pire ne se produise je me suis sauvée.
Au fur et à mesure qu’elle me décrivait la scène, une peur grandissait en moi, la peur de l’entendre sortir les mots : « J’ai couché avec un autre homme », et à la fin elle laissa bientôt place à des suspicions... »
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/les-mots-du-coeur-1
Merci

·
Image de Keita L'optimiste
Keita L'optimiste · il y a
Je vous donne mes trois voix,en revanche,je vous invite à voter pour mon texte sur ce lien https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/apparait-maintenant
·
Image de BM2112
BM2112 · il y a
TRES court et tres interressant votre histoire. Je vous invite à lire et à voter mon texte si possible https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/habitudes-malsaines
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur