1
min

Nostalgie des origines

Image de Black Jack

Black Jack

4 lectures

0

Pendant près de deux millénaires, ils vécurent avec la nostalgie du paradis terrestre.

Croyants ou incroyants, tous se disaient que le travail harassant, la privation et la souffrance n’étaient pas un destin digne de l’Homme. Et qu’il devait bien y avoir, quelque part sur la terre, une porte mal fermée ouvrant sur le jardin d’Eden, cette félicité toujours perdue mais jamais oubliée.

Certains allèrent le chercher dans le Croissant Fertile, suivant en cela les indices bibliques. En vain. Mais d’autres, encore plus aventureux, entreprirent de le trouver par delà les océans, sur ces îles des mers du sud où la nourriture était abondante et les femmes toujours offertes ; où le pêché semblait être inconnu.

Du coup la vieille Europe se remit à croire au bonheur terrestre. Brisant les chaînes qui la retenaient dans l’esclavage, tirant à boulets rouges sur les oiseaux de malheur.

Quant aux paradis qu’elle avait découverts si loin de ses rivages, elle s’empressa de les mettre sous coupe réglée, avide de leurs richesses. Puis le tourisme naissant se chargea de prendre le relais, habile à faire désirer leur splendeur prétendument inviolée.

Jacques Lucchesi
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème