Nos loisirs nous aliènent

il y a
3 min
2142
lectures
495
Finaliste
Jury
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

De l'humour dans cette science-fiction dépaysante ! Un instant souriant saisi entre deux amies, au café Edgard : le café tendance, 100% humain

Lire la suite

Rien de plus agréable que de retranscrire par écrit ce qui me trotte dans la tête et de le partager avec vous ;)  [+]

Image de Hiver 2018

— Allez viens, allons Chez Edgard, il faut bien fêter cela.
— Mais tu es complètement folle, c'est un café 100% humain, ça va nous coûter une fortune !
— Arrête, tu as vu l'augmentation de notre EHT. On peut bien se le permettre.
— Il y a une file d'attente pas possible !
— Du temps, on n'en manque pas. Allez, je t'en prie, ne fais pas ta mijaurée, allons nous faire servir par de véritables serveurs. C'est tellement authentique. En plus je suis trop contente, avec ce rythme de hausse, je pourrais bientôt vivre uniquement de mon EHT... en y allant mollo sur les voyages tout de même.
— Oui, c'est vrai qu'une telle hausse, cela se fête !
— Est-ce que tu sais d'ailleurs pourquoi ils ont augmenté notre Equivalent Humain Travail ?
— J'ai entendu dire que les plateformes logistiques de la région ont toutes été équipées en robots dernière génération. D'ailleurs je crois que cela a sonné le glas des derniers emplois humains de la branche. Ils étaient quand même plus de 500 personnes sur le site ! Ils ont fait un petit article justement où ils interviewaient le dernier employé. Avec autant de personnes sorties de l'emploi, ce n'est pas une surprise que notre EHT bondisse.
— J'ai jamais rien compris à cet EHT ?
— C'est simple pourtant, le robot remplace un salarié et donc on redistribue à part égale son équivalent salaire. Sans ça, on aurait de riches robots qui ne consomment rien et nous, humains, qui crèverions de faim. On nous redistribue simplement de quoi consommer et faire tourner l'économie.
— Dis donc, tu es calée sur ce sujet !
— Oui, cela fait partie de mon module « Société et Philosophie Moderne ». Je l'ai choisi car j'ai adoré le cynisme de l'intitulé : « Pourquoi le modèle capitaliste aboutit in fine au communisme ». J'aime bien ce cours où l'on essaye de réfléchir sur notre nouvelle société.
— Tu m'étonnes, après le grand chamboulement, on est tous un peu perdus. Mes parents m'avaient bassiné avec la nécessité de trouver un travail et maintenant que les robots se chargent de quasiment tout, il faut simplement que je me creuse le cerveau entre tous ces LIP pour passer le temps.
— Eh bien, inscris-toi à mon cours, je ne le regrette pas du tout. C'est le meilleur Loisir d'Intérêt Public auquel j'ai participé.
— Je ne sais pas trop, j'aimerais bien trouver quelque chose d'un peu différent. J'en ai ma claque de tous ces cours de yoga, pilâtes, chant et développement personnel...
— Tu veux quoi ? Rejoindre une filière 100% humain ? Cela nécessite un niveau de maîtrise insensé, il faut être un surdoué pour intégrer ces filières. En parlant de surdoué, tu savais que la fille de Sandrine avait acquis le statut d'artiste ?
— Non, c'est pas vrai ! Elle a réussi à passer la barre du million de followers ?
— Oui et elle expose en ce moment même au musée de la ville. Tu verrais ses œuvres... complètement subversives. Des détournements de nos plus grandes peintures où les hommes sont substitués par des robots. Tu verrais sa Marianne robot avec le bonnet phrygien... Et ses scènes d'orgies hommes robots où l'on ne devine plus qui domine qui. Complètement flippant.
— C'est ça que j'aimerais, une activité un peu à part. Je ne te l'avais pas encore dit mais j'ai publié un papier en biologie moléculaire. Ce sera mon troisième en trois ans. Si j'arrive à en avoir un supplémentaire, je pourrais intégrer une unité de recherche universitaire. Tu te rends compte ? Je serais officiellement chercheuse et j'aurais accès aux unités pour l'amélioration scientifique et technique. Dans le domaine de la santé en plus ! Ce serait le rêve !
— Mais je ne savais pas que tu avais poursuivi la biologie après ton master...
— Oui, j'ai continué en doctorat à temps partiel. Maintenant que l'on bénéficie des études tout au long de la vie...

— Mesdames, permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue au café Chez Edgard. Votre table vient de se libérer. Le café Chez Edgard s'excuse par avance des nuisances sonores apportées par la manifestation « Nos Loisirs Nous Aliènent » indépendantes de notre volonté. En raison d'une grande demande, je vous indique également que votre table vous sera allouée pour une durée maximum de quinze minutes. Pendant ce temps, cela sera pour moi un plaisir de vous servir. Que désirez-vous commander ?

— Un expresso, s'il vous plaît.
— La même chose s'il vous plaît, mais avec une pointe de lait.

Le garçon de café s'éloigne en braillant.
— Edmond !! Lance-moi fissa deux cafés pour les petites potelées de la treize, dont un avec une larme de lait !!

— Hé ! Mais je rêve ! Il vient de nous traiter de potelées !
— Ah ouais, j'adore, c'est tellement humain...

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

De l'humour dans cette science-fiction dépaysante ! Un instant souriant saisi entre deux amies, au café Edgard : le café tendance, 100% humain

Lire la suite
495
495

Un petit mot pour l'auteur ? 124 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lili Caudéran
Lili Caudéran · il y a
Trop de LIP et c'est le burn out...
'

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bonjour, je désirerais avoir de plus amples renseignements sur cet hypothétique avenir, je voudrais savoir si le café c'est du vrai ou du synthétique, pareil pour le lait, d'avance merci, ma pause est finie, je retourne au boulot, je suis chercheur chez Soylent Green, bien cordialement.
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
C'est assez effrayant de réalisme ! Un bon texte, parfois un peu mécanique dans la restitution de cet univers, mais les idées sont claires et permettent facilement de se questionner. Bon travail :)
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
L'anticipation n'est jamais aussi bonne que lorsqu'elle semble réelle
Image de Alraune Tenbrinken
Alraune Tenbrinken · il y a
On y viendra, hélas...
Image de Alizée
Alizée · il y a
Très intéressant et sympathique ! Merci pour ce texte et bonne continuation
Image de Charlette
Charlette · il y a
Un bon moment de lecture, mille mercis ! Un bon récit d'anticipation.
Image de Sophie Debieu
Sophie Debieu · il y a
Je vous offre une VTI ( Voix d'un Tiers Inconnu) bravo :-)
Image de Thara
Thara · il y a
Recommandation méritée !
Image de Pat
Pat · il y a
Quelle idée géniale !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Papy

Vin Yl

Rien ne mord. Des heures que nous sommes ici et rien ne mord. Le temps est pourtant clément, d'un bleu infini qui s'étend sous nos yeux, sur l'océan comme dans le ciel. Ce miroir idyllique est la... [+]


Très très courts

Gris

Laureline Maumelat

— Belle journée, n’est-ce pas ? m’écrié-je en quittant ma cour.
Berthe, ma voisine, ne répond pas. Peu après mon emménagement, lorsque je l’interpellais, elle haussait un sourcil... [+]