Nos kilomètres

il y a
1 min
11
lectures
0
En rangeant ma voiture, j'ai trouvé sous les sièges quelques CD orphelins, parsemés de rayures.
En tête, me sont alors revenues, les montagnes enneigées et vos descentes en luge, déjà datées du jour de l'an.
J'ai remis cette chanson sur laquelle j'ai pleuré derrière le volant, un soir de solitude et d'amertume une saison plus tard.
A deux centimètres de là, gisait un ticket de péage à moitié déchiré par le temps; souvenir de ce week-end passé en Province où l'on a tant ri.
Sur vos places, à l'arrière, des cartons d'invitations cornés par votre excitation étaient entassés...tant d'anniversaires d'où vous êtes toujours revenues les lèvres sucrées et les yeux étoilés.
Un jeu de cartes éparpillé, laissé pour mort entre deux fous rires un jour de juin ; ce t-shirt de gym disparu depuis le printemps...j'ai tout retrouvé.
Enfin, j'ai pris le temps de jeter les canettes de soda vidées par votre père les soirs de matchs et d'aspirer les miettes incrustées à ma place de passagère dont la tête est souvent plongée dans les nuages et la main dans le sucre ajouté, lors des longs voyages.
Puis en ouvrant le coffre, je suis retombée sur ces coquillages ramassés sur les plages de Nantes en plein mois de janvier.
J'ai tout briqué.
J'ai fait place neuve pour la rentrée.
Elle est fin prête à présent...à venir vous chercher où que vous soyez, à faire hurler de nouveaux sons à travers ses enceintes.
A nous accompagner dans la monotonie de l'automne, la froideur de l'hiver ; à accueillir un autre joyeux désordre...et des souvenirs insoupçonnés.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,