Noir, c'est noir...

il y a
1 min
163
lectures
44

Mon avatar : Un graf depuis longtemps disparu. Il personnalise mon état d'esprit : Réagir et l'écrire  [+]

Suis-je dans le noir ou ai-je les yeux fermés ? Peut-être les deux.

Ce qui est sûr, c’est que j’y vois que dalle. Si je suis dans le noir c’est sûrement parce que j’ai les yeux fermés et s’ils sont fermés c’est à cause des gnons que j’ai pris hier soir dans l’impasse. Ils m’attendaient à trois ou quatre. Pas vraiment eu le temps de voir.

Qu’est-ce que j’ai pris, les côtes, les roustons, la gueule, tout y est passé. Je me suis traîné jusqu’au bureau où j’ai établi mes pénates depuis que ma chère et tendre m’a donné congé, en m’intimant de ne plus remettre les pieds au domicile conjugal. Pour bien appuyer sa décision elle m’a balancé une valoche du haut de l’escalier, que j’ai prise sur la gueule bien sûr, avec mon nécessaire de toilette, quelques frusques et basta « Casse-toi connard ».

Comme ça ne suffisait pas, les autres m’attendaient pour me présenter l’addition. Mais quelle addition ?

A tâtons, je tente de localiser le remède à ma cécité, un dix-huit ans d’âge à réveiller un mort. Je le trouve aux trois quarts vide, mais le peu réchauffe mon carburateur et j’entrevois un rai de lumière.
Un nouveau jour, y a encore de l’espoir. Je suis un optimiste invétéré.

Dire que je n’ai même pas une douche pour apaiser mes douleurs. Je vais encore mettre Suzie à contribution, à condition de pouvoir me traîner jusqu’à son bouge. Là je pousse un peu, parce que son bistrot est accueillant au petit matin pour un café croissant. Mais le soir ça change un peu de format quand les travailleuses du bitume et les mecs à la redresse viennent y traiter leurs affaires.

— Ben dit donc, ils t’ont pas raté.
— Qui « ils », tu sais quelque chose ?
— Déconne pas, t’es mon premier client.

Après une douche brûlante, j’ai les yeux ouverts, mais je suis toujours dans le noir. J’ai bien sûr quelques pistes, mais je ne pense pas qu’ils puissent aller jusque-là.

De retour au bureau, je constate que j’ai reçu de la visite. Sur mon maroquin un dossier attire mon attention. La dernière affaire en cours dont la page de garde est barrée d’un « Continue comme ça et tes jours sont comptés ».

Bingo ! La clique du mec qui baise ma femme est à coup sûr à l’origine de mon passage à tabac. Leur Facebook, qui regroupe la fine fleur de l’extrême droite policière du secteur est assez explicite dans leur dernière contribution « Les avocats marron défenseurs des pédés et des renois ont des soucis à se faire ».

« Et en plus, je suis noir ».

A suivre : "Suzie, ô Suzie" - https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/suzie-o-suzie
44
44

Un petit mot pour l'auteur ? 61 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer  Commentaire de l'auteur · il y a
J'ai choisi d'utiliser l'incipit du prix des Jeunes Écritures, car je trouvais qu'il collait bien à l'actualité. Et puis vu le nb de solliciteurs qui grenouillent dans ce concours, ça leur fera du grain à moudre.
Cette phrase ayant été interprétée comme une critique de la qualité des textes présentés, je tiens à préciser que seules les sollicitations de ces auteurs sont la cause de mon énervement.

Image de F. Chironimo
F. Chironimo · il y a
Alors, moudons un coup mon pote!
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
J'aime bien ce petit côté brut de décoffrage ! Un style... Percutant ^^
Image de Joan
Joan · il y a
Les yeux fermés, je reconnaîtrais l'auteur de cette nouvelle. Humour, style énergique... Excellente chute !
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
J'adore ton com. Les grands auteurs se reconnaissent d'emblée 🤣
N'oublie pas les suites

Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Avec ou sans incipit, c'est du noir pur jus ( et bref),. J'adore !
Image de Fafa Lafrogne
Fafa Lafrogne · il y a
Très bien écrit !
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
les fafs à l'oeuvre, ACAB!
Image de Séverine Cappiello
Séverine Cappiello · il y a
!!! Excellent! comme toujours. mais chaque fois que je te lis je trouve que le niveau monte d'un cran, dans la construction, l'originalité et la manière dont tu amènes les sujets et les remarques en tout genre. j'adore. es-tu publié? sinon c'est pour quand qu'on peut acheter le recueil de tes textes? je le classerai à côté de Desproges dans ma bibliothèque. bref, fan forever :)
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Ah, la vache ! ! Sait plus quoi dire. Je suis bon pour la grosse tête et les chevilles qui enflent. Merci, merci ad vitam æternam.
Image de Paul Marie
Paul Marie · il y a
ah oui, une suite, et vite !
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Y en a même 2 "Suzie, ô Suzie" et "A corps et à cris". A lire dès maintenant sur ma page.
Image de Paul Marie
Paul Marie · il y a
fait..
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Merci de tes lectures. Ma patience récompensée 😁
Image de Paul Marie
Paul Marie · il y a
patience et longueur de temps...
Image de Rtt
Rtt · il y a
Celui la colle vraiment à l'actualité mais gaffe Loodmer si un mec de Synergie, d'Alliance ou d'un autre de ces chouettes syndicats lis ça prends pas Dupont Moretti comme baveux il les aime bien!

Vous aimerez aussi !

Très très courts

La battue

Patrick Ferrer

— Mais enfin, Gaston, on ne tire pas à la chevrotine sur tout ce qui bouge dans les bois ! Cinq fois de suite, en plus !
L’homme me regarda, l’air penaud, en triturant sa casquette. Il... [+]