noeudrologue

il y a
1 min
5
lectures
1
Je fais circuler l'énergie. Je repère les nœuds, ceux qui empêche l'harmonieuse circulation du flux de la vie. Je suis une sorte de noeudrologue, c'est mon job, c'est ce que j'aime faire, ce qui m'est facile. Souvent, sans chercher la cause des noeuds, je me dis que la vie ira là où il y a besoin, naturellement, si l'intention précède et accompagne.
Ce n'est pourtant pas si simple, les nœuds physiques, de positions, sont relativement faciles à repérer. Pour ce qui est de l'invisible, il faut beaucoup d'amour, d'empathie, de délicatesse. Par maladresse, on pourrait resserrer des nœuds si fort que la lumière aurait des difficultés à les atteindre. Ils pourraient ainsi créer d'importantes stagnations, des plaies intérieures formant un tissu de nœuds qui finirait par nous enfermer dans une prison de souffrance sans issue.
Finalement, s'intéresser aux nœuds est d'une grande utilité, c'est ce que je croyais avant de me rendre compte que nous créons sans arrêt des nœuds dans les liens des relations.
Alors, c'est sans fin, on n'arrive jamais à être en paix, tranquille ?
Pas de noeud, pas de prise, tout passe.
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un vrai métier que de dénouer ces sacs d'embrouilles ...

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Sœur Emmanuelle

Gil Braltard

Elle avait pour prénom Iris mais il l’avait surnommée Sœur Emmanuelle tant son altruisme forçait son admiration, lui remémorant l’abnégation de la religieuse. Jamais les moindres signes de... [+]