1
min

Noël à l'Opéra

Image de Cybèle

Cybèle

4 lectures

0

Nous approchions de la station Opéra, le métro vivait ses belles journées de rêve et de bonne humeur.

Nous étions à deux jours de Noël .

Une vieille dame engoncée dans son manteau d'astrakan essayait de se souvenir des proportions exactes de marron et de chocolat pour ne pas louper sa buche.

Une petite fille énervée feuilletait une fois encore son catalogue de jouets pas tout à fait convaincue d'avoir fait le bon choix.

Une jeune femme tentait, en vain, d''extorquer à son compagnon quelque indice sur son cadeau .Leurs rires complices, amoureux contribuaient à cette ambiance festive si particulière et si différente de la morosité habituelle des transports en commun.

Un père Noël dans son jus, botté, perruqué, barbu à souhait, écouteurs sous les bouclettes blanches semblait dormir et rêver.

Tandis que le métro ralentissait, comme un diable sortant d'une boîte, il se leva revolver au poing, menaçant les passagers.

Sous un tintamarre de clochettes, une voix s 'éleva de son smartphone:"Tout le monde descend au prochain arrêt, restez calmes, il ne vous sera fait aucun mal."

Le métro s'immobilisa, les portes s'ouvrirent ; il aida la vieille dame tremblante à ne pas s'emmêler les pieds avec ses paquets cadeaux, son sac à main et sa cane.

Le quai semblait désert.

Toit à coup surgissant de toutes parts, des pères Noël en chaussons de danse envahirent l'espace.

Une tempête blanche se déchaîna aussitôt, la troupe de danseurs s'envola sur la "valse des flocons de neige" dans une chorégraphie surréaliste époustouflante .

Stupéfaits, rassurés, admiratifs aussi, les spectateurs-otages ,emportés par leurs émotions applaudirent à tout rompre ce spectacle insolite hors norme.

De plus en plus médusés et incrédules ils aperçurent un panneau publicitaire énorme se dérouler sous leurs yeux ébahis.

SOIREE DE NOËL AU PALAIS GARNIER

Le corps de ballet de l'Opéra de Paris vous invite à une représentation unique et exceptionnelle
CASSE- NOISETTE de TCHAIKOVSKI

Merci de venir très nombreux au profit de nos anciens machinistes à la retraite.

LES FANTÔMES DE L'OPERA
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,