Noces de porcelaine

il y a
3 min
14
lectures
4

Un coup d'aspirateur dans la chambre et finie la corvée du ménage
Encouragée à cette seule pensée,je ramasse deux trois bricoles pour les ranger.
J'ouvre brusquement le tiroir de la table de nuit qui tombe avec fracas.
Le contenu, digne de «l'inventaire à la Prévert», s'éparpille:Un paquet de mouchoirs, une lime à ongles, des marque pages, des stylos, des cachets, des piles..
Soudain, une anomalie me saute aux yeux. Il manque.... LA boite de préservatifs
Bouche bée, je réfléchis.
La semaine dernière, j'ai acheté une boîte neuve(Cet achat m'incombe d'office puisque mon mari joue l'effarouché lorsque je lui demande de s'en charger) et l'ai mise dans ce tiroir aussitôt rentrée. J'avais pris une boîte de vingt, elle était en promo.
Par acquis de conscience, je regarde sous le lit.
Le traître! J'ai le coeur et les tempes qui battent à tout rompre.
Dimanche, nous fêtons nos noces de porcelaine et organisons une «garden party» (j'adore ce terme, ça fait américain!) dans notre jardin de vingt mètres carrés.
Perplexe, je me demande l'attitude à adopter.
Trois me viennent à l'esprit.
Soit j'annule tout.
Soit je maintiens et joue l'épouse comblée souriant niaisement toute la journée.
Soit je maintiens et me donne en spectacle devant tous les invités.
De nature théâtrale, je m'imagine aisément dans ce rôle. L'épouse bafouée traversant le jardin,le menton relevé, avec sa petite valise.
C'est peut être un peu trop? Surtout que nos enfants seront là. De quoi les dégoûter du mariage toute leur vie.
Debout dans la chambre, je fulmine et rumine.
Pendant que je cours partout, Monsieur se donne du bon temps.
Au fait ce bon temps , avec qui et où le passe t ' il?
J'ai un flash. Monsieur ne mange plus au bureau prétextant le bruit dans le réfectoire.
Une bouffée de chaleur m'envahit.
Comment ai je pu être si naïve?
Ce dégoût soudain pour la cafétéria correspond juste à la venue de la «Bimbo» de et du service.
Quand je dis Bimbo, le mot est faible.
Une silhouette filiforme, une poitrine énorme, des lèvres pulpeuses,des fesses rebondies et des cheveux blonds platine.Le genre qui ne passe pas inaperçu, loin s'en faut.
Rien d'étonnant à ce qu'il ait pris la boîte complète. Avec deux ou trois préservatifs, il tenait une journée.
En fait, cette femme c'est tout le contraire de moi qui suis petite, boulotte, courte sur pattes et brune.
Plus je réfléchis, plus c'est évident.
Son empressement à travailler le vendredi après midi alors qu'avant il exécrait, sa tenue plus soignée ces derniers temps, sa gentillesse envers moi presque excessive voire agaçante.
Vingt ans à jouer la bonniche pour en arriver là....
Comment tenir jusqu'à dimanche?
Je ne m'en sens pas capable.
J'ai l'estomac noué et les mains moites.
Une semaine à tenir en jouant la comédie.
Ce n'est pas la tristesse qui me submerge mais la rage et la colère.

La semaine passe relativement vite .
J'ai envie de me confier à ma collègue et amie au bureau mais me retiens.
Je l'entends déjà«que veux tu ma chérie? Les hommes ne sont pas de bois.
Et nous on ne rajeunit pas.
Et je trouve que tu gagnerais à être plus féminine.»
De quoi me démoraliser encore plus....


Nous sommes samedi. Je dois dire que j'ai été forte.
Aucun changement dans mon comportement.
J'arrive à parler à mon futur ex mari comme d'habitude.
Mes poils se hérissent dés que je le vois mais je ne montre rien.
Mon plan pour demain est prêt.
J'imagine sa tête et souris malgré moi.
Quelle surprise je lui réserve!
J'ai un peu galéré mais le résultat en vaut la peine.
Il veut changer sa petite vie monotone , il va être servi.
L'élaboration de ma vengeance m'a tellement préoccupée que sa trahison est passée au second plan.
Un peu comme lorsque vous avez mal et qu'une autre douleur plus forte supplante la première.
Je participerai à la «fête» ou je devrais dire à la mascarade.
Il n'oubliera jamais nos vingt ans de mariage.

Nous sommes dimanche. Action!
Je me prépare à la salle de bains
Soutien gorge wonderbra.
Gaine masquant mon petit bedon.
Collants ou plutôt bas résille
Jupe en vinyle mi-cuisses
Top hyper moulant
Talons vertigineux
Maquillage outrancier
Et pour couronner le tout, j'ajuste une perruque blonde
Coup d'oeil dans le miroir
Je suis MECONNAISSABLE
Impatient, l'infidèle toque à la porte.
Il est temps pour lui d'affronter la vérité.
S'il n'est pas complètement idiot, il comprendra le message et peut être me demandera t'il pardon ?
J'ouvre la porte, marque un temps d'arrêt et sors.
La bouche béante, les yeux écarquillés, il semble médusé.
Soudain, il éclate de rire et me dit qu'on ne va pas à une soirée masquée.
Non seulement, il ne comprend pas ma mise en scène mais en plus il m'humilie
Ma rage explose.
Ce faux cul me console.
Je le repousse violemment et lui déballe tout.
Hébété, il m'écoute. J'admire son talent de comédien.
Sans un mot,il me prend la main et me guide vers la porte.
Vingt ballons blancs décorés de coeurs ornent la porte d'entrée
Piteux mon mari dit
«Ces vingt ballons représentent nos années ensemble.
Plutôt que des vulgaires ballons de baudruches, j'ai préféré être original.»

La journée a été une réussite mais nous ne fêterons pas nos noces d'opale car les ballons étaient vraiment des ballons....

4

Un petit mot pour l'auteur ? 7 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
Ah, il est gonflé, le mec... comme ses "ballons"... !!
Image de Madoe EL
Madoe EL · il y a
Merci Pierre!
Oui, il ne manque pas d'air....

Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
très bon texte. J'ai particulièrement aimé la chute de la chute !
Image de Ombrage lafanelle
Ombrage lafanelle · il y a
Outch. On est rassuré à la fin du troisième paragraphe, et puis aie le coup final. Bien trouvé bravo
Image de Madoe EL
Madoe EL · il y a
Merci Ombrage!
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Ça fait mal ! Un bon texte, bien mené, un plaisir à lire. Merci
Image de Madoe EL
Madoe EL · il y a
Merci Randolph!