1
min
Image de Julie7art

Julie7art

15 lectures

0

Rien. Pas un bruit, juste quelques chuchotements, quelques bribes de phrases, puis de nouveau rien, le silence. La lumière de l'écran aspergeait mes yeux et attirait les mouches sur mon clavier. De ma chambre je pouvais tout entendre de la maison, les voitures qui passaient au dessus de la petite route, le bruissement des feuilles des bananiers, les insectes vibrant l'été. À peine audible une mouche s'explosa le crane sur l'écran, une toute petite tache apparue, seule trace qu'elle laissa . Peu à peu, mouvement de masse, ses amies l'accompagnèrent se jetant à leur tour avec hardiesse, on aurait dit que cette lumière était devenue un soleil géant à leur yeux, un objet qu'elle convoitaient toutes en s'entrechoquant les ailes. Des voix se détachaient maintenant clairement de l'étage inférieur, une discussion semblait avoir lieu, un homme et une femme. Les mouches s’agglutinèrent sur l'écran et très vite plus aucuns espace ne fut libre. L' électricité les faisaient palpiter, je continuais cependant de taper des mots sans sens, le non sens est aveugle. Je me retournais les voix du dessous se disputaient désormais . La femme cria une phrase, une seule, « je ne m'engage à rien » .

Rien. Voilà le commencement de tout.
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Des flashs de couleurs permettent d'éclairer les silhouettes d'ombre de la boîte de nuit. Les corps se mouvent en une seule pulsion, une seule respiration, en une seule transpiration. Les gestes ...

Du même thème