1
min

Mort-né

Image de Charieau

Charieau

9 lectures

1

La plage était déserte, nous installâmes nos transats face à l’océan, à l’abri d’une dune dorée par un soleil de fin d’après-midi,.
Marjolaine fixa immédiatement l’océan qui tanguait le long du rivage et s’en alla vers l’horizon dont l’azur se tachetait de blanc et de rosé. Ses mains posées sur sa jupe de crêpe noir, étaient calmes, indifférentes à la brise qui les effleurait. Le vent discrètement, gonflait nos chemises de coton et le petit parasol derrière lequel nous nous cachions sottement.
Ne sachant que faire, je me mis moi aussi à scruter l’horizon, espérant sans doute une quelconque aide. Dans le silence qui nous enveloppait, j’entendis le souffle court de Marjolaine et devinai subrepticement son abandon. Elle n’était pas avec moi, ses pensées chevauchant j’en fus certaine, les souvenirs d’un passé heureux. Délicatement, je lui pris la main, elle me sourit vaguement, comme si je fus une lointaine connaissance. Je lui souris à mon tour lui pressant plus encore sa paume chaude et vidée de toute sensation.
« Jette tout cela dans cet océan, car ils sont là, ton salut et le repos de ton âme. Vide ta peine dans cette eau connue, aimée, pour qu’elle l’emmène au loin » lui dis-je soudainement. Elle posa alors sur moi, un visage d’opaline, au milieu duquel, se trouvaient de grands yeux bleus démunis de force.
« Je t’aiderai, je t’en fais la promesse, je t’aiderai à renaître de cette perte » repris-je m’agenouillant près d’elle. « Merci petite sœur » me dit-elle fébrilement, tordant violemment son ventre de mère meurtrie.

« Mort-né » A.Charieau
Lieutaud le vingt cinq avril deux mille dix-neuf.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Texte pudique où l'après tragédie est abordée à travers l'affection de deux sœurs. Le mouvement et la musique des vagues peuvent amortir (au moins un moment) le chagrin de cette perte que toute femme qu'elle soit déjà mère ou non peut partager…
·
Image de Charieau
Charieau · il y a
merci pour votre gentil message
·