3
min

Mondes parallèles

Image de JARON

JARON

1557 lectures

1226

Finaliste
Sélection Public

Planète terre, Juillet 2119
Lorsque Victor s'éveillat, il fut pris d'une énorme quinte de toux, il cracha dans les toilettes et pissa un bon coup. Puis la soif le conduisit jusqu'au robinet de ce qui avait dû être une cuisine, mais ça, c'était il y a longtemps, du temps de Louise, sa femme morte d'avoir trop bu toute sa vie.
Il ouvrit le robinet, et... rien, pas une goutte d'eau, pas même la plus petite larme du précieux liquide.
Putain de merde! s'écria Victor, bordel de Dieu, c'est quoi c'délire ?
Il se précipita vers la salle de bain et ouvrit en grand le robinet de la douche et idem pas plus de flotte dans celui ci.
Il sortit en trombe de sa bicoque et gueula un bon coup. Jeanine, sa voisine ,entendant ses cris, sortit à son tour.
_ Tu gueules pour l'eau Victor ?
_ Ouais !
Planète Mars juillet 2319
Le Dôme 33 abrite la ville de Mariner 4, du nom de la première sonde qui étudia la planète Mars dès 1965. Dans une gigantesque tour de 120 étages, la petite Maeva tient devant elle un écran tactile haptique souple sur lequel elle a ouvert un jeu qui a été créé il y a quelques années, juste après que la planète terre ait été détruite.
Elle vient de taper sur son écran virtuel " disparition de l'eau sur terre" la planète apparut sur son écran et tout ce qui était en bleu s'éteignit.
Elle se mit tout d'abord à rire, puis apparut sur son écran : "les habitants de la planète terre ont surconsommé l'eau, ils ont pollué les rivières, puis la mer, les océans, épuisé les nappes phréatiques, et l'eau disparut "; c'était leur bien le plus précieux.
Planète terre juillet 2119.
Devant son poste de télévision, Victor suit le journal télévisé, les morts se comptent par millions, ceux qui sont morts de soif, et ceux qui se sont entretués pour avoir un peu d'eau. Victor se ressert une bière, un amas de bouteilles jonchent le sol. A la télé ils montrent les premiers pas d'Amstrong sur la lune en 1969; Victor balance sa canette sur l'écran qui implose. Lorsqu'il se retourne Jeanine git sur le sol la bouche grande ouverte et la langue pendante, les yeux presque sortis de leurs orbites. Jeanine ne buvait pas d'alcool, elle est morte de soif.
Planète mars juillet 2319:
Maeva est toujours devant son écran tactile interactif. Maintenant des images et des textes défilent à toute vitesse. Ses nerfs optiques pourvus de trois millions d'axones, reliés à son cerveau proéminent lui permettent de lire et d'intégrer très rapidement les informations qui lui sont projetées. Ces derniers s'activent à acheminer ce haut débit de données vers le cerveau en quelques millièmes de secondes.
Maintenant, elle pleure à chaudes larmes, ce qu'elle voit est terrible. Les habitants de la planète terre détruisent petit à petit leur environnement. Les mots qui reviennent sans cesse sont :
“argent, profits, dividendes, industries pétrolières, laboratoires pharmaceutiques, canicule, réchauffement climatique.” Elle ne comprend pas ces mots, car sur Mars, ils n'existent pas.
Les premiers colons qui se sont installés dans les années 2100 ont créé une société basée sur le partage des richesses et l'altruisme. Sous le dôme, l'air est doux, grâce à l'hydrogène et les poches d'oxygène puisés dans le sol, les scientifiques ont reconstitué l'eau nécessaire à la vie.
Les sages ont remplacé les politiques d'autrefois, leur mission est de faire régner le vivre ensemble.
Maeva ne souhaita pas en voir davantage. Elle s'enfuit en courant en oubliant que le jeu était lancé. Le jeu suivant s'afficha : “guerre nucléaire à l'échelle mondiale”.
Son fidèle chat mitsy se leva d'un bon pour la suivre. Il passa devant l'écran et se mit à miauler, les poils dressés.
Maeva ne saura rien de la suite.
Planète terre juillet 2119:
Victor se tient devant la tombe de Jeanine qu'il a creusé à la hâte. Il ne sait pas quoi dire, il y a longtemps qu'il ne croit plus à rien. Sur une petite croix en bois il a inscrit “Jeanine 2049/2119”
_ T'étais chiante, mais j't'aimais bien.
Puis il fit un geste apparenté à un grossier signe de croix.
Il n'eut pas le temps de se retourner. Un énorme éclair l'aveugla. Il mit sa main devant les yeux,mais la lumière était très vive , il crut apercevoir un énorme nuage en forme de champignon monter vers le ciel. Le flash thermique l'aveugla. Puis l'onde de choc le cueillit et Il fut soulevé par le souffle mortel, puis emporté dans les airs. Son corps fut disloqué et brûlé vif. Il retomba comme une vulgaire poupée de chiffon. Ses yeux exprimaient encore la stupéfaction et l'horreur de l'instant.
La croix de la tombe brûla ,le ciel devint noire, une pluie de cendre envahit la terre. Moins d'une heure après, les retombées radioactives déposèrent leurs flots de radionucléides entraînant une hausse immédiate de la radioactivité. Dans chaque coin du globe, les explosions nucléaires en chaîne entraînèrent des élévations de température de plus d'un million de degrés, le feu détruisit tout à des kilomètres à la ronde.
Les armes chimiques vinrent ajouter de l'horreur au désastre en cours et détruire le peu de vie qui subsistait à certains endroits. L'enfer venait de s'abattre sur la terre.
Planète Mars juillet 2319 :
La fin du jeu s'affiche sur l'écran. La planète terre n'est plus qu'une boule de feu. L'enfer règne sur la planisphère. Les hommes ont ils été punis pour ne pas avoir pris au sérieux les avertissements de la nature? Pourquoi n'ont ils pas écouter certains scientifiques ou écologistes?
Sous le Dôme 33, les habitants coulent des jours heureux, sauront ils préserver ce qu'ils ont construit ?

PRIX

Image de 2019

Thème

Image de Très très court
1226

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Chiwawa B
Chiwawa B · il y a
Bonjour, je voudrais savoir si cette histoire est d'univers d'anticipation ou de science-fiction ? Merci de me répondre le plus vite possible.
Cette histoire est très interressante à lire, bravo !

Image de Silvie DAULY
Silvie DAULY · il y a
Une histoire qui fait froid dans le dos, car ce scénario de la destruction de la vie sur terre paraît inéluctable.
Image de JARON
JARON · il y a
Bonjour Silvie, je suis ravi que mon texte vous ait plu, même si le futur ne semble pas très joyeux. Belle journée à vous.
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Les sages sur Mars seront-ils plus sages...? On dit toujours Never again, mais l'homme est si terrible...
Image de JARON
JARON · il y a
Merci Marie d'être passée , en effet, on peut se poser la question...
Image de Mikael Poutiers
Mikael Poutiers · il y a
Bonne finale !
Image de JARON
JARON · il y a
Merci Mikael d'être venu soutenir mon texte. Belle journée à vous.
Image de Mel Ragois
Mel Ragois · il y a
J'espère que je n ai pas fait de fausse manip je ne suis pas très habile avec le tactile.
Ta nouvelle est très réaliste. Bravo

Image de JARON
JARON · il y a
Merci Mel d'être venue soutenir mon texte. Belle journée à toi.
Image de Stéphane Henoff
Stéphane Henoff · il y a
Jaron. Troisième... rien n’est perdu encore
Image de JARON
JARON · il y a
Merci Stéphane d'être venu, c'est gentil, une 4ème place me convient parfaitement, mais on ne sait jamais… Beau dimanche à toi.
Image de Cristo
Cristo · il y a
il était une fois la terre....
mes 5 voix pour cette finale

Image de JARON
JARON · il y a
Bonjour Cristo, merci beaucoup d'être venu soutenir mon texte. Je vous souhaite une belle journée.
Image de Luc Dragoni
Luc Dragoni · il y a
Bonne chance pour cette finale!
+5 ^^

Image de JARON
JARON · il y a
Bonjour et merci Luc d'être venu soutenir mon texte. Belle fin de journée à vous.
Image de Chantal Noel
Chantal Noel · il y a
+5 et bonne chance pour la finale.
Image de JARON
JARON · il y a
Merci beaucoup Chantal d'être venue soutenir mon texte, belle journée à vous.
Image de Haïtam Péaud
Haïtam Péaud · il y a
Pessimiste mais réaliste. L'idée de ces deux époques qui se succèdent dans la narration est intéressante.
En tout cas, bonne chance.

Image de JARON
JARON · il y a
Merci beaucoup Haïtam, votre venue sur mon texte est un réel plaisir. à bientôt sur nos lignes respectives.