4
min

Mona et les garçons

Image de Viviane Fournier

Viviane Fournier

652 lectures

675

FINALISTE
Sélection Public

Mona se regardait dans le miroir. Elle était belle, elle le savait.
Elle était brune, avait de longs cheveux très fins,des yeux-mystère, une bouche fine qui semblait esquisser un vague sourire mais Mona ne souriait jamais, ou si peu ou si mal !
Pourtant, quand elle passait dans la rue, les sourires des hommes parlaient d'elle et suivaient ses longues jambes que des bas de soie noire rendaient délicieusement excitantes. Elle portait des jupes courtes et des chemisiers entrouverts qui laissaient présager à de bien jolies choses... et les yeux des hommes qui la regardaient, ne se fermaient jamais !

Ce matin-là, avec une naïveté travaillée et une nonchalance intelligente,elle promenait sa longue silhouette sur le plus grand boulevard de la ville. Et les hommes souriaient et les hommes regardaient !
Cela lui plaisait totalement ! Elle s'amusait, Mona, à perdre les âmes en soulevant les corps, d'émois jamais promis .
C'était une femme de tête, elle dirigeait sa petite entreprise avec efficacité et en ce beau matin de mai, elle allait voir si ses quatre employés avançaient dans leurs inventions.

Elle avait croisé ces quatre garçons au hasard d'un dîner et les avait séduits sans rien leur donner. Il avaient été éblouis et depuis, ils donnaient tout à Mona pour lui plaire. Ils pensaient qu'un jour, forcément, elle choisirait l'un d'entre eux pour compagnon de vie !

La MonafirmSens avait été une idée brillante de Mona. Sa mère, souffrant de dépression à vie, en avait été le déclencheur. Mona, lasse de voir cette femme si belle, se nourrissant de cachets la rendant plus que zombie que femme, décida de se battre pour les Trop Fragiles de la vie.

Et cela réussit fort bien ! C'était un bon marché ! Des Lassés-de-Tout, il y en avait beaucoup, beaucoup et certains d'entre eux étaient prêts à trouver d'autres remèdes pour sortir de leur état. Et c'est à ce moment-là, à ce moment précis de sa réflexion qu'elle rencontra les Quatre. C'étaient de jeunes créateurs doués et novateurs qui, dès le premier regard que Mona posa sur eux, acceptèrent de travailler pour elle.
Quatre garçons dans le vent , éblouis par la belle et soumis à ses moindres caprices, voilà ce qu'ils étaient ! Les petits génies ne firent qu'Un et inventèrent

La première invention fut celle de Donattelo, il l'avait baptisée LE DELAVEUR DE LARMES. C'était un petit appareil qui ressemblait à une boîte pour cachets. Il y avait un petit bouton, on appuyait et on écoutait.
A 'intérieur du DELAVEUR, il y avait le bruit de la mer, les rires de l'enfance, les mots les plus drôles, les histoires à sourire. Il fallait, sur une journée de vingt quatre heures,écouter le DELAVEUR huit fois et ce, pendant trois mois et la guérison arrivait peu à peu ! Toute l'invention était basée sur le pouvoir de l'audition. Apprendre à entendre et à écouter !
Les premiers guéris devinrent la plus belle publicité que Mona ne pensait jamais avoir et la petite boîte fut vendue jusqu'en Chine, peut-être même sur la lune, dirent les plus convaincus ! Cela ne fit pas sourire Mona !

La deuxième invention fut celle de Raphaël, il créa LE DETACHEUR DE FATIGUE, invention somme toute fort simple. Tout être humain est fatigué, fatigué de tout, y compris de lui même et cela est si grave que l'on peut parfois en mourir.
Le DETACHEUR ressemblait à une petite bouteille de parfum. Il fallait ouvrir le
petit flacon et à l'intérieur,une sorte de crème liquide qui se recomposait toute seule, dès la fermeture du flacon, laissait une odeur délicieuse vous envahir. Un mélange inimitable de mimosas, de jasmin, de lilas, de patchouli, d'herbe coupée, de paille fraîche. L'odeur vous habillait luxueusement, vous étiez déjà Autre... Ensuite, il fallait prendre un rien de crème , la mettre sur son corps au tout petit matin, et là, la journée était gagnée ! Les gens se sentaient divinement bien, sereins, et heureux ! Tout était basé sur l'odorat et sur le geste de massage matinal. Et la vie, la vie simple et chargée d'émotions, prenait alors les allures du bonheur ! Ceux qui l'avaient essayé, ne purent plus s'en passer et il fallut accentuer la cadence de créations ! Mona était ravie mais ne souriait pas pour autant !

Michelangelo lui fabriqua LE DECOLLEUR DE COLERE .
Il y a de bonnes colères mais il y a aussi les mauvaises et quelqu'un en colère perd parfois toute forme de raison ; il ne se contrôle plus et la violence est là.
Il faut donc l'apaiser et Michelangelo eut l'idée de fabriquer un tube si petit qu'il se glissait dans la poche. Il ressemblait à un tube de colle et contenait un liquide transparent. On mettait deux gouttes du liquide dans un verre d'eau, on buvait à jeun et le goût d'amertume enfoui tout au fond de soi, le goût acide des cris mal dits, des peurs hurlantes,des haines majusculaires, tout diminuait pour disparaître peu à peu.
On n'était pas pour autant avachi d'indifférence, non, on était juste lucide quant au au degré possible d'une colère et cela rendait raisonnable et tranquille. De plus, le goût du DECOLLEUR était sucré et pour l'avoir goûté, Mona le trouva délicieux mais n'en sourit pas davantage !

Quant à Leonardo,il fit LE DESENCREUR DE LAIDEUR.
Quelquefois - vous ne pourrez pas me contredire- le monde est laid, le monde tourne mal, le monde s'écorche lui-même, se défigure et les images que l'on doit supporter, le spectacle d'un univers qui tremble, tout cela n'est pas facile à voir ! Leonardo était très fort, c'était un génie, il avait déjà à son actif une machine, volante, un vélo révolutionnaire, un parachute... artiste-ingénieur, il rayonnait aussi devant l'écriture, la peinture, ou la sculpture ! Là, il n'hésita aucunement, il fabriqua un crayon en bois à la mine arrondie ; on le prenait et dès que la vision d'une chose laide était devant soi, on gribouillait avec le crayon sur n'importe quoi et une image apparaissait. Sublime, magnifique. Une image qui s'adaptait à la personnalité de chacun et chacun voyait ce qu'il trouvait beau dans ce monde. On devait gribouiller pendant trente jours , au moment où l'âme flanchait devant une horreur; au bout du mois, on pouvait distinguer le Beau du Laid et en saisir l'importance pour vivre debout !

Ces quatre produits étaient finalement très naturels, liés aux cinq sens, de la vue au toucher, ils utilisaient l'être humain comme un propre moteur et il n'y eut jamais d'intolérance à ces drôles de médicaments. Les rivaux de Mona trouvèrent bien quelques arguments pour la ruiner, ils affirmèrent que certains patients étaient devenus addicts et que Mona vendait de la drogue mais les analyses prouvèrent que tout était en ordre et que les produits n'étaient pas dangereux. Mona était très fière de ses employés mais ne souriait toujours pas plus et cela les consternait.

Elle venait d'entrer dans l'atelier et lança d'une voix grave :
- Alors, les garçons, quelle est votre nouvelle idée ?

Michelangelo murmura : - Moi, je vais peindre le plafond d'une chapelle !

- Et moi, je sculpte Judith et Holopherne, affirma Donatello

- Moi, ce sera peinture aussi, je travaille à " La Madone à la prairie" dit Raphaël.

- Et toi, Leonardo ? Tu....

Leonardo interrompit Mona :

- Va voir au Louvre, tu sauras ce que j'ai fait... salle 711, premier étage... tu peux pas te tromper !

Donatello bailla. Leonardo lui dit :

" Une journée bien remplie donne un bon sommeil, une vie tranquille donne une mort tranquille" *

Ces quatre-là n' étaient pas prêts de mourir.

Dans l'atelier, une chanson tournait en boucle, c'était Let It Be !

Mona esquissa un sourire, un léger , si joli... et ferma la porte derrière elle.


* citation de Leonard de Vinci

PRIX

Image de 2019

Thème

Image de Grand Public
675

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Julien1965
Julien1965 · il y a
Quelle merveille votre histoire que je viens à peine de découvrir. Puis-je faire une commande groupée des 4 produits par catalogue... 👏 bravo !!!!!!!!
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Je vous prépare tout ça ! merci encore de passer entre mes lignes, je suis ravie !
·
Image de Artvic
Artvic · il y a
Brocéliande ! Content de te lire a nouveau. Mes voix .
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Merci beaucoup, contente de te voir, Artvic ! Belle journée à toi !
·
Image de Aristide
Aristide · il y a
A propos de Léonard... j'invite aimablement tous ses admirateurs à consulter cette tentative à la fois technique et littéraire, que l'inadaptation du support de Short-Edition ne permet pas de publier https://www.dropbox.com/s/84n7zqwjnhfha31/RENAISSANCE.pdf?dl=0 - Merci de transmettre cette information.
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Merci Aristide ...je vais consulter !
·
Image de Kal
Kal · il y a
BRAVO de tout coeur ! Contente car ton texte est bien écrit et plein d'enseignements.. Juste un petit regret que tu te retrouves en final avec un texte comme la Pinette, là c'est trop novateur pour moi .. Pour toi mes 5 voix avec grand plaisir..
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Oh merci Kal, c'est juste adorable et ça me touche vraiment ... pas de regret ... je n'ai ni FB ni un réseau assez puissant pour rivaliser avec les chasseurs de votes ... je suis contente d'avoir écrit ce texte, j'aime trop écrire pour ne pas m'amuser et là, tu sais, je me suis amusée avec ma Mona ... elle restera où elle est avec des commentaires aussi doux et forts que le tien et ce sera déjà un vrai cadeau.. je prends tes 5 voix et ta gentillesse et ça me touche beaucoup, beaucoup !
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
et j'ai lu le texte dont tu me parles et ça fait juste mal aux mots ! ...
·
Image de Kal
Kal · il y a
C'est certain mais le principal c'est ton intention à toi, alors merci de nous donner l'occasion de voter pour un texte plein de bon sens, de vérités et proche de l'essentiel, comme l'essence dans le ciel. Et surtout continue à écrire, je vais regarder si tu nous a fait partager d'autres textes..Belle journée !
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Merci merci à toi, Kal ... des textes .. oh mon Dieu tu vas dédaler ta vie ... j'en ai trop, plein et encore dans les poches .. parfois, j'ose même plus les mettre ... alors ils se cachent dans des tiroirs , des sacs mais
ils sont là .... merciii encore !

·
Image de Bozlich
Bozlich · il y a
Bonne chance Brocéliande! J'ai voté.
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Merci beaucoup Bozlich, ravie de te voir là !
·
Image de J.H. Keurk
J.H. Keurk · il y a
Original et bien maîtrisé. Bonne chance pour cette finale.
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Merci beaucoup beaucoup J.H. Keurk... ravie de vous voir là !
·
Image de Soazig Kerdaffrec
Soazig Kerdaffrec · il y a
Bonne chance pour la finale !!
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Merci merci Soazig....
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Bonne chance à Mona et aux garçons !
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Merci beaucoup Virgo...
·
Image de Angel
Angel · il y a
Bonne finale.
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Merci beaucoup Angel !
·
Image de Michel Potherat
Michel Potherat · il y a
Quel plaisir de vous lire !!! Vous êtes une fée !... me trompé-je ? Bien peu de choses sont mes voix, je vous les donne !
·
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Oh je voudrais bien et c'est juste beau de lire vos mots , de recevoir vos voix qui sont beaucoup ! Je prends tout, merci encore, Michel !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur