Mon secret de bonheur

il y a
1 min
91
lectures
25

Je voulais être Alice Roy. Je le suis devenue. J'ai même épousé Ned Nickerson. Alors, on m'a recalée en bibliothèque rose  [+]

Estelle souffre d’un cancer récidivant. Son mari, Arthur, vient de la quitter. Son fils se drogue. Sa fille veut devenir nonne. Ses parents l’ont déshéritée (ils sont établis à Los Angeles depuis dix ans). Son patron ne la harcèle plus sexuellement depuis qu’elle l’a balancé. Son banquier multiplie les agios comme des petits pains. Ses amis sont toujours très occupés, ma chérie, on se rappelle quand tu veux. Son chien l’a informée qu’il allait rejoindre la SPA si elle continuait à lui servir des croquettes fabriquées avec des épines de cactus OGM au Mexique. Son chat...elle n’en a pas. Sa voiture hybride la somme de choisir son camp ou elle ne démarre plus.
Bref, pour Estelle, la vie est un enfer.
Riposte immédiate de Matthieu Ricard, Frédéric Lenoir, Christophe André (l’a pas bonne mine le garçon en ce moment, pâlichon, anémié, quasi inaudible avec son ton monocorde) et Alexandre Jollien qui présentent une ordonnance d’éveillés associés :
- lâcher prise en répétant le mantra suivant : sourire m’apporte la joie quand le fiston siffle sa ligne de poudre.
- méditer pendant trois minutes entre une séance de chimio et un câlin avec le chien en partance pour un autre foyer.
- se concentrer sur la délicieuse tasse de thé vert dégustée seule chaque matin dans le bol I LOVE YOU ♥ qu’Arthur a généreusement laissé.
- exprimer son énergie féminine en toute sérénité quand le patron hurle : « Estelle de suite dans mon bureau. »
et surtout, surtout, c’est la clé, profiter de l’instant présent.

Se réjouir d’une mort prochaine qui éliminera d’un coup toutes les saloperies précitées. Ça, c’est MON conseil d’éveillée à très haut niveau de conscience pragmatique.
25
25

Un petit mot pour l'auteur ? 63 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Paul Brandor
Paul Brandor · il y a
Après Trois amis en quête de sagesse (je l'ai sous les yeux) ... une amie en quête d'humour. Dis Fantec... quand reviendras-tu ? Cela fait de longues semaines que je ne trouve plus tes savoureux commentaires. Au fait, pour la sagesse, je connais la théorie mais pour ce qui est de la mise en pratique... je bugge. Je n'arrive pas à me prendre au sérieux.
Image de Fantec
Fantec · il y a
Une minute de tentative de méditation et je ris comme une idiote. Signe de très grand malaise. Je suis donc en retraite dans un temple bouddhiste pour réinitialiser mes chakras.
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Oups... Là, franchement, tu dépasses les bornes, Fantec ! :(
;-) ;-) ;-)

Image de Fantec
Fantec · il y a
Non, Joëlle, Short ne m'a jamais fourrée dans une borne ;)
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Console-toi en te disant que tu n'es pas bornée ;-)
Image de Brune Hilde
Brune Hilde · il y a
Je trouve ça excellent!!
Image de Fantec
Fantec · il y a
C'est vrai ? J'ai presque honte parfois de toutes mes horreurs...
Image de Brune Hilde
Brune Hilde · il y a
Tu peux quand même avoir honte!!!!
;))

Image de Fantec
Fantec · il y a
Lol !
Image de Kero-Zenh
Kero-Zenh · il y a
Le dernier paragraphe est pour moi une phrase de bon sens. Il y tant de personnes malheureuses qui ne supportent plus la vie qu'ils mènent et voudraient se suicider, mais n'en ont pas le courage. Ici plus de problème pour la pauvre qui ne veut pas décider de sa fin. Elle n'a plus qu'à attendre avec l'espoir que l'attente ne sera pas trop longue. Et pas d'angoisse métaphysique c'est son corps qui décidera de tout lacher.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Ca pourrait difficilement être plus noir (demeurent les membres et toute sa tête) mais tout est drôle. La fiction protège du grand froid qu'on aurait dans le dos et laisse déguster sans complexe. En deux mots, j'aime énormément.
Image de Fantec
Fantec · il y a
Merci beaucoup !
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
L'humour noir poussé à son paroxysme ! En tout très efficace. Mon petit bonheur, lui, pousse dans les prés. Bone journée.https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/putain-de-nuit
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
L'humour noir poussé à son paroxysme ! En tout très efficace. Mon petit bonheur, lui, pousse dans les prés. Bone journée.https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/putain-de-nuit
Image de Miss Free
Miss Free · il y a
Plus moche la vie, tu meurs ! :-)
Image de Fantec
Fantec · il y a
Oui, on pourrait le mettre en moralité.
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Si ça, c'est pas de l'humour bienvenu, c'est à désespérer ! Fantec... Fantec, Fantec, Fantec... You're quasiment the best !
Image de Fantec
Fantec · il y a
Oui quasiment, c'est le problème. Je vise l'excellence mais je n'arrive pas à l'attraper.
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
J'ai mal compris ou, en filifiligrane, perce une envie d'Excellence ?
Image de Fantec
Fantec · il y a
Non, c'était une plaisanterie, Monseigneur ;)
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Éminence, appelez-moi Éminence dans ce cas, voulez-vous bien, ma fille ?
Image de Fantec
Fantec · il y a
Oui, Zut.
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Ha ha ha !
("Fanfan, ou l'esprit caustique"... Ah la vache, t'as vu ce qu'ils disent de ce mot, en très hauts lieux ?
CAUSTIQUE1, adj.
A. [En parlant d'une substance]
1. Qui attaque et détruit les tissus organiques. Soude caustique. Les substances employées pour la cautérisation potentielle sont : la potasse caustique ou pierre à cautère (A. NÉPALON, Élémens de pathol. chir., t. 1, 1844, p. 39).
P. ext. Opération caustique (AMIEL, Journal intime, 1866, p. 315).
2. Emploi subst. ,,Substance qui exerce une action corrosive sur les tissus`` (Méd. Biol. t. 1 1970); p. ext. ,,médicament destiné à cautériser la peau`` (DUVAL 1959). Un crayon de caustique de Filhos (HUDELO [F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouv. traité de méd., fasc. 1, 1926, p. 545]).
P. métaph. :

1. Je fais en ce moment un volume de vers (...). C'est un nouveau caustique que je crois nécessaire d'appliquer sur Louis Bonaparte. Il est cuit d'un côté, le moment me paraît venu de retourner l'empereur sur le gril.
HUGO, Correspondance, 1852, p. 132.
B. Au fig. [En parlant d'une pers., de son caractère]
1. Qui est cinglant, blessant dans la plaisanterie ou la satire. Synon. mordant. Esprit caustique :

2. C'était un ennemi peu commode que Racine, et ce doucereux était passé maître dans l'épigramme. Comparé à Boileau brusque et franc, mais sans fiel, il nous paraît plus caustique, plus malicieux, plus capable de piquer jusqu'au sang et d'enfoncer l'aiguille avec lenteur.
SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 467.
2. Emploi subst. Avoir du caustique. Avoir l'esprit caustique (SAINTE-BEUVE, Causeries du lundi, t. 10, 1851-62, p. 495).)

Dites-vous bien qu'à un esprit comme le vôtre, ma fille, Dieu et ses employés de l'Eau et du Gaz n'épargneront rien...

Image de Fantec
Fantec · il y a
Merci bien pour cette excellente tirade. Je ne serai pas épargnée ? Peu me chaut, c'est déjà le cas ;)
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Image de Herker_hermelin
Herker_hermelin · il y a
Nous sommes face à l'Immanence : la roue des réincarnations indiquera le tournant des astres et la vertigineuse prodigalité.
Image de Fantec
Fantec · il y a
C'est ça et tout le monde dans le trou ;)

Vous aimerez aussi !