Mon panthéon est décousu

il y a
2 min
233
lectures
36
Qualifié

Après avoir beaucoup voyagé voilà qu'il m'arrive d'écrire quelques lignes,toujours pour moi,comme un chanteur sous la douche. c'est la première fois que je me dévoile à un éventuel public  [+]

Image de Eté 2016
Après avoir connu quelques succès financiers au début de l'occupation, Suzanne et moi nous avons pensé qu'il était temps d'assurer la continuité de notre prospérité en ayant un garçon. Pas un enfant, mais bien un garçon, qui pourrait nous seconder, puis reprendre l'affaire et enfin maintiendrait haut sur la devanture le nom de la famille.
Le 12 mai 1943, naissait dans la réprobation générale, notre fille Colette, baptisée par sa mère, dont le nom de jeune fille était Dagnau, ce qui, chez une charcutière, ressemblait fort à un jeu de mot vengeur.
Découragés, nous ne le fûmes point, car le 17 janvier 1944, nos espoirs furent comblés :
- le marché noir était en forte hausse,
- notre petit Jean venait au monde dans l’allégresse familiale.
Très jeune, Jean montra des dispositions pour le porc et les abats, alors que Colette était plus tournée vers sa mère et les habits. Dans un sens, le naturel reprenait le dessus : chez les Baudin, tous les garçons étaient devenus charcutiers depuis trois générations.
Un solide apprentissage chez Latruphe à Paris et voilà mon gaillard prêt à nous rejoindre dans le Loiret – où nous avons dû nous reposer quelque temps, l'épuration nous y incitant. Pour la majorité de Jean, nous avons improvisé une petite fête pour marquer la transmission de l’affaire. Devant la boutique, avec quelques amis – anciens résistants, que nous avions connu dans le Loiret –, la larme à l’œil, ému, j'ai prononcé je crois, un discours des plus encourageants, des plus motivants, qu'un jeune puisse recevoir de son père.
Entre ici Jean Baudin, et prend à bras-le-corps ce qui dorénavant t'appartient, ces brassées de chipos, ces terrines en pots, ces billots, ces couteaux. Régale à ton tour clients et amis, de Jésus, de mortadelles délicates, de fricandeaux, de terrines de museaux, garnis à ton envie tripes et boyaux, cuis dans de bons jus jambons et jambonneaux, pare de persil langues et têtes de veau. Et au petit matin, à l'arrivée des longes de porc à désosser, sois frais, disponible, gai et souriant, aimable avec chacun, et tu seras un homme, mon fils.
Aujourd'hui je me repose, bien sur. Au fait samedi, je divorce ma fille, ma fille aînée Colette. Elle veut faire crémière maintenant la pauvre, la pauvre, crémière, la pauvre... encore heureux qu'on ait eu un garçon.
C'est pas pour dire, mais depuis que je me repose, il me vient de drôles d'idées. Par exemple : aller déterrer le magot du Loiret et le partager avec les enfants, enfin ceux qui le méritent... Ou alors reprendre du collier et vendre au marché de la viande de chien estampillée « Jean Baudin, Charcutier, rue d'Aligres Paris ». Jean lui, ne se douterait de rien, et les clients non plus d'ailleurs, sans le savoir ils en ont beaucoup mangé, avant le Loiret. Le hic aujourd'hui, c'est que les peaux ne se vendraient plus aussi bien... Le manteau de chien à notre époque... ou alors aux Chinois?
C'est drôle les idées qui peuvent survenir quand on se repose, je n'avais jamais essayé d'en avoir, sauf pour des raisons professionnelles (la terrine de pâté de quiche c'est moi – second au concours du Meilleur Charcutier de France derrière Latruphe en 64).
Ou alors essayer de remarier Colette, non je plaisante, qui voudrait épouser une grosse crémière divorcée, avec deux gosses mal élevés qui ne pensent qu'à faire du mal aux autres et dire des gros mots ?
Ou bien m’enfuir avec un « sheep'angel » sur un Fatboy et faire la 66 d'un bout à l'autre m'immerger au cœur des vrais Patriotes drapés dans le Star Spangled Banner...
Ou alors, finalement me reposer pour de bon, dans notre petite propriété du Loiret, dans le parc avec une couverture sur les genoux, en regardant l'eau couler des pales du moulin, entre ici Jean... avec ta mère tondue sur un Fatboy , avec ton cortège de 66 saucisses....

36
36

Un petit mot pour l'auteur ? 53 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Quel terrible cortège...
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Super ! Je me marre bien.
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Attention les yeux si tu lis tout aujourd'hui, quelle constance!
Image de Cajocle
Cajocle · il y a
Quand ça me plait, ça me plait. Peut être pas les histoires à épisode. Je les garde pour le we
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Alors justement un petit conseil , le début c'est les cherche Marlou puis truffe au pastiche puis épisode one la genèse des marlou tout ça pour plus de compréhension, si je peux me permettre... bon WE!
Image de Adaq
Adaq · il y a
L'humour féroce vous va bien . J'ai apprécié .
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Merci Adaq pour ce parcours du combattant dans ma page!
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Histoire bien menée.. C est un bon moment de lecture merci
Image de Emma A
Emma A · il y a
J'ai l'impression qu'avec votre style inimitable vous pourriez me faire avaler n'importe quoi... même du pâté de chien...
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Merci Emma, je m’aperçois que dans 'Jack la ventrèche' on mange aussi du chat, entre autre!
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Après avoir lu et apprécié Le bateau-mouche, j'avais envie d'enchaîner sur un autre de vos TTC. Bien m'en a pris : cette histoire m'a beaucoup plu, elle est très drôle ! Ca fait du bien de rire en cette matinée dominicale grise et pluvieuse. Bravo. Mon vote.
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Moi aussi je me ballade chez vous ce matin et je me régale!
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Comme on dit à Lyon pour le saucisson : c'est bien ficelé. Mon vote, Bisaigue !
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Merci Marie d'être venue fureter dans mon univers, a+
Image de Philshycat
Philshycat · il y a
Très sympa !!!
Mes textes en lice, votes bienvenus !
L'avenir de la justice :http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/reecriture
Portrait dramatique :http://short-edition.com/oeuvre/poetik/jocaste

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un style inimitable quoi! Formidable!
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Pourquoi le nier, je suis formidable, c'est vrai ! merci de ta cure de bisaigüe, ( aspirine?)
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Très réussi. les mots sont justes et drôles. +1 de la part de Tilee auteur de "transparence" en poésie.
Image de Brigitte Prados
Brigitte Prados · il y a
Bien ficelé dans l'authenticité et un humour décapant ! Un régal de lecture...
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
merci Pradoline pour ces gentils compliments!
Image de Lammari Hafida
Lammari Hafida · il y a
Beau style d'écriture qui rend la lecture passionnante, +1 Je vous invite à lire mon texte en compétition sur ma page et merci
Image de Sabrina Danes
Sabrina Danes · il y a
Je suis venue attirée par ce titre accrocheur et je dois bien admettre que vous avez une fan de plus.
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Quand je pense que voulais le recoudre....merci, j'adore mes fans!
Image de JACB
JACB · il y a
J'ai salivé, savouré votre charcuterie et votre humour Bizaigues tout ça sur fond d'Histoire post-Occupée; un vrai plaisir de la matinée. Mon vote.
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Venant de quelqu'un qui sait écrire, ça fait chaud au cœur!
Image de JACB
JACB · il y a
Avis très sincère et sans ambiguïté de ma part; bonne chance Bizaigue
Image de Gerard de Savoie
Gerard de Savoie · il y a
un récit captivant....une tranche de vie à la française, on serai presque tenté de dire, ,,, c'était le bon tant.........
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
ouais, mais non! merci du compliment.
Image de Yves Le Gouelan
Yves Le Gouelan · il y a
Le panthéon décousu et la mémoire qui tranche. Une bonne trouvaille pour le titre.
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Merci Ancre, ma main à couper que c'est un compliment sincère!
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Très hilarant et cruel, quel style, j'apprécie beaucoup !
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Merci Fred, ça me fait plaisir.
Image de Sylvie Loy
Sylvie Loy · il y a
Tordant ! Colette Dagnau, la pauvre fille, l'auteur a de l'humour et tout au long du récit en plus !
Un récit nature, un récit vivant qui raconte les gens, moi j'adore !
Et surtout ce style décalé, j'en suis fan !

Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Merci Sylvie, ça c'est du compliment ou j' m y connait pas. Pas aussi doué pour écrire des belles choses...
Image de Grenelle
Grenelle · il y a
ça m'a traversé Paris.
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Jambier 45 rue Poliveau! l'cochon c'est l'cochon!
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
La référence à "Au bon beurre", a déjà été faite, alors je vais rester dans l'esprit marché noir : non, je n'ai pas eu l'envie de dire B.O.F. après lecture de cette oeuvre singulière ! Au contraire, j'en ai goûté la méchanceté roborative, l'ironie décapante, le portrait sans concession d'un marchand de merde éhonté mais très fier de lui.
Dans le genre portrait à l'acide de créature ignoble, peut-être aimerez-vous aussi « Palme d'or au festival des tronches de cake » (http://short-edition.com/oeuvre/nouvelles/palme-d-or-au-festival-des-tronches-de-cake)

Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Me suis régalé avec "tronches de cake" beaux salopards nos héros.
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
"C'est pas faux" comme dirait Karadoc à Perceval.
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Encore plus noir que "Le bon beurre ". Il fallait le faire !
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
merci beaucoup, mais n' essaie pas de me graisser la patte!
Image de Scribo
Scribo · il y a
Style très marqué ! Bravo ! ;) +1
Voici ma nouvelle présentée pour la matinale des lycéens, si vous voulez venir faire un petit tour ;) : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/tournez-a-droite

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Encore une oeuvre JP qui vient compléter la collection. Toujours ce style très imagé que j'adore. Pas de fanfreluche, on est dans l'authenticité. C'est du bio! Du bon aussi d'ailleurs!
Bonjour à Colette.
Cecel

Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Ah Colette, la pauvre, Colette merci Marcel!
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Gentiment barge le papa Baudin et bien "mitonnée cette histoire !
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
c' est à cause de tout ça que je suis devenu végétarien merci de ton soutien infaillible.
Image de Pierre-Eric Grossi
Pierre-Eric Grossi · il y a
Une vie entre petits appétits boudinés ... comme on fait son nid ... dans la chair à saucisse +1 et bonne chance, Pierre
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
allez entre aussi Pierre-Eric Grossi.....merci
Image de Bertrand Pigeon
Bertrand Pigeon · il y a
un court charcutier
pas cochon
mais tête de lard^^+1

Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
tout fini par un bon repas autour d'un sanglier, sans barde! merci pour le vote.
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
J'aime cette histoire! Bravo! Mon vote!
Mes deux œuvres, BAL POPULAIRE et ÉTÉ EN FLAMMES , sont en lice
pour le Grand Prix Été 2016. Je vous invite à venir les soutenir si le cœur
vous en dit, merci! http://short-edition.com/oeuvre/poetik/bal-populaire
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/ete-en-flammes

Image de Bisaigue12
Image de Bisaigue12
Bisaigue12 · il y a
Ce bisaigue il est dingo, c'est pas pareil!

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Vacuité

Brigitte Prados

Elle manque d’oxygène. De respirations. De clés dans la serrure. De volets qui s’ouvrent. De courants d’air. De portes qui claquent. De robinets qui crachotent. De bruissements dans... [+]