Mon fil conducteur

il y a
1 min
1 616
lectures
150
Lauréat
Jury
Recommandé

Lorsque j'étais enfant, Maman, me dit: "Tu as été piqué par une aiguille de phonographe". En effet, je parlais pour le plaisir de parler. Ces choses là, ne s'expliquent pas. Depuis, j'ai pris ma  [+]

Image de Automne 2015
Un fil conducteur, qui voulait se faire électricien, décida de se déclarer en qualité d'auto-entrepreneur. C'était un fil d'une grande correction qui n'avait jamais donné de fil à retordre à ses parents.

À sa naissance, tout le monde le trouva beau. Il faut dire qu'il avait une très jolie bobine. Très vite, il se trouva une passion pour l'habillement. Ses couleurs préférées étaient le rouge et le bleu, mais parfois il se tournait vers quelque chose de plus neutre, comme le jaune. Il se tenait au courant des dernières trouvailles en matière de gaine.

Un jour, il croisa un interrupteur qui ne cessait de faire des va-et-vient. Il le regarda avec tellement d'intensité que le courant passa tout de suite entre eux. Ils décidèrent de se mettre ensemble et voulurent afficher au grand jour leur amour naissant.

Ses parents choqués par cette relation pétèrent un plomb. Ils auraient préféré une connexion plus conforme, un peu comme celle qui existe entre une fiche mâle et une fiche femelle. Une ampoule avec un « fil amant » aurait été l'assurance, selon eux, d'une vie harmonieuse. En plus, aujourd'hui, les ampoules sont à faible consommation, ce qui est un avantage quand on démarre dans la vie. Mais le fil, lui, pensait qu'avec une ampoule, il y aurait eu trop de différence de potentiel. Il s'était donc laissé allumer par son interrupteur.

Mais le monde, malgré l'évolution des mœurs, n'était pas encore prêt à accepter d'emblée ce genre de comportement. Le fil ne put vivre pleinement son amour. Au début, cela entraîna quelques tensions, il s'isola, et pour finir, se replia sur lui-même si longtemps et tellement fort, qu'un beau jour, ce fut la rupture.

Très longtemps, il resta dans l'ombre, jusqu'au jour où il est devenu mon fil conducteur, en tout bien, tout honneur.

Recommandé
150

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

La coiffeuse et le gynéco

Meij Gueï

Vous avez raison, le titre de cette histoire n’est pas très sexy, on aurait du mal à en faire un Disney ou un Pixar. Pourtant ne vous méprenez pas, c’est une belle histoire d’amour, de celles... [+]

Très très courts

Big bang

Laureline Maumelat

Vivien entrebâille l'épais rideau de velours pour tenter d'apercevoir une fois de plus celle qui emménage à côté. La lumière du soleil couchant est encore vive et il plisse les yeux, ça ne... [+]