Mon bébé, ma renaissance

il y a
1 min
110
lectures
71
Qualifié

Il y a de ces jours où je doute de tout. Je doute de moi, de ma force, de mes capacités. Ces jours sont assez nombreux. Mais il y a d'autres jours où je suis assise au sommet du monde. Et chaque  [+]

Image de 2021
Image de Très très courts
Devant l'orphelinat ce matin là, je prends ma première vraie inspiration en deux ans. Après ma dernière fausse couche, je me suis lancée dans le processus usant de l'adoption. Un espoir déçu après l'autre, je pleurais cet enfant que je désirais plus que toute autre chose en ce bas monde. Et je mourais chaque jour un peu plus de ne pas avoir de bébé à qui donner tout l'amour que j'avais en réserve.

Et puis un matin, mon téléphone sonne. Une maman a abandonné son bébé au centre en disant : " S'il vous plaît, trouvez-lui une maman dont il puisse être fier. Tout ce que je demande c'est qu'il se prénomme Nathaniel. C'était le nom de mon père". Ces paroles me brisent le cœur, mais cet enfant est la réponse à mes longues nuits de prière.

Je n'oublierai jamais ma première vision de lui. Mon bébé. Derrière la vitre, je me gorge de la vue de ce petit être tout fripé à qui mon cœur appartient déjà. Je sens jusque dans mes entrailles que c'est le mien. Mon cœur se gonfle de tout l'amour que j'ai emmagasiné toutes ces années durant. Pour lui. Je revis en m'imaginant les nuits qui m'attendent à le veiller, sa première dent, ses premiers pas, son premier mot, sa première bêtise. L'espoir fait palpiter mon cœur.
Je dois attendre pour l'avoir à moi toute seule. Pas plus de quelques jours pour effectuer certains tests indispensables, et pour que les documents d'adoption soit en règle, disent-ils.

14 jours plus tard, il est 2h du matin. Je déambule dans ma maison. Dans mes bras, un bébé. Mon bébé, mon miracle, mon soleil. Je sers avec ravissement son petit corps contre le mien. Je respire la délicieuse odeur de ses cheveux. Je touche ses petits doigts. Je contemple son adorable frimousse. Je me roule dans l'odeur qui flotte dans toute la maison. Ça sent le bébé et la renaissance. Ça sent une autre chance.
Chaque inspiration insuffle une vie nouvelle à mon cœur. Chaque coup d'oeil me fait revivre. Je renais. Tel un phénix, je renais de mes cendres. Je peux enfin avancer en enserrant cette petite main de la mienne. Mes yeux se remplissent de larmes, mais je n'ai jamais été aussi vivante.
71

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Très beau texte sur un sujet très fort
Bravo

Image de Lady Délivrance
Lady Délivrance · il y a
Merci Fleur!
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
En quatre petits paragraphe, tout (ou presque), est écrit sur l'adoption. Chapeau !
Image de Lady Délivrance
Lady Délivrance · il y a
Merci pour l'appréciation !