Mon Afrique

il y a
1 min
839
lectures
202
Qualifié

Un magnifique terrain de jeu et un espace de liberté......pour partager et se livrer. Mon jardin secret ne l’est plus autant mais cette idée me plait beaucoup. Merci de m’accueillir au sein de  [+]

Image de Hiver 2018 - 2019

Un soleil qui vous éclabousse, sur une terre ocre et aride,
gardée par de nobles géants à la silhouette fière et divine,
les baobabs veillent.

Les tisserins d’humeur joueuse, annoncent en chœur le jour qui vient et les pêcheurs prennent la mer sur leurs pirogues multicolores.
Comme une frise sur l’horizon, des châteaux posés sur le sable, les termitières, statues vivantes, offrent leurs courbes aux visiteurs.
Suivant la piste qui serpente dans la poussière et la lumière, la vie s’anime et s’organise autour d’étals de fortune : fruits, arachides, roues de camion... ici tout s’échange et se négocie.
Sur les marchés où les batiks affichent leurs couleurs insolentes, Suliman vente les vertus aphrodisiaques du gingembre tandis que la timide Salimata propose ses fleurs d’hibiscus pour en faire du jus de Bissap.
Bougainvilliers, simples ou doubles, ronces de charme et de chaleur, bordent les routes et les allées dans des dégradés de roses et d’oranges.
Tu me fascines et tu m’emportes, ma belle amie couleur d’ébène, dans ta magie et tes mystères, sous le regard des marabouts.
Comme un voyage dans le temps, pour conjurer les mauvais sorts et donner la chance aux vivants, les grigris se portent au ceinture ou bien au cou des élégantes.
Dans la mangrove, seigneurs des lieux, hérons, martins et pélicans, nichent dans les palétuviers tout en guettant des proies faciles.
Tes filles sont longues, fines et belles, parées de leurs bijoux en or et de leurs boubous éclatants.
Sur la place, à l’ombre de l’arbre à palabres, les anciens ce sont réunis pour régler les affaires courantes et discuter de politique.
Depuis le fond de ces cellules où la lumière filtre si peu, ce sont les fers des esclaves qui hantent encore l’Île de Gorée.
Ces hommes là ont fini de perdre une dignité cent fois bafouée et sous les coups, ont pris la mer, en marchandises à monnayer.
C’est par ton petit pont de bois que je t’aborde, jolie Fadiouth et que je vais me recueillir sur les tombes blanches en coquillages où côte à côte, reposent en paix frères chrétiens et musulmans.
Sur cette terre je me sens libre et envoûtée par les djembés qui jouent dans le soleil couchant, des rythmes fous et percutants.
Ce soir le village est paisible et les griots chantent et racontent le Sénégal des temps anciens autour d’un feu qui danse et crépite.
Tous les petits ont fait silence pour boire les récits des conteurs et rêver de chasse au trésor au milieu des monstres et des sages.
La Téranga est ta coutume et l’on se sent si bien chez toi.l

202
202

Un petit mot pour l'auteur ? 125 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Magnifique !
Image de Evlys
Evlys · il y a
Merci beaucoup Félix ..... un pays qui fait battre mon cœur !
Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Bonsoir Evlys , vous m'avez lu et j'ai apprécié plusieurs de vos textes, sans vouloir vous obliger, je vous propose :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/un-nombre-d-or-revelateur
Actuellement en finale.
Julien.

Image de Evlys
Evlys · il y a
Merci Julien pour cette proposition divertissante.
" Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage "...... un piège rondement mené et agréable à lire.

Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Un voyage dépaysant
Image de Evlys
Evlys · il y a
Merci beaucoup Isabelle
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
Une belle balade !
Image de Evlys
Evlys · il y a
Merci Daniel !
Image de Flore A.
Flore A. · il y a
Un joli voyage, merci pour cette découverte.
Image de Evlys
Evlys · il y a
Merci Flore pour cette promenade à travers les bougainvilliers.
Encore un lieu où la nature éclabousse, colorée et merveilleuse....

Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Un hymne à l'Afrique :)
Image de Evlys
Evlys · il y a
Merci beaucoup pour votre visite à l’ombre des baobabs.
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
J'aime ''Mon Afrique''!
Image de Evlys
Evlys · il y a
Nous partageons donc le même amour pour cette terre d’accueil et de couleurs, merci beaucoup Firmin.
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Je vous en prie, Evlys, et qu'il vous plaise de me lire... À bientôt !
Image de DOUMA ESPERANCE
DOUMA ESPERANCE · il y a
Wow félicitations
J'aurai aimé que ce soit le Bénin ! 😚
Je vous invite à découvrir mon conte en compétition et si vous l'aimez veuillez m'accorder vos voix.
Vos conseils, critiques et commentaires sont également attendus pour me permettre d'avancer.
A bientôt Evlys félicitations encore et bonne continuation.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/par-dessus-tout-1

Image de Evlys
Evlys · il y a
J’espère découvrir un jour le Bénin mais en attendant merci pour votre message Espérance.
Image de Silvie DAULY
Silvie DAULY · il y a
Une magnifique lettre d'amour à l'Afrique. Bravo Evlys. Si vous aimez les contes, même si ce ne sont pas ceux des griots, venez lire "Que ma joie demeure". A bientôt.
Image de Evlys
Evlys · il y a
J’ai beaucoup aimé votre interprétation " en lettre d’amour" puisqu’à bien y réfléchir, c’est en effet une déclaration d’amour pour cette terre qui a su me toucher, me séduire et m’emporter.
Merci beaucoup pour votre message.
J’irai lire votre conte avec plaisir.

Image de Ousmane Waraba Sanoh
Ousmane Waraba Sanoh · il y a
Un texte qui méritait d'être qualifié.
J'ai aimé.
Prière de lire et soutenir mon texte
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/la-quete-du-depassement-de-soi

Image de Evlys
Evlys · il y a
Merci Ousmane pour votre commentaire et votre visite.

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Transhumance

Chantal Sourire

Premier jour des vacances !
Elles sont parées du costume de fête, dos émeraude quand il n’est indigo ou vermillon. Des auréoles qu’on croirait de naissance, n’étaient les traces de... [+]