1
min

Moment suspendu

8 lectures

0

Le soleil est bas en cette fin de journée d'automne et ses rayons posent délicatement leur chaleur sur mes joues.
"Sur la route de Memphis" résonne, à fond, dans ma Ford Mustang des années 70. La route est sinueuse, elle déambule et serpente parmi les grands espaces. L'absence de toit à l'auto fait danser mes cheveux et l'odeur des pins pique gentiment mes narines. Elle est noire, cette Mustang, elle plairait à Eddy, c'est sûr.
J'accélère et fait vrombir le moteur à chaque ligne droite. Elles sont si peu nombreuses, j'ai bien le droit de me faire plaisir.
La chanson arrive à sa fin, les dernières notes respirent, s'essoufflent, et avec elles s'emporte le mythe.
Arrivée à destination, je me gare, tut tut, c'est bon elle est fermée. Avant de pénétrer dans le hall de l'immeuble, je jette un dernier coup d'oeil sur le parking. Ma twingo rouge va bien.
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème