Moment d'égarement

il y a
1 min
29
lectures
3

Si vous cherchez de la science fiction ou des contes pour enfants, vous êtes à la bonne porte. Bienvenue  [+]

-Fonce Adrien !

Les roues des vélos tournaient à vive allure sur la terre sèche. La forêt s'écartait pour nous laisser passer.

-Allez plus vite !

Chaque oiseau nous apercevant passer s'étonna de voir deux jeunes hommes rouler aussi vite. Certain s'envolait, d'autre restait là à piailler.

-Tu arrives à me suivre ?

Je regardait mon ami derrière moi plutôt que le chemin.

-Devant toi !

-Merde !

La roue se prit dans la racine dépassant du sol. Après une roulade sur le sol, je finit ma chute sur le dos, regardant les feuilles au dessus de ma tête.

-Ba alors ? Je savais pas que tu était myope Baptiste.

-Ferme là vieux. Si j'étais pas tomber je t'aurai mis la misère.

Il s'allongea à côté de moi.

-Tu regardes quoi ?

Les feuilles crépitaient à cause du vent, deux trois buses planaient par delà la cimes des arbres, on les distinguait à peine.

-J'observe la nature...

Il me prit la main allongé par terre et m'embrassa passionnément.

-C'est pas trop l'endroit. Tu penses un peu aux jeunes oiseaux qui nous voient faire.

-Je m'en fous.

Il m'embrasse de plus belle. Puis remonte sur son vélo.

-Allez viens ! Cette fois c'est moi qui va te passer devant !

-Sûrement pas !

Ils partirent.
Deux jeunes oiseaux près d'eux avaient vu toute la scène. L'un d'eux regarda l'autre passionnément.

-N'y pense même pas !

3

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Mina

Thierry Mulot

Le jour va bientôt se lever et je vais devoir partir. C’est chaque fois un déchirement de quitter Mina.
Je l’aime comme au premier jour. Je la regarde dormir, ses longs cheveux blancs... [+]

Très très courts

Mékong, mes amours

Marie Guzman

Encore un dernier virage sur le lit du Mékong. Julia vérifie ses bagages. L’eau charriée par les remous du passé se colore d’un vert étrange. Sur la passerelle qui l’attend, le souveni... [+]