1
min

Miroir vide?

Image de Labeure

Labeure

17 lectures

1

Debout nue dans ta baignoire, le dos tourné, tu te regardais en terminant de te sécher. Ta serviette blanche masquait ta poitrine. Tu avais laissé la porte de la salle de bain ouverte, les copains faisaient la fête en bas au salon.
Toutefois tu n'ignorais pas que, par un habile jeu de miroirs, quiconque à l'étage serait très bien placé pour admirer à loisir ton cou, ton dos, tes fesses, tes jambes... Quiconque.
Et c'est moi, par hasard, qui te voyais tout comme si je me trouvais derrière toi, dans la grande salle de bain.
Mon cœur se mit à battre la chamade.
Pourtant, je te connaissais à peine, tu étais jolie mais je ne t'avais pas trouvé d'intérêt particulier, a priori. Qui étais-tu? Une allumeuse? Une sainte-nitouche? Une amoureuse qui me déclarait sa flamme?
Je l’ignorais.

Une fois prête, tu descendis nous rejoindre.
Les plaisanteries fusaient bon train, les cocktails étaient délicieux, la musique envoutante, la fête réussie.
Au milieu de la soirée, tu glissas ta main dans la mienne et tu m'entrainas discrètement dans ta chambre. Puis rapidement dans ton lit. Puis en toi.

Quand je me suis éveillé, le soleil inondait la pièce, la musique s'était tue depuis longtemps. Et tu n'étais plus là.
Je t'ai cherchée dans la maison vide, la fête ne semblait plus qu'un lointain souvenir.
Tu n'avais pas laissé de mot.
Le goût de ta peau, la sensation de ton corps contre le mien, ton odeur ne me quittaient pas.
Quelque chose me disait qu'il était inutile de t'attendre. Mais c'était absurde, tu allais bien finir par rentrer chez toi.

Je revins le soir même, puis les jours suivants, puis les semaines suivantes. La maison était close et semblait inhabitée. Tu étais peut-être partie en voyage.
Je n'ai jamais su. Je ne t'ai jamais revue.

Aujourd'hui encore, des années plus tard, parfois, je pense à toi. Qui étais-tu?
© JBocis 2014
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Claudel
Claudel · il y a
Grâce entre autre à votre soutien, je me retrouve en finale du concours de nouvelles !
Peut-être aurez-vous encore envie de m'accorder votre confiance en
validant votre vote pour cette finale !