3
min
Image de Thimul

Thimul

453 lectures

330

FINALISTE
Sélection Jury

Pourquoi on a aimé ?

Cette histoire d'amour revisite les codes fantastiques avec une belle approche… Les émotions de ce mystérieux narrateur sont retranscrites de ...

LIRE +
Le jour va bientôt se lever et je vais devoir partir. C’est chaque fois un déchirement de quitter Mina.
Je l’aime comme au premier jour. Je la regarde dormir, ses longs cheveux blancs étendus sur l’oreiller. Elle reste belle. Définitivement belle.
Après toutes ces années, je n’en reviens toujours pas qu’elle m’ait choisi moi plutôt qu’un autre. Moi plutôt que son fiancé bien comme il faut.
Notre amour ne pouvait pas survivre. Il ne devait pas survivre.
Et pourtant il a vécu, il vit et il vivra encore, tant que l’un de nous deux restera sur cette terre de souffrance.
Je me souviens de l’époque où j’étais un paria solitaire. On n’imagine pas à quel point l’amour peut changer un homme. À la seconde où j’ai posé les yeux sur elle, j’ai su que j’étais transformé. Elle m’a accepté avec toute l’horreur de mes défauts, de mes insuffisances et de mes tares.
Pour moi, elle a renoncé au mariage.
Pour moi, elle a renoncé à la maternité.
Pour moi, en quelque sorte, elle a renoncé au monde.
Condamnée à cette vie clandestine, recluse le jour, aimée la nuit. Nous changeons souvent de résidence, car ils continuent de nous chercher. De tous ceux qui voulaient ma mort, Abraham était le plus acharné. Il s’en est allé depuis longtemps, mais sa famille poursuit son obsession morbide. Nous devons sans cesse nous déplacer.
Mina est très fatiguée, mais ne se plaint jamais. Dans ses yeux, pas une seule nuit je n’ai vu l’ébauche d’un regret de cette fuite en avant à laquelle je l’ai enchaînée.
De mon côté, pas une seule seconde je n’ai regretté mon renoncement à ma véritable nature : la violence, la mort et le sang. Pour elle, et par elle, j’ai évolué. Certains diront que je me suis trahi moi-même, mais je n’en ai cure. Car tous les chemins que j’ai empruntés, tous ceux que j’ai abandonnés, c’était pour être avec elle.
Je vais bientôt la réveiller pour la prévenir de mon départ. Je me rappelle des temps anciens où elle veillait avec moi jusqu’à l’aube pour ne pas perdre une miette des instants en ma compagnie. C’était une époque où nous sortions beaucoup, où nous nous étourdissions d’une vie nocturne où rien ne manquait pour satisfaire notre soif de plaisir dans toutes les capitales du monde. Nous avons vécu tant de choses, nous avons traversé tant de périodes troublées. Les guerres, les persécutions, les révolutions : rien n’a eu raison de nous.
Le monde s’est transformé sous nos yeux, mais pas mon amour pour elle. Maintenant que la vieillesse est là, et bientôt la séparation définitive, je sens toujours son cœur ne battre que pour moi et nos nuits trop courtes.
Parfois je me demande si j’ai fait le bon choix : celui de ne pas céder à sa demande quand elle s’est donnée à moi pour la première fois. Elle m’a supplié de faire ce qu’il fallait pour qu’elle puisse partager pleinement ma vie. Mais j’ai refusé, et j’ai tenu bon.
Comment aurais-je pu l’aimer et lui faire partager ma malédiction ?
Comment aurais-je pu l’aimer et la plonger dans la nuit éternelle ?
Comment aurais-je pu l’aimer et lui promettre l’enfer au bout du chemin ?
Nous sommes à l’aube de notre crépuscule, et je me demande de plus en plus souvent comment je vais pouvoir continuer sans elle. Mais il suffit que je croise son regard pour que mes craintes s’apaisent.
Je ne mettrai pas fin à mes jours quand elle partira, car ce qui m’est promis après, ce ne sont pas des retrouvailles. Nos chemins vont bientôt s’écarter pour ne plus jamais se croiser. C’était le prix à payer. Nous le savions depuis le début et nous avons fini par l’accepter.
Je repense maintenant à mon ami Bram qui décida de me trahir en racontant mon histoire alors que nous l’avions supplié de n’en rien faire. Peut-être m’attend-il en enfer.
Même si je n’y crois pas beaucoup, quand le jour arrive, je me mets parfois à espérer. Je me prends à rêver que Dieu se penche sur la sincérité de notre amour et que, bouleversé par sa puissance, il m’accorde le pardon, seul capable de nous réunir, Mina et moi, pour l’éternité.
Mais j’ai tant péché que les quatre-vingt-cinq années d'obscurité que j’ai partagées avec ma douce ne suffiront pas pour expier mes crimes. Ma célébrité involontaire n’arrange pas mes affaires. Mon histoire continue de fasciner les foules même si j’ai renoncé depuis très longtemps à la violence, pour l’amour de Mina et pour le bonheur de partager sa vie.
Parce qu’une nuit à ses côtés vaut plus qu’une éternité sans elle.
Parce que l’amour est plus vital que la faim.
Parce que mon amour est plus vital que ma soif.
Comme à chaque aube, avant que le premier rayon du soleil ne traverse la chambre, je vais déposer un baiser sur ses lèvres puis sur son cou légèrement amaigri où palpite une carotide gorgée d’un sang que je me refuse à boire pour ne pas lui imposer une non-vie. Elle se réveillera peut-être, me sourira sûrement et ce sourire brillera en moi à la place d’une âme que j’ai perdue il y a des siècles.
Puis, moi, Vladimir Dracul, l'empaleur, le démon des Carpathes, pourchassé depuis le siècle dernier par Abraham Van Helsing et ses descendants, je m’en irai dormir à même la terre de mes ancêtres, impatient de me réveiller pour plonger à nouveau mon regard dans les yeux de Mina Murray, le seul et unique amour de ma vie.

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très court
330

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Charlette
Charlette · il y a
Un bel hommage au chef d’œuvre de Bram Stolker ! Mille mercis de m’avoir replongée dans son univers vampirique.
·
Image de Skimo
Skimo · il y a
Vampirisé par la lecture de ce texte. Bravo.
·
Image de Zurglub
Zurglub · il y a
Bravo ! Très bon texte, le pount de vue de Dracula est original !
·
Image de Thimul
Thimul · il y a
Merci !
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Super contente que votre nouvelle ait le macaron de recommandation de Short Édition ! Récompense très méritée pour qui ne réclamait rien (voir plus bas) , bravo Thimul !
·
Image de Thimul
Thimul · il y a
Merci Fred
·
Image de Tranquillou974
Tranquillou974 · il y a
Bonjour Thimul,
Mon soutien et toutes les voix dont je dispose actuellement (+4).
Cet hymne triomphal à l'Amour m'a remplie d'émotions.
J'ai beaucoup apprécié l'usage du présent de narration, qui permet de s'identifier aux deux personnages.
Cela constitue un gros plus selon moi.
La chute est prégnante et m'a également beaucoup plu. Bravo !
Dans l'esprit de partage inhérent à ce site, puis-je vous inviter à découvrir "Inappétences" ?
http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/inappetences
Excellente continuation à vous, bonne chance pour le podium et à bientôt je l'espère,
Tranquillou974

·
Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Belle finale...
·
Image de Thimul
Thimul · il y a
Merci.
·
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
J"aime la chute originale de ce texte. Je lui souhaite bon voyage.
·
Image de Thimul
Thimul · il y a
Merci beaucoup !
·
Image de Brune Hilde
Brune Hilde · il y a
J étais loin de la chute! Du coup j ai lu une 2ème fois et c est Super bien amené.
·
Image de Thimul
Thimul · il y a
Merci !
Ravi que la chute vous ait surprise

·
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Je découvre, j'aime ! Mon vote maxi et bonne chance !
·
Image de Thimul
Thimul · il y a
Merci !
·
Image de Nectoux Marc
Nectoux Marc · il y a
J'ai toujours eu peur des vampires, mais j'avoue avoir été séduit par l'originalité et l'émotion dégagées par ce texte. Je ne peux faire autrement que de t'offrir 5 litres de mon sang.
·
Image de Thimul
Thimul · il y a
Miam ! Merci.
·