3
min

Millénnium day

Image de Caroline Line

Caroline Line

54 lectures

30

Cher lecteur, après mon succès fulgurant de mon précédent livre –
qui en passant m'a causé quelques ennuis-, voici un autre épisode
de mon journal quotidien. Vous y trouverez un extrait de l'année
2001, mais cette fois-là, je ne fus que spectateur. C'est mon ami de
toujours, Érèbe Dieu du chaos, qui fut aux commandes.
Comme je vous comprends, vous êtes sûrement déçu de ne pas
retrouver mon charisme et ma malice, mais ne vous inquiétez pas,
même si mon ami Érèbe ne possède pas autant de talents que moi,
il a cependant une habilité affûtée pour importuner les humains
de Midgard.
Voici sans attendre, une partie de l'histoire sur Midgard en 2001..

oh j'oubliais, un petit détail, je vous déconseille fortement de
parler de cette sombre histoire à Zeus et Odin. Ils n'ont toujours
pas digéré l'affaire... quel manque d'humour !

Votre bien-aimé, Loki, Dieu de la discorde.


Journal du 1er janvier 2001,
J'étais surexcité ! Ce soir à minuit enfin j'aurais l'occasion de
m'amuser un peu. Être un Dieu peut parfois être ennuyant, il faut
trouver des idées pour se distraire et quand on a des siècles
d'existence au compteur, cela s’avère être de plus en plus difficile
de rester créatif. Heureusement mon ami est là. Érèbe, Dieu du
chaos, a longtemps été frustré dans son art à cause des autres
Dieux notamment Zeus et Poséidon pour en citer quelques-uns. Je
compatis à sa peine, et pour cause, j'ai été également ignoré et
blâmer par mes alter-ego.

Ce soir c'est le réveillon du millénnium day. Tous les mille ans, les
Dieux de diverses mythologies ainsi que tous êtres immortels, sont
autorisés à intervenir sur terre. La seule règle : ne pas afficher de
manière significative la puissance divine. Cette règle, bien qu'elle
soit l'unique exigence votée par les Dieux les plus puissants il y a
des millénaires, la connotation cause de nombreux tourments.
Comment expliquer qu'une action soit aux yeux des humains trop
divine ? Par exemple : pour le millénnium day de l'année 1001, le
Dieu Odin mis par écrit l'edda- un recueil des récits les plus
importants de l'histoire des Dieux nordiques. Grâce à cela, les
humains ont connaissance de notre existence. Cette intervention
fut tolérée par la règle. Ce ne fut pas le cas pour Jésus-Christ lors
de sa résurrection. Jugé par la loi comme étant une intervention
trop céleste, Jésus-Christ fut interdit de participer aux prochains
millénnium day. Ce fus de même pour le Pharaon Ramsès II qui
en 1001, par ennui, décida de faire pleuvoir des canards sur ce
qui est maintenant Londres. Moi-même je fut interdit de
millénnium day car j'y introduis une de mes merveilleuses
créations : Nessie, plus connue sous le nom du « monstre du Loch
Ness ».
Pourtant ce soir j’assisterais au millénnium day au côté de mon
Cher ami.

Nous arrivâmes sur Midgard peu avant minuit. Érèbe était
surexcité comme jamais je ne l'avais vu auparavant. C'était son
premier millénnium day. Je lui demandai alors quel était son
programme. Il me répondit que les humains étaient d'un ennui
mortel, qu'ils ne savaient s'amuser car leur monde était trop régi
par les lois. Je fus entièrement d'accord avec lui. Enfin, il
m’exposât son plan.
Nous étions situés au plus haut de la tour Eiffel. La vue de tout
Paris, saturée de lumières toutes confondues, était d'une beauté
inégalée. Érèbe, condensa sa puissance puis prononçât cette
incantation :

– Impeditis umbra libera potentia desolata est vitae miserunt
redemisti tibi ! ( que l'ombre entravée soit libre, que sa
puissance soit faites de désolation, prend vie, libère-toi et
déchaîne-toi ! ).

Quel spectacle merveilleux je vis sous mes pieds. Toutes les
ombres des silhouettes humaines se détachèrent d'eux. Ainsi
libérée, sans hôtes, dépourvut de masse, volatile et faite de
noirceur pure.
Trop obnubilés par leurs occupations, les humains ne comprirent
guère de suite que leurs ombres s’étaient émancipés.
Elles commencèrent à frapper, à s'en prendre à leur propre hôte,
puis cassèrent les vitrines, les décorations de Noël et elle
interféraient les feux de signalisations. C'était le chaos dans tout
Paris ! Les gens s'armaient de balai pour repousser les ombres, et
d'autres frappaient avec des matraques.
Tirées par les pieds, les mamies s'envolèrent très haut dans le ciel.
Les policiers se faisaient voler leurs voitures de fonction, et les
banques se faisaient piller.
C'était si amusant à voir, j'avais des crampes aux zygomatiques à
force de m'esclaffer !

Nous traînâmes dans les champs Élisée et nous contemplâmes le
résultat de la plaisanterie d' Érèbe. Il était fièr de lui. Cependant
quelques Dieux qui étaient de garde afin de surveiller que tous les
participants respectèrent la règle, arrivèrent sur la place du
Trocadéro. Ils avaient fait appel à un sortilège d'invisibilité afin
de ne pas être vu par les humains. Très vite, ils remarquèrent
l’espièglerie d' Érèbe. De là où nous étions situés, nous les
entendîmes rugir de colère, cela était fort amusant ! Seuls les
êtres immortels pouvaient entendre leurs voix, et ce grabuge nous
était directement adressé. Nous décidâmes de prendre la poudre
d’escampette. Direction Venise, place Saint-Pierre.

Érèbe fit la même incantation, « Impeditis umbra libera potentia
desolata est vitae miserunt redemisti tibi ! ». Comme sur Paris, les
ombres s'émancipèrent des Italiens, et commencèrent à causer
quelques ennuis. Le pape fut réveillé à coup de Bible par sa
propre ombre. Certains Italiens proclamèrent la fin du monde,
quant à d'autres, ils s'alliaient avec elles afin de piller les
banques. Apparemment les ombres étaient fortement attirées par
les banques, ce qui était très étrange puisqu'elles ne pouvaient en
tiré profit. Sans doute était-ce un stigmate quand elles étaient
raccrochées à leur hôte.

Nous pensions avoir plus de temps pour se délecter de la scène,
malheureusement Odin et Zeus arrivèrent sur Venise. Nous étions
face à face. Je vous laisse imaginer l'animosité qui régnait entre-nous.
Ce fut Odin qui parla le premier, enfin devrais-je dire hurla le
premier. Il était furieux, nous fit la morale et pour finir nous fûmes
interdit d'approcher Midgard pour l'éternité, de cette façon il était
sûr que nous pourrions plus jamais tourmenter les humains.

Du moins c'est ce qu'il pensait...

PRIX

Image de 2018

Thèmes

Image de Très très courts
30

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lyriciste Nwar
Image de Caroline Line
Caroline Line · il y a
Merci à vous tous pour vos commantaires et encouragements. C'est la première fois que j'écris pour un coucours, et c'est ma troisième nouvelle de cette année pour ma reprise à l'écriture, tout ça m'emballe j'adore.
·
Image de Polotol
Polotol · il y a
Très anthropomorphiques ces marginaux. +
·
Image de Jfjs
Jfjs · il y a
Originale fantaisie mais le sujet des ombres est bien respecté. Comme ça devait être kiffant de voir toutes ces ombres faire les 400 coups !
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Amusante fantaisie !
Une invitation à découvrir " la fontaine aux bulles" en lice également . Merci beaucoup .

·
Image de BonnyBanana
BonnyBanana · il y a
Un récit original.
·