Midnight-Burger

il y a
1 min
274
lectures
20
En compétition

Grand lecteur, littérateur à ses heures gagnées… Poésie, court-métrage, expressions des sentiments sincères… l'amour quoi  [+]

Image de Été 2020

Il commanda un Fantasy-Burger. Il ne sut si la fantaisie, comme annoncé dans le menu, viendrait de la recette elle-même ou de la façon dont il allait être servi.
Elle se posta face à lui. Son burger était posé sur un plateau beige, bêtement en plastique, tenu entre ses deux mains. Ses ongles nacrés étaient accompagnés de la surbrillance d’un vernis natu­rel. Elle avait des cheveux châtain foncé qui descendaient en cascade de l’épaule gauche jusqu’à une ample poitrine dont la blancheur de la peau s’harmonisait avec un top orange à fines bre­telles. Une jupe droite kaki enserrait ses hanches. L’ourlet démarquait le haut des cuisses dont le ton de la peau était plus doré qu’à la naissance de ses seins. Le plateau posé, elle disparut sans qu’il ne prenne conscience du moindre mouvement.
La lumière bleue des néons de l’enseigne frappait le mobilier en bois du snack-bar plongé dans la nuit. Lui eut ce réflexe idiot qui consiste à soulever le pain qui sert de chapeau à un hamburger pour voir ce qu’il contient. Des graines de sésame tombèrent en pluie sur la table. Son œil fut atti­ré par la forme d’un triangle-rectangle prise entre les deux steaks et sur laquelle une rondelle d’oi­gnon était venue se poser. Il tira sur ce qui était vraisemblablement un morceau de papier. La ron­delle d’oignon roula sur la table. Il déplia le mystérieux origami. Il lut un prénom féminin suivi d’un numéro de téléphone. Il leva le regard.
De dos, face au comptoir, elle tourna légèrement son visage sur le côté afin de regarder en arrière. Elle esquissa un sourire. Ce soir, elle avait osé sa propre fantaisie.

20
20

Un petit mot pour l'auteur ? 35 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
Au moins un fast food qui sert à qqchose
Image de Fabrice JUERY
Fabrice JUERY · il y a
Les fast-foods et les couleurs ça ne se discute pas... merci, j'ai du coup le sentiment aussi de servir à quelque chose.
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
Oui, de belles histoires peuvent surgir d'un papier gras...j'ai beaucoup aimé la description fouillée, vu le format, du personnage feminin.
Image de Fabrice JUERY
Fabrice JUERY · il y a
Merci pour votre commentaire. J'ai pu aussi découvrir votre jolie coup de plume. Je remercie les femmes qui permettent la richesse d'une description en raison même de la complexité féminine.
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Un début d'idylle sur rondelle d'oignon, sympa :-)
Image de Fabrice JUERY
Fabrice JUERY · il y a
Pour une fois, c'est un oignon qui ne fait pas pleurer.
Image de Ombrage lafanelle
Ombrage lafanelle · il y a
Je me suis attardée sur mes descriptions que je trouve vraiment adaptées. Bravo
Image de Fabrice JUERY
Fabrice JUERY · il y a
Merci. A vous lire, vous avez passé un bon moment.
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
L'art du portrait et de la description... Ça ressemble à un (bon) début de polar...
Image de Fabrice JUERY
Fabrice JUERY · il y a
Merci pour votre commentaire. Le polar ? C'est un style auquel je ne me suis jamais essayé. Why not ?
Image de Christine Juery
Christine Juery · il y a
A partir de maintenant, je vais ouvrir systematiquement mes burgers...
Image de Fabrice JUERY
Fabrice JUERY · il y a
J'espère que vous trouverez le bon numéro.
Image de jc jr
jc jr · il y a
Vous m'avez réconcilié avec les burgers. A-t-il mangé les deux ?
Image de Fabrice JUERY
Fabrice JUERY · il y a
Je vous laisse choisir. C'est la liberté du lecteur.
Image de Philippe Rinaudo
Philippe Rinaudo · il y a
Gourmand et très visuel !
Image de Fabrice JUERY
Fabrice JUERY · il y a
Merci. J'espère que vous avez passé un bon moment gourmand.
Image de Laurent Pertuiset
Laurent Pertuiset · il y a
Chacun fait, fait, c'qu'il lui plait, plait...et sinon on m'a toujours appris étant jeune, ne pas jouer avec la nourriture, la rondelle, tout un symbole ! :)
Image de Fabrice JUERY
Fabrice JUERY · il y a
Je vais en toucher deux mots à mon psy… concernant la symbolique de la rondelle.
Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
Merci pour ce petit moment à la table de votre nouvelle. Je me suis régalée !
Image de Fabrice JUERY
Fabrice JUERY · il y a
L'addition : en toute sympathie !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Les Coureurs

Tanguy Mandias

C’est le coup de feu au départ qui l’a réveillé. Avant, il dormait, avant, il n’y avait pas d’avant. Tout n’était que Noir, Nuit et Néant. Il n’y a que maintenant. Maintenant la... [+]