1
min

METAMORPHOSE SINGULIERE DE LA PENSEE (philosophie hasardeuse)

Image de Valukhova

Valukhova

33 lectures

8

Etrange, quand j'y pense, que toute métamorphose commence par une métaphysique personnelle (assez vague d'ailleurs) et ce lieu de l'intellect aussi mystérieux que la dissolution du nombre UN, dans le TOUT.

Encore plus étrange, le fait que l'on est RIEN tout en étant TOUT. Dans le magma des nombres qui nous façonnent chaque jour, c'est toujours le UN qui émerge et pointe son nez. Mais on le remplace souvent par JE, sans vraiment nous rendre compte que JE n'existerait pas, s'il n'y avait eu la combinaison naïve du UN, avec le DEUX et que grâce à eux, il y a le TROIS qui se sent , dès le début, aussi à l'étroit que le papillon dans sa sombre crysalide.

Toujours assez étrange, il n'y a aucun lieu de faire référence à une quelconque religion qui, cependant, devrait relier le UN, le DEUX et le TROIS, dans le creuset alchimique de quelque chose de plus puissant que le JE. On ne découvre pas la poudre, on se rapproche de l'AMOUR universel.

De plus en plus étrange pour certains d'entre nous : que signifiait, jadis, le mot "intuition" ? puisque l'on avance immanquablement et à grands pas dans la robotisation qui remplacera, dans notre malheureuse pérégrination humaine métamorphosable, notre si fragile et délicate intuition !... A moins que... notre chère planète bleue décide d'inverser ses pôles...

Pessimisme... point tout à fait... Intuition...
8

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Ainsi va la pensée ... Du UN indivisible à l'individualité, le MOI est à l'étroit à deux ...
·
Image de Valukhova
Valukhova · il y a
Was ist dass eine gestaldt theorie ? Merci pour ce commentaire qui, s'il avait été approfondi, nous donnerait le tournis. Pourquoi vertical ? Le 8 est en effet le symbole universel de l'infini. Je vais vous expliquer comment je l'ai expérimenté et je vous le dis, c'était tout ce qu'il y a de plus concret : lorsque je m'entraînais pour le patinage sur glace, en patinoire privée, nous avions chacune un carré réservé et nous devions décrire une figure en patinage avant, puis au centre (toujours au même endroit) une conversion pour le patinage arrière. Comme j'aimais cette figure qui laissait évidemment de belles traces sur la glace, j'avais remarqué que "sortir de cette figure en dommageait la réalité concrète de cette figure". J'ai fait, il y a quelques années, la même expérience avec ma tondeuse à gazon en décrivant un huit 8 dans ma pelouse : impossible de sortir de ce 8 rasibus, sans endommager la figure ! Le 8 de l'infini m'était apparu à l'oeil nu depuis longtemps ! Lemniscate ! Ce symbole usité par les anciennes civilisations avaient été comprises, mais je ne sais pas comment !... Ouff ! j'ai mal à la tête dans les étoiles !!... Merci Laurent. mon vote pour vous *****
·
Image de Laurent Martin
Laurent Martin · il y a
J'aime bien cette idée que l'on voit le tout avant d'en décortiquer ses parties (gestaldt theorie) et c'est marrant ce décortiquage des nombres, entre le 3 qui, si l'on prend son image et les faisons se regarder forment le 8, symbole de l'infini vertical...
Bon j'arrête on pourrait y passer des heures et ca donne le tournis 😅

Puis-je vous inviter à découvrir mon oeuvre:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/paillasson-le-herisson

Laurent

·
Image de Loodmer
Loodmer · il y a
Déjà pas doué en math, là je coule. Mais pour ce qui est de l'intuition, c'est probablement la dernière chose qui nous différenciera de la machine
·
Image de Flore
Flore · il y a
Je rejoins Joëlle, l'intuition , pour moi restera, elle est un sens inné...pour beaucoup, et je ne pense pas qu'elle puisse disparaître , et 1, 2, 3 c'est le mouvement de la vie.
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Pessimisme et / ou intuition, qu'importe : la réflexion est intéressante ! ;)
·
Image de Valukhova
Valukhova · il y a
Merci Joëlle, j'espère avoir d'autres visites. Ce qui est extraordinaire dans ma tête de septuagénaire, c'est que je "ponds quelque chose" d'intéressant et c'est un/une lecteur/lectrice qui réactive le clic de ma mémoire ! Et puis qu'importe, c'est mon contenu, le résultat de pas mal de leçons et d'expériences de la vie... qui pour moi, est trop courte ! Mais la pérégrination de notre âme n'est pas finie ! Bonne soirée !
·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème