Mes saisons changeantes

il y a
1 min
104
lectures
120
Finaliste
Sélection Public
Image de 2017

Thème

Image de Collégiens
Mes saisons changeantes
L’hiver, tout est blanc, grand et beau, la neige s’étend à perte de vue
dans les prairies, les montagnes et les refuges. En hiver, on ne voit plus
de sentiers ni de marmottes, mais on peut admirer les grands monts et
sommets blancs recouverts de cette poudre. De temps en temps, on peut
voir, dans la poudre, les traces d’un skieur, ses traces ondulent comme
un serpent géant qui dévale la pente. En hiver, les pâturages qui étaient
verts deviennent d’un blanc tellement clair qu’ils réfléchissent la lumière
du soleil. Les enfants fabriquent
des bonhommes de neige, des tunnels,
des bosses, ils font également de la luge. Mais la nuit arrive rapidement,
les journées d’hiver sont courtes... Heureusement que le ski est là pour
nous divertir.
Au printemps, tout renaît; les prairies retrouvent leur vert, les fleurs
retrouvent leurs pétales, les arbres s’habillent de leurs feuilles, les ours
et les marmottes se réveillent, tout le monde retrouve sa maison. La
neige fond, les rivières se remplissent, les montagnes redeviennent
vertes et rocailleuses. Vaches, moutons et chèvres vont dans les prés qui
entourent
la ferme, cela rend les villages plus vivants.
L’été, saison des vacances, du soleil et de la chaleur, tout le monde
est en short et en T-shirt, les gens se ruent à la plage. Tout le monde va
retrouver ses amis et sa famille; les journées sont très longues, les
oiseaux chantent mais attention : en été, les incendies sont vite arriver.
Cela ravage tout, et tout devient noir et plein de suie, c’est laid. En été,
les couchers de soleil sont splendides car les montagnes se colorent d’un
rouge magnifique; certaines prairies sont elles aussi ocre, orange. Dans
les champs, tous les fermiers font leurs moissons, les bottes de foin
s’intègrent dans le paysage. Parfois, durant cette saison, des prés sont
jaunes car l’herbe est trop sèche. Les vaches, moutons, et chèvres
retrouvent leurs pâturages, et, au fil des jours, s’intègrent
dans le
paysage.
En automne, les arbres perdent leurs manteaux, les feuilles jonchent
les trottoirs, les routes, sentiers et chemin. Les fleurs perdent leurs
pétales. Les beaux couchers de soleil disparaissent, en laissant place au
nuages et aux pluies. Les prairies se dénudent de leurs vaches et
moutons. Tout devient orange, rouge, même les prés sont rouges
ou orange
120
120

Un petit mot pour l'auteur ? 28 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Louise Calvi
Louise Calvi · il y a
un encouragement pour cette jolie description
Image de Marco
Marco · il y a
Un texte au courant poétique + 5
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
Vos saisons changeantes sont d'une douceur incomparable
Image de J.H. Keurk
J.H. Keurk · il y a
Mes voies pour encourager votre participation.
Image de Neja
Neja · il y a
Franchement, c'est top !
Image de Schottischott
Schottischott · il y a
Merci
Image de Schottischott
Schottischott · il y a
AVEC UN T!!!!!!!!!!
Image de Mimi
Mimi · il y a
scuse
Image de Schottischott
Schottischott · il y a
NON c'est inadmissible!!!!!!!
Image de Mimi
Mimi · il y a
sylé
Image de Schottischott
Schottischott · il y a
AVEC UN T!!!!!!!!!!!!!
Image de Lounche38
Lounche38 · il y a
super
Image de Schottischott
Schottischott · il y a
Merci beaucoup
Image de Sylvie Talant
Sylvie Talant · il y a
Un texte poétique en hymne à l'Isère mais...des ours en Isère ? depuis quand ? +4
Image de Topscher Nelly
Topscher Nelly · il y a
Mes voix