Mes pensées

il y a
4 min
41
lectures
26
Image de 2020

Thème

Image de Très très court
Suis-je dans le noir ou ai-je les yeux fermés? Peut être les deux. Je n'essaie pas, mais je ne fuis plus. je reste devant mon clavier m'interrogeant sur ce que je dois faire. Commun hein chez nous les femmes... cette incapacité à se décider sur les choses primaires de la vie nous poussant à garder toujours les deux vêtements essayés dans les magasins. On est beaucoup plus à l'aise avec les grandes décisions. Je ne sais pas si je sais bien conter les histoires, mais j'essaierai de le faire. Pourquoi je broie du noir? parce que j'ai mal, parce que lorsqu'on dans notre contexte social avec tant de problème, tant de difficultés, tant de maladies incurables, je suis triste d'écrire sur le chagrin d'amour. Mercy c'est mon nom et jusqu'à ce matin je suis amoureuse, amoureuse de Ben. Je dois le quitter, et je peux le faire, je sais que c'est ce qu'il ya de meilleur pour moi. Je sais de meilleur... Neuf ans que nous nous connaissons et en cette matinée de déconfinement à l'africaine sous un soleil ardent qui sied très bien à la saison des pluies, je me dirigeais dans la cité capitaliste au rdv de séparation. J'avais choisi une tenue digne de rupture. Robe noire. J'ai hésité entre sandales à talons hauts et ballerines puis je me suis dit ballerines de peur de gêner encore plus ce nabot. Nabot, humm si je savais que je finirai par l'appeler ainsi. Les hommes au début ce sont des petits anges et après quelques amours tout est fini. C'est du dit et redit je sais mais je le dis quand même. L'amour c'est bien, si bien que dans le siècle où je vis il n'a plus de valeur. Il est désuet d'écrire dessus. C'est trop vu, on dit. l'amour n'a désormais sa place que dans les vidéos de coachs love sur les réseaux sociaux, les romans spécialisés et les films. Même dans les mangas il a fichu le camp. Suis je la seule à l'avoir remarquée ? Mais oui, on y est trop occupé à observer les filles impossibles que nous dessine nos mangakas! Et lorsque par tout hasard s'y égarerait une amourette, elle sera trop compliquée: triangle amoureux, et boom la mort d'un personnage et tristesse et bataille à la force invisible (pouvoirs magiques).
Je devais quitter Ben car s'était installé l'indifférence. Il ne s'intéressait plus à moi, à mes problèmes, mes peines. Et ces idiots dans ces états là vous montre juste la couleur. Si vous ne les quittez pas de vous même, vous perdurerez dans votre relation avec un fantôme. Le pire c'est que n fois je lui ai demandé ce qui n'allait pas. il a dit rien. Lorsque vous entendez ça c'est qu'il n'y a déjà plus rien.
J'étais arrivée la première. Surprenant car je n'étais jamais ponctuelle. Je m'étais assise juste à l'entrée, de sorte qu'il ne me rate pas. Nous avions rendez vous à 18h et il était 19h30. -vous vous dites qu'il est rentré? Cette idée n'a pas effleurée mon esprit. Il savait que j'étais toujours en retard, alors nous savions que lorsque nous choisissions une heure, on y ajoutait une pour moi et le trafic et puis 30 minutes pour qu'il soit là avant moi. Je n'aimais pas attendre. J'ai pensé qu'il avait inversé les choses car c'était la fin alors, j'ai pris un coca et j'attendais, jouant au solitaire. A 20h je l'appelle et il ne décroche pas. 3 coups de fil et aucune réponse. Ben m'avait-il oublié ? Impossible. Il était au moins bien éduqué. Un accident peut-être. J'ai appelé son meilleur ami qui ne m'a rien dit. Je suis rentrée.
À la maison je tombais face à l'interrogatoire des sœurs. Nathalie et Olivia voulaient tout savoir. Qu'est-ce qu'il m'avait dit ? S'était il excusé ?
- Rien. Il n'est même pas venu.
- L'Idiot. j'ai toujours détesté ce gars. C'est Nathalie qui l'aimait non. voilà alors.
-Comment j'aurais su qu'il ferait comme ça. eh ah.
- Ah ça va. Je veux seulement me coucher. Puis Nathalie me dit: "il va payer ça"
-Quel est le prix? dis-je. Bonne nuit les filles.
En allant me coucher ce soir là, mettant l'orgueil qu'on a pas vraiment lorsqu'on perd quelqu'un qu'on aime je l'ai appelé, mais toujours aucune réponse. C'était la deuxième fois que je tombais amoureuse et le deuxième échec. Assise sur mon lit je m'interrogeais. C'est fou comme les lits nous apportent stress, sommeil, sonnerie au réveil et suite du combat au matin.
8h. Ben n'a pas écrit. 20H toujours rien. Mon orgueil et moi l'appelons, juste par nécessité de le quitter. Il décroche :
- Oui -allô bonsoir. Par je ne sais quel miracle je garde mon calme. comment tu vas ?
-Je vais bien et toi ?
-Je t'ai appelé sans succès depuis hier et rien. Tu as oublié le rendez-vous?
- J'étais très occupé, désolé. J'ai oublié.
- Que faisais-tu ? Et aujourd'hui alors tu n'as pas pensé à moi ? Silence. "Ok. Au-revoir".
-Oui.
j'ai eu une petite larme au coin de l'œil, mais j'étais trop décidé à ne pas pleurer. J'ai dormi. D'un sommeil bienveillant. Le matin j'ai agi comme une fille. J'ai supprimé nos photos, son numéro de téléphone, je me suis désabonnée de ses réseaux sociaux. Les souvenirs eux sont plus coriaces: "le roi lion" à la télé me rappelera toujours nous deux. On nous dit que c'est la vie. Une rupture sur la base de légers quiproquos la religion et la gestion des finances...
Comme elle sont douloureuses les ruptures silencieuses. Personne ne l'a dit mais on sait que c'est la fin. Il ne m'attend pas devant la portr comme dans Netflix, mais le voisin et ses boutons sur le front oui. On devrait jeté un coup d'œil près de nous, mais je ne suis pas quand même désespéré. Comme nous pouvons être exigents parfois. Au bout d'un mois sans nouvelles, je guettais son anniversaire... le 22 juillet. Devrais-je lui écrire ? Si j'avais rencontré quelqu'un d'autre serai-je en train de m'interroger dessus ? Était-ce davantage la vie de couple qui me manque ou était-ce lui? Alors sans demander l'avis de personne et sans penser aux conseils d'Alex Cormontreuil, j'ai décidé d'aller le trouver chez lui. Tenter le tout pour le tout. Choisir une tenue potable était le plus compliqué.Il sortait rarement les vendredis. En m'y rendant mes pensées étaient mitigées. J'espérais qu'il ne soit pas là tout en espérant l'inverse... Ça aurait été facile de ne pas le trouver là. Mais lorsque j'ai frappé à la porte de sa chambre d'étudiant, il a dit: "C'est qui?"
-C'est moi Ben. Il a ouvert. il était vêtu d'un short et d'un t-shirt.
-Bonjour Ben.
-Bonjour Mercy.
- Comment tu vas?
-Je vais bien et toi ça va ?
-Oui oui. Il semblait de bonne humeur, souriant, il m'a offert à boire, nous avons parlé d'un peu de tout sauf de nous puis, je suis rentrée.
Je vais au cours, je rentre le soir, le confinement est bien fini maintenant, mais mon cœur lui, est toujours confiné. J'aime les fêtes de Noël, regarder par la fenêtre, attendre un signe du ciel, le créneau du père Noël, alors je m'endors... Aujourd'hui encore Ben n'a pas appelé, il fait noir et cette fois-ci ci j'en suis sûre, j'ai les yeux fermés...
26
26

Un petit mot pour l'auteur ? 8 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fodé Camara
Fodé Camara · il y a
Bravo Jean ! Merveilleux texte. Vous avez mes 5 voix.
Merci de passer faire un tour chez moi et soutenir mon texte si vous avez le temps 👇👇
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lerrance-spirituelle-1

Image de Oriole Lekeugo
Oriole Lekeugo · il y a
Beau texte Jean, belle écriture. Je vous invite à jeter un coup d'oeil sur mon texte :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/une-vie-minable

Image de Boubacar Diallo
Boubacar Diallo · il y a
Bravo Jean! Vous avez une belle plume.
Mes voix***
Je vous invite à lire mon histoire https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/de-l-amour-au-trepas-une-mere-morte-1
Et à voter pour me soutenir!!

Image de Firmin Mbaihogaou
Firmin Mbaihogaou · il y a
tres jolie tu a ma voix. tu peux me lire sur: https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/nous-dici-et-vous-dailleur merci.
Image de Ralf Dieudonné Jn Mary
Ralf Dieudonné Jn Mary · il y a
Bravo De Germaine! Je vous souhaite bonne chance pour la suite. Mes 3 voix! Si vous avez du temps, je vous invite à aller lire, aimer, commenter et voter pour mon oeuvre en lice pour le prix des jeunes écritures:https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/j-ai-sauve-l-humanite
Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Très belle plume Jean de Germaine. Vous avez mes voix. Votez aussi pour mon texte https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/homme-tas-le-bonjour-dalfred
Image de Rokhyatou Aidara
Rokhyatou Aidara · il y a
Très beau texte vraiment
Quel joie de vous lire
J’ai tellement adoré le texte que je l’ai recommandé
Tu as mes voix et tu les mérites largement je t’encourage vraiment
Merci de passer voter pour moi aussi

Merci de jeter un coup d’œil sur le mien
Le lien est là 👇👇
https://t.co/Kp2pxT6RgC?ssr=true

Image de Kiko Wakin
Kiko Wakin · il y a
Belle plume, je t'encourage. Mes trois voix sont à toi.
Je t'invite à lire aussi mon texte: https://www.instagram.com/p/CAav-MupRng/?igshid=ekptj4fdfe07