Mes deux lessives

il y a
1 min
6
lectures
0

La passion me guide, lorsque j'écris, je suis en apnée. Je sens qu' il y a urgence à coucher ces mots sur le papier ou sur l'écran. Je serai ravie de lire vos commentaires, quels qu'ils soient  [+]

Deux vies, deux lessives : du lundi au samedi, c'est une lessive classique, basique, typique, pas vraiment fantastique.
Toute la semaine, alignés, les pyjamas à pois en coton, les culottes ordinaires, les pantalons sérieux, les soutien-gorges classieux. J'étends les chemisiers boutonnés jusqu'au col, des collants opaques et chauds, des vêtements pratiques et seyants évidemment.
Des habits sans prétention qui sont choisis pour convenir à ma tâche quotidienne.
Au fur et à mesure, au matin, à peine réveillée, j'expose mes nippes, mes fringues. Cette ribambelle colorée met de la joie et de la vie.
Mais ma lessive préférée est celle du dimanche après ma sortie du samedi.
Ce jour-là, dès vingt heures, j'attrape dans mon placard secret mes bas en résille préférés, ceux qui attireront les regards, ceux qu'un homme voudra caresser, et alors je l'entendrai susurrer : « Hum, qu’ils sont doux...».
J'associe une mini robe moulante avec un décolleté plongeant, que je porte sans soutien-gorge, à ma façon. Si je me penche, la vue est affriolante. Pour parfaire cette tenue, des escarpins à hauts talons, sur lesquels à pas menus, je me dirigerai sur la piste, frôlerai les danseurs aux regards enjôleurs.
Pas de place au hasard, il y a comme un vent de séduction qui souffle tout à coup. Je deviens une femme sexy, désirable, sensuelle, prête pour une expérience nouvelle.
Quand tombe la nuit, viennent mes désirs inassouvis.
Et jusqu'au petit matin, je garde ou j'enlève ma parure selon mes envies.
Le lendemain, voilà tous ces beaux atours au bout du fil, à la dérive, avec leurs couleurs brillantes, étonnantes, dans l'attente de la prochaine sortie.

0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,