1
min

Mes amis pour toujours

Image de Noels

Noels

71 lectures

14

Bertrand, Claudine et moi. Tous nés la même année. Frères, sœur, amis depuis la maternelle. Toujours ensembles. Jamais un différent, encore moins une dispute. Un trio harmonique.

Les années ont passé dans une douce inconscience et nous venons déjà de fêter les 15 ans de Claudine. C'est elle qui est née en dernier, le 25 novembre. Nous sommes en quelque sorte ses ainés, c'est une plaisanterie entre nous.
Claudine était mignonne. Maintenant elle est belle. Tous les garçons la regardent, sans oser l'approcher, toujours entre nous deux. Curieusement, sa beauté ne contrarie pas les autres filles. Parce que c'est une beauté naturelle, pas un affichage ou une provocation.
Depuis un an environ, je surveille Bertrand pour vérifier si son comportement ne change pas à son égard. C'est un grand classique : l'amitié d'enfance qui prend une autre tournure à l'adolescence.
Je vois bien autour de nous que l'on guette ce moment où la discorde peut s'installer. La jalousie et ses ravages.

Mais pour nous, cela n'arrivera pas.

Parce que je vais les tuer avant. Tous les deux.

Par précaution. Pour ne pas gâcher ce lien unique. Le rendre éternellement pur. Immaculé.
J'ai longtemps réfléchi et cette solution a fini par s'imposer à moi. Ce sera un magnifique acte d'amour. Le plus difficile a été de concevoir le moyen. Cela ne doit pas être un assassinat, une exécution. Mais un ultime moment de partage entre nous. Je me suis demandé également si je devrai mettre fin à ma propre vie en même temps. Mais qui pourrait alors entretenir leur souvenir ? Qui, pour fleurir leur tombe chaque jour pendant des décennies ? Qui, pour raconter les petites anecdotes de leur vie ? Qui, pour consoler leurs parents ?
Non. Je suis OBLIGE de rester.
14

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
😱ho!!!!......j' adoore
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Oups ! Qui sait si ce "meurtrier" particulier n'est pas à l'orée d'une belle carrière de serial killer. Il pourrait, après tout, décider de rendre service à ceux qui se trouvent dans la même situation...
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un texte bien mené et un peu inquiétant ! Un grand bravo ! Grâce
à vos votes, “Didi et Titi” est maintenant en FINALE pour le Prix Faites
sourire Catégorie Jeunesse 2018. Je vous invite à renouveler votre soutien
si vous l’aimez toujours ! Merci d’avance et bonne journée !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/didi-et-titi

·
Image de Polotol
Polotol · il y a
Trop! cours! A+
·
Image de MCV
MCV · il y a
Toujours cette pointe de drôlerie! Quel plaisir.
·
Image de Jennyfer Miara
Jennyfer Miara · il y a
Il faut toujours se méfier des relations trop calmes, une petite dispute de temps à autre, c'est humain :-) J'aime votre texte, il est glaçant par son apparente simplicité.
Dans un autre style, mon TTC "Le crime parfait" est en finale, n'hésitez pas à venir y jeter un œil !!

·
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Inattendu et glaçant. Mais l'amour pousse parfois à... d’extrêmes extrémités. Ecrit avec une simplicité de bon aloi qui contraste singulièrement avec l'énormité de l'acte qu'envisage le héros.
·
Image de Loodmer
Loodmer · il y a
Un petit malin, mais pas tant que ça. j'aurais gardé Claudine
·
Image de Miraje
Miraje · il y a
Bon, tu sais quoi ? On va peut-être pas devenir amis ☺☺☺
·
Image de Noels
Noels · il y a
mais si mais si...
·
Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
je trouve votre texte très amusant, puis les intentions sont bonnes.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Je vous recommande chaudement cette activité si vous trouvez que les poissons ont bien mérité de souffrir quelques heures avant de rendre leur petite âme à Poséidon. Vous ne ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Tout a commencé par un tremblement de terre. Enfin, il s'agissait plutôt du CPE qui frappait à la porte. Il a une sacrée poigne. Il entre, suivi par un jeune homme, environ la vingtaine. — ...