Mauvaise blague

il y a
2 min
228
lectures
6
Qualifié

Auteur non-violent qui écrit des textes punchés  [+]

Image de Hiver 2014
Le pauvre homme fixe le sol. Son menton tremble. Il porte un vieux costume. Je ne bouge pas depuis plusieurs minutes.

Le silence pesant est brisé par le sermon du vieux fou. Entre chaque silence, l'écho de sa voix grave rebondit sur les vitraux et les boiseries. Comme des rugissements de lion malade.

« Il » est là, tout près. Au milieu de tous. Immobile. Forcément. Tout le monde pense à lui. Tout le monde le regarde.

Trois chipies se sont installées à l'avant. Elles chuchotent en le pointant du doigt. Elles multiplient les signes de croix et les « Amen » bien placés. Des vautours déguisés en perroquets qui accompagnent le vieux lion malade.

Les sanglots du père de François sont insupportables. Pourquoi mes parents se sont-ils installés sur le même banc que lui ? Il n'y a aucune distance entre nous et sa peine écrasante. Ma mère lui sourit. Je reste figé. Il dit que François m'aimait bien. Je hoche la tête par politesse. Le cœur me bat dans les oreilles.

François avait peu d'amis. Il détonnait avec ses anecdotes étranges et ce drôle d'accent.

Vous avez entendu ce bruit ? Comme si François... Comme si quelqu'un grattait du bois avec ses ongles.... C'est Annabelle, la sœur de François qui frotte la tête de sa poupée sur le banc d'église...

Tout a commencé par un défi. C'était tout simple. Rester une heure dans la vieille maison sans sortir. La bicoque grisâtre gisait toute au fond de la cour abandonnée. Un petit trottoir disparaissait sous les arbres pour aller vers la porte principale. Une heure dans cette baraque pour devenir officiellement notre ami. C'était mon idée. 


Il a marché prudemment sur les dalles du trottoir crasseux. François ne s'est pas retourné. Il a disparu derrière les arbres.

De la musique maintenant ! Un vieil organiste accompagne le curé qui gesticule en chantant « Gloire au Seigneur ». Les trois chipies répondent en chœur. C'est trop. Baroque. Obscène. François est mort ! MORT!

Ce soir-là, nous avons attendu deux heures avant de réagir. Il faisait noir. J'avais une petite lampe-torche. Nous avons marché sur le trottoir. La porte était mal fermée. J'ai tourné la poignée. J'ai poussé de toute mes forces pour ouvrir la porte déglinguée. J'ai crié son nom. Rien. Mes deux « amis » ont décidé de rester dehors. C'était ma responsabilité. J'ai avancé à petits pas. Le petit faisceau de la lampe tremblait sur les murs de la bicoque. Une odeur de moisissure me donnait la nausée. Je me suis arrêté juste à temps. Juste avant de le voir.

Le cercueil de François est juste devant les trois chipies, au milieu, entre le curé et l'immense Jésus en croix.

Je l'ai retrouvé vers 21h30. Je suis presque allé le rejoindre. La pointe de mes souliers était au bord de l'énorme trou au centre du plancher de bois moisi. François était là tout au fond. Ma lampe éclairait son visage immobile. Et le sang... J'ai couru chercher mes parents. On m'a expliqué par la suite que François avait chuté et qu'il s'était cogné la tête.

Officiellement, c'est un accident.

Qu'est-ce que... Le cercueil a bougé !

Le curé a demandé une minute de silence. Quelqu'un tousse à l'arrière de l'église. C'est insupportable.

Là encore... Le cercueil a bougé! Comment? Personne ne l'a remarqué ?

À moins que.. Mais oui !

Je ne peux m'empêcher de sourire. Le père de François a cessé de sangloter et me dévisage.

Attendez ! J'ai compris !

Quelle mise en scène ! François va sortir du cercueil et se moquer de moi avec son drôle d'accent ! Sans oublier le curé et les trois chipies. Quelle préparation infernale ! Qui a organisé tout ça ! Le père de François ? Quel comédien quand même ! C'est fort. Trop fort.

- Arrêtez ! S'il vous plait, arrêtez ! La blague a assez duré !

6

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Eliot-Néo
Eliot-Néo · il y a
Remarquable histoire miniature et détaillée, je vote.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
C'est particulier et cela se laisse lire. Donc mon vote t'es acquis.
Image de Desmarguerites Juliette
Desmarguerites Juliette · il y a
moi, ça me donne envie d'écrire la suite ! :)
Image de Coronaire
Coronaire · il y a
Mauvaise blague ou remords criant...Le récit se déroule de façon vivante ( ! ) et permet au lecteur que je suis de prendre part aux funérailles. Merci

Vous aimerez aussi !