1
min

Maternelle

7 lectures

0

Tout près de chez nous il y a une maternelle et une école primaire.
De ces deux volières à l’heure de la récré, monte une forte clameur qui tisse une part de notre toile de fond sonore depuis quarante ans. Piaillements, cris aigus, appels, pleurs, hurlements, rires, interjections, toute l’année nous partageons ces enfantillages. L’habitude nous fait l’oreille distraite mais dès qu’on y prête attention, on peut sentir une légère expression de joie, comme un vieux réflexe Pavlovien pointer son nez quand se déclenche la sonnerie qui lâche sur le bitume d’un préau une horde criarde de moineaux captifs soudain libérés.
Mêlé aux cloches de l’église toute proche, la journée est constamment rythmée par ce tumulte qui viendrait presque à nous manquer pendant les jours fériées et les périodes de vacances...
J’ai bourlingué un peu partout dans le monde, quel que soit le pays ou la langue parlée, la récré produit toujours le même son !
c’est assez étonnant. On pourrait méditer là-dessus...
0

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Mon quart de vie passé au Maroc fut baigné de rêveries, de contes fantastiques, d’évènements surnaturels, imaginaires ou certifiés véridiques... En voici un qui m’a ...