1
min

MASSE

Image de Monique D.

Monique D.

21 lectures

0

Dans un monde où les individus tournent en rond ou même une ombre, ne peut par toutes ces ondes dilatées, trouvées refuge et stabilité: L'avenir se dit flétrir, le devenir s'annonce à pourrir, le destin s'illustre à de sombres et mornes moisissures. Mais où va donc cette humanité gâchée par de faible lâcheté, humilié par de moindre quantité, méprisée par une nature changée, métamorphosée elle perd toute identité, elle ne dispose plus de clé, n'atteint même plus le sacré, sa part d'humilité est ruinée, il ne nous reste plus qu'à fouiller et proclamer "adieu" à toute fierté. Nature morte, mais forte, ferme ses portes, de sorte que l'homme prisonnier, soit pionnier de toute disgrâce, afin qu'il perd sa place dans cet univers souillé de grasse. Matière légère et jugement sévère, combustion de cette atmosphère où misère et mystère se font guerre ; cette imposante substance achemine vers l'inconstance d'une raison troublée par la conscience où même l'innocence se fait violence.

Qu'il est facile de se cacher mais qu'il est difficile de s'assumer ?

L'homme logique est censé et agit avec volonté, sa stratégie n'est pas idyllique mais va par la patience et la pertinence accourir à un raisonnement d'être de vigilance.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,