Marcher dedans

il y a
2 min
117
lectures
82
Qualifié

Pour me connaître en plus long, mes livres auto-édités, "Illusions parallèles", "Cuit sur le vif" et "À tous les échos" sont disponibles sur Amazon. https://florenceduquesne.wordpress.com  [+]

Image de 2017
Image de Très très court
Baskets aux pieds j'ai marché dedans. Du pied gauche, bien sûr, sinon je serais hors sujet pour vous conter d'heureuses aventures. Si je l'avais, du pied droit, écrasée de tout mon poids, je ne serais pas ici pour vous le raconter. J'aurais tu la mésaventure. J'aurais mis mes baskets à la machine à laver après les avoir torchées. Peut-être les aurais-je même repassées et aspergées de parfum pour en effacer la souillure. Quand j'imagine ce qui serait arrivé à mes baskets roses toutes neuves, fraîches comme un jour d'été au paradis, si je m'étais trompé de pied, si du pied droit je l'avais écrasée, je remercie mon ange gardien de m'avoir poussé, pas trop fort, juste ce qu'il fallait, pour me déséquilibrer et me faire atterrir du bon pied. Quand je pense au texte que j'aurais produit pour décrire ma mésaventure, si l'ange n'était pas intervenu, j'ai envie de vomir : j'aurais dû m'étendre sur mon désarroi et sur les dégâts infligés à mes pauvres chaussures, j'aurais dû rentrer dans des détails nauséabonds que personne n'aurait appréciés. À la place, je vais vous conter une histoire plaisante qui ne fera pas de remous.

Ce jour-là, mon ange bien aimé fut à mes côté dès le réveil, prêt à me protéger contre le sort et contre ma propre volonté. Tout d'abord il m'incita à ne pas sortir en tongs. Je me souviens avoir marqué une pause, un temps d'hésitation : baskets à gauches, tongs à droite sur l'étagère à chaussures de l'entrée. Ce fut la gauche qui l'emporta malgré le soleil qui brillait aux éclats. De la gauche de l'étagère au pied gauche porte bonheur, c'était mon jour de chance. Il va sans dire que, ce matin-là, je m'étais levé du pied droit car il est bien connu que pour marcher dedans du pied gauche, il faut s'être levé du pied droit.

Bien sûr, ange gardien ou pas, je dus chercher une flaque laissée par un arrosage automatique, pour y baigner ma semelle. Sachant que la chance serait au rendez-vous, l'heureux pressentiment qui accompagnait la phase de nettoyage compensait les dégâts. Je soupçonne mon ange gardien d'avoir truqué les jeux mais ne suis pas en mesure d'en apporter la preuve puisque les anges sont invisibles. Pourtant, au sortir de la flaque, alors que je claudiquais au bord du trottoir et tentais de gratter ma semelle gauche dans le caniveau, je vis un objet briller de tous ses rayons d'or contre le gris du ciment.

Il y avait un prénom gravé à l'intérieur de l'anneau. Je me souvins d'Aladin et de Frodo et me mis à frotter frotter frotter l'anneau contre le coton de mon t.shirt dans l'espoir de devenir invisible ou de faire apparaître le prince charmant. Il apparut sous les traits de Gontran, le prénom que je venais de lire au creux de l'anneau. Pure coïncidence, le bijou ne lui appartenait pas. Je déposai l'anneau aux objets trouvés après avoir tenté, en vain, de le frotter, frotter, frotter pour faire apparaître un palais. Mais rien, Gontran à mes côtés voulait dormir à la belle étoile, c'était l'été. Lorsque l'automne arriverait on aviserait. Je commençais à regretter d'avoir rendu l'anneau dont le prix de revente nous aurait garanti quelques nuits au chaud mais la présence de Gontran valait tout l'or des génies. Le soir, je m'endormais au creux de son amour et remerciais l'étron de m'avoir mis sur son chemin. Lové tout contre son torse, j'avais trouvé mon toit.
82

Un petit mot pour l'auteur ? 40 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tarek Bou Omar
Tarek Bou Omar · il y a
Bonsoir Florence, ma voix pour ce très beau texte :).
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le Prix des jeunes écritures : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-soleil-s-eteint-sur-mon-destin-1?all-comments=1#fos_comment_comment_body_4242995. Bonne continuation :).

Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Original ! Chez moi, c'est MON CHEVAL qui met des baskets... A+
Image de Adonis
Adonis · il y a
J'aime beaucoup !
Image de Florence Duquesne
Florence Duquesne · il y a
Merciii :))
Image de Soseki
Soseki · il y a
comme quoi le pire peut entrainer le meilleur !
Image de Pascal Depresle
Pascal Depresle · il y a
Joli, j'adore. A l'occasion si le cœur vous en dit j'ai un TTC en finale, "Gamin" et d'autres textes que je vous invite à découvrir
Image de Evinrude
Evinrude · il y a
Drôle ! Mon vote !
Je vous invite à découvrir mon TCC en lice pour l'automne: http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-marteau-et-les-etoiles
Belle fin de journée à vous !

Image de Florence Duquesne
Florence Duquesne · il y a
Trop fatiguée pour aller vous lire en pleine nuit. je le ferai dès que possible. Merci à vous.
Image de Alain Adam
Alain Adam · il y a
Mon vote solidaire et enthousiaste Mon vote avec le sourire!
Image de Florence Duquesne
Florence Duquesne · il y a
Merci avec le sourire :))
Image de Maryse
Maryse · il y a
Jolie découverte Florence !
Je vous invite sur ma page de haïkus ! "indiscrétion" pour vous faire sourire, et bien d'autres encore .... A bientôt !

Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Un petit texte amusant. Je me demande ce qui vous serez arrivée si vous y aviez marché du pied droit ;o)
Image de Florence Duquesne
Florence Duquesne · il y a
Je préfère ne pas le savoir...
Image de Mickaël Gasnier
Mickaël Gasnier · il y a
Bonne chance alors ;-)
Mon vote
A bientôt