Marathoniene du quotidien

il y a
1 min
83
lectures
58
Qualifié

Que dire des mots qui s'aventurent? Les miens se précipitent, s'émeuvent s'enthousiasment et font parfois des coquilles, comme dans la vie. Que de belles plumes et fusains majestueux à découvri  [+]

Image de 2020
Image de Très très courts
Elle se lève à 5 heures tous les matins,
rien ne l'effraie, surtout pas les aléas des  transports auxquels elle pallie quitte à faire d'interminables marches ou des kilomètres en vélo. Le sport est un allié.
 Elle s'adresse souvent à des personnes rugueuses et mal embouchées qui finalement s'adoucissent devant ce petit bout de femme tenace. Elle comprend aussi bien le langage du bâtiment que celui des énarques. C'est celui de l'écoute, elle sera créative tout en respectant leurs idées pour les espaces verts dont la ville va s'orner.
Elle trouve même  les mots  pour son amie au cœur brisé. Tout lui semble désuet face à son combat.
Sa vie avec eux en vaut la peine.
Elle va dire que tout va bien mais lui verra dans ses traits tirés qu'il doit prendre le relais et s'occuper un peu d'elle.
Les enfants savent comment se nomme l'ennemi, et lui disent d'une voix épointée  : Non pas question sale cancer, cette fois non plus tu ne gagneras pas.
Une longue traversée aux aléas brumeux, prendre soin de soi et de chacun et apprendre à accepter leur aide quand elle vacille.
Un peu de répit quelques mois, un an, peut être davantage les vivre intensément, des sueurs froides avant les résultats qu'on redoute encore.
Puis  arrive enfin le jour d'après, celui de la victoire dont ils ont tant rêvé. Les cauchemars s'estompent, plus besoin de dormir la lumière allumée. La joie illumine leur cœur.
Elle est en totale rémission.

58

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,